Ayers Rock
Où aller en Australie

L’outback australien

L’Australie est l’une des destinations touristiques les plus populaires au monde. L’Outback australien étant le véritable cœur battant du Grand Sud. Idéal pour les aventures en solo, les escapades romantiques ou les voyages en groupe, l’Outback est imprégné d’une grande importance culturelle et regorge de merveilles naturelles. Si vous avez envie de sortir des sentiers battus, l’Outback australien offre de nombreux voyages uniques et inspirants.

Sommaire:
Pourquoi visiter l’Outback australien?
Les meilleurs endroits à visiter dans l’Outback
Où se trouve l’Outback?
En savoir plus sur l’Outback

Pourquoi visiter l’Outback australien?

L’Outback australien est une région extrêmement vaste et largement indéfinie qui comprend tout le vaste intérieur du continent australien. Alors que la plupart des Australiens vivent dans des villes qui longent le littoral et dans les banlieues qui les entourent, l’Outback s’étend bien au-delà de ces régions, dans l’intérieur du pays, en grande partie non peuplé et aride.

L’Outback offre une gamme variée de destinations d’aventure magnifiques et intactes. S’étendant du Territoire du Nord à l’Australie-Méridionale, et de l’Ouest majestueux au cœur de la Nouvelle-Galles du Sud et du Queensland, cette immense région offre la partie la plus unique et la plus emblématique de l’expérience australienne. Plus vieux que le temps lui-même et incomparable avec le reste du monde, l’Outback australien offre aux voyageurs une expérience vraiment authentique. Elle leur changera leur vie.

Les meilleurs endroits à visiter dans l’Outback australien

En raison de la taille même de l’Outback, il y a d’innombrables endroits à apprécier. Plus grand que la plupart des nations entières et impossible à traverser en une seule fois, la taille insondable de l’Outback exige un peu de prévoyance et de planification. Se promener dans l’intérieur de l’Australie et improviser au fur et à mesure n’est tout simplement pas une option. Une approche réfléchie est nécessaire si vous voulez voir les sites les plus importants. Soyez prévoyant également si vous envisagez un road trip.

En visitant les cinq endroits suivants, vous aurez le meilleur aperçu de l’Outback, le véritable cœur de l’Australie.

1. Uluru (Ayers Rock)

L'outback australien Uluru - Ayers Rock
Le symbole de l’outback: Uluru – Ayers Rock ® DR

Uluru, parfois connu sous son nom européen d’Ayers Rock, occupe une place géographique et spirituelle particulière au centre de l’Australie. Il s’agit d’un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et le plus grand monolithe du monde. Situé à 450 km au sud-ouest d’Alice Springs par la route, Uluru est une destination isolée dans la partie sud du Territoire du Nord.

Le site est de forme ovale et a une circonférence de près de 10 km. Si ce rocher de 348 mètres de haut était autrefois escaladé par les touristes, cette pratique a été interdite en 2019 par respect pour le peuple aborigène local. Vous pouvez toujours faire une randonnée autour du rocher pour profiter pleinement de sa majesté, les terres autour de la formation abritant également un certain nombre de points d’eau, de grottes rocheuses et de peintures anciennes.

Pour les propriétaires traditionnels il s’agit d’un site sacré. Le centre culturel situé près de la base du monolithe initie les visiteurs au rêve et à la société aborigènes. Uluru est une destination touristique emblématique et très populaire de l’Outback. Il s’agit de l’endroit idéal pour découvrir la géographie et la culture uniques qui définissent cette terre étonnante.

2. Le parc national de Kakadu

Le parc national de Kakadu, un incontournable de l'outback
Coucher de soleil à Kakadu ® DR

Le parc national de Kakadu est une destination impressionnante située au cœur du Territoire du Nord. Bien qu’il s’agisse de l’un des lieux naturels les plus vastes et les plus vierges de cette liste, cette zone protégée est également l’une des plus accessibles. Kakadu se situe à 171 km au sud de Darwin, la capitale du Territoire du Nord. Ce site du patrimoine mondial de l’UNESCO a à peu près la taille de certains pays (la Slovénie). Il s’étend sur 200 km du nord au sud et sur plus de 100 km d’est en ouest.

Il s’agit d’un lieu diversifié sur le plan écologique et biologique. Avec de multiples systèmes fluviaux, des plaines d’inondation, des escarpements et une gamme étonnante d’animaux sauvages. La diversité et la pureté de l’environnement naturel constituent un attrait majeur pour les visiteurs, avec des endroits comme les Gunlom Falls.

Près de la moitié des terres de Kakadu appartiennent aux aborigènes. Certains propriétaires louent leurs terres aux parcs nationaux australiens. Outre sa beauté à couper le souffle, Kakadu est l’endroit idéal pour découvrir le rêve et la culture aborigènes. Le site d’art rupestre de Burrungkuy a été utilisé par les populations locales pendant des milliers d’années pour raconter leurs histoires.

3. Kings Canyon

Kings canyon - outback australie
L’impressionnant Kings canyon ® DR

Kings Canyon est une excellente destination de l’Outback pour ceux qui veulent aller au-delà des merveilles de Kakadu et d’Uluru. Situé dans le Territoire du Nord, au sein du parc national de Watarrka, Kings Canyon se trouve à environ 323 km au sud-ouest d’Alice Springs, le long de Larapinta Drive. Avec ses 440 millions d’années d’évolution, Kings Canyon offre une expérience unique en son genre.

La topographie de la région a été forgée par des couches de grès et de schiste dur. L’érosion créant lentement des dômes et des plateaux ainsi que des bassins rocheux naturels. Par-dessus tout, le Canyon est un endroit où l’on peut apprécier les merveilles de la nature et contempler l’étendue infinie du temps et de l’espace qui définit une grande partie de l’Outback australien.

Les parois de Kings Canyon font plus de 100 mètres de haut. Trois parcours différents sont possible pour ceux qui veulent explorer et aller plus loin. En plus de la majesté de la terre elle-même, cette zone offre une abondance d’oiseaux et certaines des meilleures possibilités de photos du pays. Bien que vous puissiez profiter du canyon, une partie de la gorge est un site aborigène sacré que les visiteurs sont découragés de visiter.

4. Gorge de Nitmiluk (Katherine)

parc national de Nitmiluk dans l'outback en Australie
parc national de Nitmiluk ® DR

Les gorges de Nitmiluk, également connues sous le nom de  » gorge de Katherine « , sont des gorges profondes situées près de la rivière Katherine. Elles se situent à 30 km de Katherine. Elles peuvent être explorées à pied, en canoë, en bateau et même en hélicoptère. Tout au long des gorges, on trouve de l’art rupestre présentant des histoires de rêve, de grande valeur culturelle pour le patrimoine aborigène. Les gorges de Nitmiluk se composent de 13 gorges différentes, avec des rapides qui suivent la rivière Katherine.. Tout au long de l’année, vous pouvez apercevoir des crocodiles d’eau douce, mais lorsque on entre dans la saison humide, vous pouvez également apercevoir des crocodiles d’eau salée.

Pour informer les touristes, il existe un centre d’accueil situé dans les gorges de Katherine, qui peut vous indiquer les points d’intérêt à visiter absolument pendant votre voyage. Pour ceux qui souhaitent explorer la Nitmiluk Gorge d’un peu plus près, une promenade en hélicoptère, en canoë ou une croisière est le moyen idéal d’explorer la vaste magnificence de cette région.

5. Parc de West MacDonnell Ranges

Parc de West MacDonnell Ranges
Le Parc de West MacDonnell Range ® DR

Le Tjoritja West MacDonnell Ranges est un parc national spectaculaire qui couvre plus de 161 km. Il se trouve à l’ouest d’Alice Spring. Les paysages, les points d’eau et les magnifiques gorges du parc, comme Standley Chasm ou Simpsons Gap, résultent de l’érosion. Il abrite de nombreuses plantes et animaux rares et menacés, notamment les Orchre Pits. Ce parc national contient de nombreux trous d’eau permanents et des sentiers de randonnée balisés. Ce qui en fait l’endroit idéal pour une courte excursion d’une journée ou une semaine d’exploration de l’outback.

En fait, le parc national de Tjoritja West MacDonnell ne se résume pas à ses paysages naturels. Tout au long de la zone de 161 km, on trouve de nombreux sites importants qui contiennent de l’art aborigène. Les touristes peuvent faire une visite guidée ou autonome de cette vaste région et assister au lever et au coucher du soleil dans l’Outback.

Où se trouve l’Outback ?

Où se trouve l’Outback et où il ne se trouve pas. Nous vous aiderons à mieux comprendre cet endroit très particulier.

L’Outback est un lieu qui inspire les mythes, les poètes, les artistes et les écrivains. C’est l’un de ces endroits dont tout le monde connaît quelque chose et que beaucoup de gens rêvent de visiter.

C’est un endroit que beaucoup associent aux grands espaces, à la liberté, aux aborigènes et à une profonde spiritualité. Et n’oublions pas : la terre rouge et les mouches !

Mais où se trouve réellement l’Outback ?

Beaucoup de gens disent que l’Outback est n’importe où en dehors des villes principales d’Australie.

Certaines personnes essaient de vous dire que Darwin ou Kakadu sont dans l’Outback ! Nos amis de Darwin rient quand ils entendent cela. Darwin est sous les tropiques, dans ce que les locaux appellent le Top End.

Le terme Outback est apparu au XIXe siècle. Il servait à désigner les endroits qui se trouvaient « à l’arrière de X (insérer un nom de lieu) ». Un terme similaire est « back of beyond ». En fait, il s’agit d’un endroit situé à l’intérieur des terres australiennes, très loin de la mer.

En réalité, il est difficile de définir exactement où se trouve l’Outback. Il s’agit de beaucoup de choses et d’endroits différents, selon la personne à qui vous demandez. Pour beaucoup de gens, l’Outback symbolise des endroits désertiques éloignés, de la terre rouge et des mouches. Pour d’autres, c’est un lieu de liberté et sans restrictions, avec de grands espaces continus. Un lieu où l’on peut voyager pendant des heures sans rencontrer une autre voiture.

Où se trouve l’Outback pour nous ?

Nous avons notre propre idée de ce qu’est l’Outback. Pour nous, le véritable Outback est le cœur et l’âme de l’Australie, l’Australie centrale. Ce sont les régions arides et désertiques qui l’entourent dans le Territoire du Nord, l’Australie-Méridionale, le Queensland et l’Australie-Occidentale, avec en son centre la ville de l’Outback, Alice Springs.

Bien que nous aimions les idées populaires sur la liberté et les grands espaces, nous préférons utiliser les sciences de l’environnement : précipitations, climat et habitat pour expliquer où se trouve l’Outback :

Pour nous, l’Outback désigne les endroits d’Australie qui reçoivent 300 millimètres (11 pouces) de pluie par an ou moins et se situent à 200 kilomètres minimum de la côte. Les couleurs marron-orange et beige de la carte indiquent approximativement où se trouve l’Outback.

De plus, l’Outback possède des plantes et des animaux distincts : beaucoup de mulga, de mallee (Eucalyptus), de Spinifex, de Bloodwood, de Corkwood et de Desert Oak. Des gommiers rouges d’autres arbres ombragent les ruisseaux et les rivières.

Les animaux de l’Outback sont généralement petits (à l’exception des kangourous rouges) et sortent la nuit pour échapper à la chaleur. Beaucoup d’entre eux sont peu connus, même des Australiens. Le meilleur endroit pour en savoir plus sur les plantes et les animaux, la géologie et les paysages de l’Outback est le parc du désert d’Alice Springs.

En savoir plus sur l’Outback

Climat

L’Outback australien s’étend sur plus de 2,5 millions de kilomètres carrés. Il abrite plusieurs zones climatiques. Environ 70 % de l’Outback est sec et composé de deux zones arides. L’une avec des hivers froids au centre et l’autre avec des hivers doux près du nord. Juillet et août sont les mois les plus froids, avec des gels presque toutes les nuits dans les zones les plus froides. Cependant, les journées sont généralement très chaudes dans tout le pays, avec des journées plus douces plus au sud. Le nord de l’Australie est principalement constitué de l’Outback et connaît une saison sèche et une saison humide. Les mois secs sont avril, mai, septembre et octobre ; le reste de l’année est très humide et mouillé.

Sécurité

Si vous choisissez de visiter l’Outback, il est important de prendre des précautions de sécurité. Apportez toujours une carte, de la crème solaire et beaucoup d’eau pour éviter la déshydratation. Ne conduisez pas la nuit, car dans l’obscurité, il est facile d’entrer en collision avec de grands et robustes animaux australiens, tels que les émeus et les kangourous rouges. Méfiez vous aussi quand vous croisez des road trains. Ces géants de la route ne font pas de cadeaux aux touristes. Les conditions en Australie sont souvent très sèches, alors faites attention aux feux de camp ou aux cigarettes.

>> Article à lire : Les 7 principaux dangers dans l’Outback

La faune et la flore

un dingo dans l'Outback
Un dingo dans l’Outback ® DR

Le dingo est le plus ancien des animaux qui vivent dans l’Outback. Il a été introduit dans la région il y a plus de 3 500 ans et constitue aujourd’hui un élément important de l’écosystème du désert, même s’il est aujourd’hui en voie de disparition. L’échidné à l’armure spectaculaire est l’une des créatures les plus étranges de l’Outback. Il est capable de rester hydraté grâce à de petites rainures dans sa peau durcie et hérissée qui conduisent l’humidité vers sa bouche. Les oiseaux abondent dans l’Outback, notamment les perruches et les cacatoès. Des chevaux sauvages, également appelés brumbies, et des dromadaires parcourent les terres de l’Outback. Vous l’avez compris la faune et la flore de l’Outback vont vous surprendre.

Population

Seulement 60 000 personnes, soit 10 % de la population de l’Australie, vivent dans les millions de kilomètres carrés qui constituent l’Outback. Ils vivent principalement dans de petits villages, largement séparés par les déserts et reliés par plusieurs autoroutes et chemins de terre. La plupart des habitants de ces villages travaillent dans de grandes fermes d’élevage de bovins et de moutons. L’exploitation minière est l’une des plus grandes industries de l’Outback. C’est notamment vrai pour l’opale ou l’or par exemple. La région abrite également la plupart de la population aborigène du pays, surtout dans le nord de l’Australie-Méridionale.

Médecine et éducation

En raison des grandes distances entre les villes et de la population clairsemée, les écoles normales ne sont pas une option viable pour éduquer la population. L’école de l’air répond à ce besoin, les enseignants diffusant les leçons par satellite aux radios des foyers. Les soins médicaux primaires et d’urgence sont dispensés par le Royal Flying Doctor Service of Australia. Des avions se rendent dans les régions reculées de l’Outback qui ne disposent pas de médecins.