Northern Territory

Si les stéréotypes ont généralement la vie dure, on peut dire qu’ils collent à la peau du Territoire du Nord, mais sans doute à juste titre. Le Northern Territory, c’est le Bush australien à l’état pure! Que ce soit au niveau de la nature ou de ses habitants. Les conditions, ici, y sont extrêmes et c’est cela qui fait de cette région un endroit si unique dans le monde. Partez sans hésiter à la découverte de ce territoire et revenez en avec des souvenirs inoubliables. Attention quand même aux crocos ;).

>> Article à lire : Aller en Australie (Billet avion, escale, compagnies, visas)

Quand aller dans le Territoire du Nord (Northern Territory)?

Crocodile dans le territoire du nord

Le Territoire du Nord (Northern Territory en anglais) se visite toute au long de l’année. Attention cependant à la chaleur étouffante de l’été à l’intérieur des terres mais. Durant la saison humide, il faudra considéré l’humidité et les pluies orageuses sur la pointe Nord.

La moyenne des températures est comprise entre 30 et 35 degrés en moyenne toute l’année. Pendant la saison sèche (mai à octobre), vous bénéficierez de belles journées ensoleillées.

Pendant la saison des pluies, de novembre à avril, vous devrez affronter la chaleur et l’humidité ainsi que de violents orages tropicaux.

>> Article à lire : Quand partir en Australie ?

L’hiver (de juin à août) les journées sont chaudes et les nuits nettement plus fraîches.

L »été (décembre à février) est très sec et chaud dans le Northern Territory avec des températures pouvant facilement approcher les 40 degrés.

Les incontournables du Northern Territory

Uluru – Ayers Rock

Uluru - Ayers Rock
Uluru – Ayers Rock ® DR

Emblème de l’Outback australien, Uluru représente le coté spirituelle de l’Australie. Il est synonyme de grands espaces, sauvages et authentiques. Si son nom aborigène est Uluru, les occidentaux l’appelle l’Ayers Rock.

>> Article à lire : Que faire à l’Ayers Rock et ses alentours ?

Situé dans le parc national d’Uluru-Kata Tjuta, la formation rocheuse impressionne d’abord par ses caractéristiques hors du commun.
Uluru est comme le deuxième plus grand monolithe du monde (après le mont Augustus situé en Australie-Occidentale).

Ses dimensions sont impressionnantes: 348 mètres de haut, 2,5 km de long et une circonférence de base 9.4 km. Mais tout cela n’est qu’une «partie de l’iceberg. En effet, les experts estiment que le rocher fait encore 6 km sous le sol! Les touristes affluent du monde entier pour le voir. Ils se réjouissent de pouvoir observer la couleur du rocher changer à vue d’œil lors du lever et du coucher du soleil.
Uluru-Kata Tjuta Park est une zone protégée, classeé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987.

Grimper sur Uluru et croyances aborigènes

ATTENTION : Depuis le 26 Octobre 2019 il est interdit de gravis l’Uluru. Cette décision relève de la volonté de répondre à la demande des aborigènes Anangu. Ces derniers ne veulent plus que l’on marche sur ce qu’ils considèrent comme un site sacré.  Les Contrevenant s’expose à d’énormes amendes. Il y a cependant de nombreuses autres choses à faire autour de l’Ayers Rock que de monter sur le rocher.

Selon les croyances Anangu, ces terres ont été explorées par « Heros » (ou les dieux) à l’époque de Tjukurpa. Au cours de cette période les « Heros » ont créé le monde et ont donné forme et vie à ce que nous connaissons aujourd’hui. Urluru a donc une signification très particulière dans la culture aborigène.
Apprenez donc la signification culturelle d’Uluru en le contournant à pied avec un guide Anangu. Approchez le majestueux site de Kata Tjuta tout proche, des dômes roux sacrés sculptés par des millions d’années d’érosion, en suivant le sentier de la Vallée des Vents. Au parc national de Watarrka, vous pouvez longer à pied la bordure du Kings Canyon et nager dans un trou d’eau de la vallée verdoyante du Jardin d’Eden (Garden of Eden). Marchez jusqu’aux sources Kathleen, faites le tour en voiture de la Mereenie Loop ou survolez le canyon en hélicoptère.

Les Monts Olgas

A 35 km à l’Ouest de l’Ayers Rock, se dressent les rochers plus petits et arrondis des Olgas (Kata Tjuta – beaucoup de têtes). Bien que moins connus qu’Uluru, le plus grand rocher, le mont Olga, atteint 546 m soit 200 m de plus que celui d’Uluru. C’est une formation géologique particulière: il s’agit de 36 dômes ocres surgissant brusquement du désert.

>> Article à lire : Les incontournables d’Australie

Lorsque les Anangu demandèrent la restitution d’Uluru et des Kata Tjuta, celle-ci leur fut refusée. La raison évoquée était que ces terres faisaient partie d’un parc national. Elles étaient donc aliénées. C’est seulement après l’amendement de 2 lois que le Parc National d’Uluru-Kata Tjuta fut restitué à ses propriétaires traditionnels, sous réserve qu’ils le louent à « l’Australian Nature Conservation Agency » (l’Agence Australienne de Conservation de la Nature). Les Aborigènes détiennent la majorité au sein des instances administratives. Ils louent leurs terres aux autorités durant 99 ans par un contrat renégocié tous les 5 ans.

Darwin, la capitale du Northern Territory

Darwin est la capitale du Northern Territory. Absorbez le climat chaud de Darwin et son pot multiculturalisme dans les nombreux festivals et marchés à ciel ouvert de la ville. Découvrez ensuite l’incroyable histoire de la région: des bombardements de la Seconde Guerre Mondiale au cyclone Tracey. Apprenez l’histoire de la région des propriétaires traditionnels de Darwin, le peuple Larrakia.

Vous pouvez aussi explorer, au départ de Darwin, les marais de la rivière Mary, les parcs nationaux inscrits au Patrimoine Mondial de Kakadu, Litchfield et Nitmiluk, les îles Tiwi et la Terre d’Arnhem.

Tennant Creek

Cherchez l’or à la batée (assiette d’étain) et explorez une mine souterraine au centre minier de Battery Hill. Visitez le poste de télégraphe construit en 1872 pour relier l’Australie au monde extérieur. Vous y verrez d’énormes rochers en équilibre instable. Ils sont connus sous le nom de Devils Marbles (les Billes du Diable) dans les plaines au sud de Tennant Creek. Vous pouvez apprendre leur signification culturelle auprès des propriétaires traditionnels, le peuple Warumungu, au centre culturel de Nyinkka Nyunyu.

Achetez de l’art aborigène dans le minuscule village de Ti Tree et visitez la capitale australienne des OVNI, Wycliffe Well. Séjournez dans les immenses ranchs au nord du village et sur le vaste plateau de Barkly à l’est.

Le Parc National de Kakadu et la Terre d’ Arnhem:

Kakadu-Australie
Parc national de Kakadu ® DR

Dans le parc national de Kakadu, vous verrez des animaux, des chutes d’eau et l’une des plus grandes zones d’art rupestre du monde. C’est un site classé au Patrimoine Mondial et emblèmatique du Northern Territory. Marchez, repérez des animaux rares et spectaculaires. Plongez dans des points d’eau scintillante et admirez un art rupestre aborigène vieux de 50 000 ans.
Dans la Terre d’Arnhem – restituée aux Aborigènes – vous pouvez pêcher sur les plages magnifiques de la péninsule de Gove et dans les ruisseaux, les récifs de corail et l’océan autour de la péninsule de Coburg. Explorez les écosystèmes du mont Borrodaile avec un guide aborigène. Observez des artistes aborigènes au travail dans la communauté traditionnelle d’Oenpelli.

>> Article à lire : Faire un roadtrip en Australie : Itinéraires, conseils et préparatifs

Katherine

Explorez la ville pionnière et historique de Katherine et les gorges ancestrales de Katherine dans le parc national de Nitmiluk. Baignez-vous dans les sources chaudes de Daly River et pêchez dans les cours d’eau isolés du golfe de Carpenteria. Repérez des animaux rares et promenez-vous dans les gorges du parc national Gregory, dans la région de la rivière Victoria. Relaxez-vous ensuite dans la piscine thermale à font de sable de Mataranka. Les paysages rustiques et anciens de Katherine, qui s’étendent du golfe de Carpenteria à la frontière de l’Australie occidentale, vous invitent à faire du canoë, de la randonnée, du 4×4, à observer les oiseaux et à y camper.

Alice Springs

Séjournez dans la fameuse ville de l’outback, Alice Springs. Elle se trouve dans le « centre rouge » (le célèbre « Red Centre ») de l’Australie. Il se situe à 200 kilomètres à peine au sud de son centre géographique.

>> Article à lire : Que faire à Alice Springs et ses alentours ?

De là, vous pourrez partir explorer les environ: En randonnée pédestre, à bord d’un 4×4 ou vous joindre à une balade à dos de chameau à travers les dunes ondulées du désert de Simpson.

Marchez à travers la gorge d’Ormiston et Ormiston Pound. Visitez l’époustouflante gorge de Glen Helen. Allez voir les wallabies des rochers à Simpsons Gap. Allez à vélo à Simpsons Gap à l’aube. Vous y découvrirez différents styles d’art aborigène le long du sentier de randonnée de Tanami. Explorez l’art rupestre, les objets artisanaux et les sites de cérémonie près de la petite communauté aborigène de Ste Teresa.