kakadu National Park
Kakadu National Park ® DR

Dans le Territoire du Nord de l’Australie, à environ trois heures de route de Darwin, se trouve le parc national de Kakadu. C’est l’une des régions sauvages les plus impressionnantes de la planète. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, il s’agit d’une destination très populaire et l’un des plus beaux parcs nationaux d’Australie. D’une superficie de près de la moitié de celle de la Suisse, c’est le plus grand parc national d’Australie. Avec plus de 20 000 kilomètres carrés de rivières, de forêts de mousson, de mangroves, de forêts tropicales, de zones humides et d’une étonnante variété d’animaux sauvages.

Sommaire :
Combien de temps faut il pour visiter Kakadu?
Quand visiter le parc national de Kakadu?
Visiter Kakadu par ses propres moyens depuis Darwin
Où dormir dans le parc national de Kakadu?
Visite guidée du parc national de Kakadu depuis Darwin
Les incontournables de Kakadu à voir et à faire
Comment optimiser sa visite au parc national de Kakadu?
Vidéo du parc national de Kakadu

Combien de temps faut il pour visiter Kakadu?

Si vous disposez d’un temps limité et/ou préférez voyager avec un guide expérimenté, rejoignez une visite organisée depuis Darwin. Bien que vous puissiez explorer le parc en une journée depuis Darwin, il est préférable d’y passer au moins deux à trois jours. Cela vous permettra d’apprécier pleinement ses paysages contrastés, ses écosystèmes complexes et sa riche histoire aborigène.

Malgré sa grande taille, il est facile de visiter le parc national de Kakadu depuis Darwin avec une voiture. Une fois arrivé, vous pouvez réserver des croisières et excursions dans les zones humides. Par exemple la Yellow Water Cruise est un must. Les gardes forestiers proposent également des visites guidées gratuites pendant la saison sèche. Alors que les visites guidées par des aborigènes offrent une fenêtre sur l’héritage culturel du parc.

Une fois arrivé dans le parc, vous pourrez pêcher, faire du bateau, observer les oiseaux, observer les crocodiles, faire de la randonnée, nager et camper.

Quand visiter le parc national de Kakadu?

Le meilleur moment pour visiter le parc depuis Darwin est pendant la saison sèche, de mi-juin à mi-août. Bien que la saison des pluies (de novembre à mars) puisse être éprouvante, une visite à cette période est une expérience impressionnante,. On y découvre alors des orages intimidants, des trous d’eau inondés, des cascades et des rivières tumultueuses. Cependant, de nombreuses routes, pistes, campings et aires de pique-nique sont fermés à cause des inondations.

Visiter le parc national de Kakadu par ses propres moyens depuis Darwin

La distance de Darwin à Jabiru est d’environ 250 kilomètres. Jabiru étant le principal centre de peuplement et d’approvisionnement du parc. Il faut compter environ trois heures pour parcourir la distance sur des routes goudronnées le long de la route d’Arnhem. En chemin, vous pouvez profiter d’une croisière au crocodile sur l’Adelaide River, à environ 1h de Darwin. On y voit ces formidables créatures sauter de l’eau. Vous pouvez également vous arrêter au centre d’accueil Window on the Wetlands. Vous y apprendrez un tas de choses sur l’écologie des zones humides du parc national de Kakadu et sur l’histoire aborigène de la région.

Crocodile dans l'Adelaide River
Crocodile dans l’Adelaide River ® DR

Une fois arrivé, vous pouvez visiter le parc dans votre propre véhicule ou à pied. Pour voir de près l’art rupestre aborigène, la flore et la faune, vous pouvez parcourir le vaste réseau de sentiers. Vous profiterez de la vue depuis les belvédères surélevés le long des chemins. Pour couvrir de plus grandes distances, il est recommandé de conduire.

Les randonnées et les croisières menées par les gardes forestiers dans les zones humides sont un excellent moyen d’en apprendre davantage sur le parc. Mais aussi de découvrir des zones difficiles d’accès. Les croisières en bateau Yellow Water et Guluyambi sont le meilleur moyen de repérer les crocodiles et les oiseaux aquatiques. Les vols panoramiques offrent une vue imprenable sur le parc. Surtout pendant la saison des pluies, lorsque l’accès est difficile et que les chutes d’eau jaillissent.

Attention à l’état des routes

Depuis Jabiru, les routes peuvent être également fermées à la circulation. Complexifiant ainsi l’accès vers les principales attractions du parc, comme Yellow Water et les peintures aborigènes d’Ubirr et de Nourlangie. Vérifiez l’état des routes avant de partir et assurez vous de pouvoir conduire en Australie.

Si vous souhaitez vous aventurer plus loin et voir des chutes d’eau ou des attractions plus éloignées, il est recommandé d’utiliser un 4×4. Pour la location de voitures il est facile de trouver des entreprises à Darwin. Pour le carburant vous pourrez vous approvisionner au Kakadu Resort (à South Alligator), à Cooinda, à Jabiru et au parc touristique de Goymarr.

Où dormir dans le parc national de Kakadu?

Vous recherchez un hébergement de luxe en pleine nature ou une escapade romantique ? Passer des vacances en famille ? Besoin de vous évader en solo ou en groupe ? Vous voulez faire escapade agréable tout en respectant votre budget ? Quels que soient vos goûts et votre budget, le parc national de Kakadu propose un large éventail de possibilités d’hébergement pour tous les types de voyageurs et d’expériences de vacances.

1. Hébergement de luxe

Les lodges de luxe de l’Outback sont exclusifs en raison de leur éloignement, de leur emplacement particulier et de leur taille intime. Laissez tous vos soucis s’envoler en vous offrant une escapade intime et retirée au Bamurru Plains ou au Wildman Wilderness Lodge

Des bungalows équipés de lits divins surplombant les zones humides, vous adorerez chaque centimètre de ces paradis privés. Ici, le temps passe lentement et rien ne vous empêche de profiter de l’instant en couple ou de vous reconnecter avec vous-même. Quoi de plus parfait ?

2. Les hébergement bon rapport qualité / prix

Il existe dans le parc des logements économiques offrant une très bonne de confort et de services. Que vous soyez en vacances en famille, entre amis ou en solo, voici une sélection d’établissements:

  • Aurora Kakadu
  • Kakadu Lodge
  • Anbinik Kakadu Resort
  • Cooinda Lodge Kakadu
  • Kakadu Crocodile Hotel

3. Dormir sous les étoiles : Caravanes et terrains de camping

Sortez des sentiers battus et gardez l’autonomie. Il y a une foule d’endroits intéressants dans le Territoire du Nord-Ouest pour ceux qui veulent s’évader. Le parc national de Kakadu se vante de posséder certains des terrains de camping les plus pittoresques et les plus intacts du Top End. Idéal pour planter une tente. Les campings gérés par le parc n’ont pas de système de réservation. Les places sont attribuées selon le principe du premier arrivé, premier servi. Pour camper en dehors des zones de camping désignées, il vous faudra un permis de camping. Installez-vous pour vous détendre et profiter de l’un des meilleurs restaurants de nuit d’Australie et d’un environnement paisible.

Campings populaires dans le parc national de Kakadu :

  • Alligator Billabong camping area
  • Burdulba camping area
  • Graveside Gorge camping area
  • Garnamarr (Jim Jim Falls) camping area
  • Bucket Billabong camping area
  • Four Mile Hole camping area
  • Black Jungle Springs camping area
  • Gunlom camping area
  • Gungurul camping area

Visite guidée du parc national de Kakadu depuis Darwin

Yellow water dans le parc national de Kakadu
Yellow water ® DR

Si vous manquez de temps ou si vous souhaitez vous détendre et laisser un guide expérimenté faire le travail, une visite guidée du parc national de Kakadu est une excellente option. On trouve des excursions d’une journée et des circuits de plusieurs jours au départ de Darwin. Ils vous permettent de visiter les principales attractions sans avoir à conduire et à trouver votre chemin. Les circuits en petits groupes se font dans des véhicules 4×4 confortables. Sinon vous pouvez voyager en autocar pour un circuit à plus petit prix mais moins personnalisé. De nombreux circuits offrent également la possibilité de visiter la Terre d’Arnhem. Il s’agit d’une vaste zone de nature sauvage adjacente au parc. Elle abrite le peuple aborigène Yolngu et n’est accessible qu’avec un permis.

Visite en 1 journée

Si vous visitez Kakadu en une journée depuis Darwin: Le circuit Kakadu, Nourlangie et Yellow Water avec survol optionnel de Kakadu est un excellent moyen de découvrir les points forts du parc en un temps limité. Notamment l’art rupestre aborigène, les voies navigables et la faune.

Visite de 2 jours et plus

Si vous disposez de plus de temps: Le circuit de deux jours au départ de Darwin comprend également les principales attractions du parc, comme Nourlangie et une croisière sur Yellow Water. S’y ajoute une visite en 4×4 de la Terre d’Arnhem et de la vallée de Mikinj avec un guide aborigène.

Afin de mieux comprendre la beauté naturelle et l’importance culturelle du parc, le circuit de trois jours du parc national de Kakadu et de la Terre d’Arnhem comprend toutes les attractions des circuits plus courts ainsi qu’une croisière sur l’East Alligator River. En Terre d’Arnhem, vous visiterez également des sites aborigènes sacrés et apprendrez les techniques de chasse dans le bush. Ces circuits de plusieurs jours proposent différents types d’hébergement en fonction de votre budget.

Les incontournables de Kakadu à voir et à faire:

1. Profiter des paysages du parc national de Kakadu

Lieu d’une beauté intemporelle, le parc est un gigantesque patchwork de paysages contrastés. Au nord se trouve la zone des marées, où les rivières se jettent dans la mer. La forêt tropicale humide se trouve dans les gorges et sur les collines ombragées. Où l’eau de la mousson nourrit les plantes. Plus à l’intérieur des terres, la forêt tropicale recouvre le pays des hautes terres doucement vallonnées. Elle recouvre la majeure partie du parc. Toutes les routes principales traversent cette région. Ce qui permet d’accéder facilement aux sites touristiques lors d’un voyage en voiture depuis Darwin. Les arbustes secs et les herbes ici ressemblent aux paysages de l’intérieur aride de l’Australie. Dans le sud du parc, les hautes terres pierreuses sont parsemées de rochers de granit. Jouxtant les plantes et les animaux du nord, plus humide, et de l’intérieur aride s’épanouissent côte à côte.

Traversant le parc en diagonale, du sud-ouest au nord-est, se trouve l’escarpement du plateau de la Terre d’Arnhem. Pendant la saison des pluies, les chutes d’eau se déversent sur le bord de l’escarpement. avant de rejoindre les zones humides et les rivières. Elles suivent ensuite un cours sinueux jusqu’à la mer. Pendant la saison sèche, les cascades et les rivières s’assèchent, ne laissant que des mares rocheuses et des billabongs (trous d’eau dans le lit des rivières), où de nombreux animaux viennent s’abreuver. Au début de la saison sèche, de petites zones de prairies sont délibérément brûlées pour réduire le danger d’incendies à grande échelle.

Ces paysages variés sont si beaux que les cinéastes ont tourné de nombreuses scènes pour le populaire film australien Crocodile Dundee à Kakadu. Ce film a fait une excellente publicité non seulement pour le parc, mais aussi pour tout le Top End.

2. Découvrir le patrimoine et l’art rupestre aborigène

Peinture aborigène  dans le parc national de Kakadu
Peinture aborigène ® DR

Le nom Kakadu vient du Gagadju, une des langues parlées par les tribus aborigènes qui vivent dans cette région depuis au moins 50 000 ans. Aujourd’hui, plus de la moitié du parc appartient à ces propriétaires traditionnels, qui gèrent la région conjointement avec Parks Australia.

Un des points forts de Kakadu et une des raisons de son statut de patrimoine mondial est le magnifique art rupestre aborigène. Certaines des peintures ont plus de 20 000 ans. Elles constituent un témoignage fascinant sur l’une des plus anciennes cultures du monde.

Parmi les sites d’art rupestre célèbres, citons Nourlangie Rock et le Ubirr Rock (Obiri). Ces deux sites constituent le plus important ensemble d’art aborigène d’Australie. Ils comptent parmi les principales attractions du Kakadu National park. Côte à côte, et parfois superposées, les peintures représentent des figures mythologiques, comme le serpent arc-en-ciel et l’homme-foudre, ainsi que des images « aux rayons X » montrant le squelette et les organes internes d’animaux tels que les barramundis, les crocodiles et les tortues. Les peintures les plus récentes illustrent les rencontres avec les colons blancs à travers des représentations de voiliers à deux mâts, de canons, de chevaux et de buffles.

À Nourlangie, vous pouvez voir des peintures dans la galerie Anbangbang, ou à Nanguluwur, une galerie plus petite au bout d’un sentier de 1,7 km. À Ubirr, une promenade d’un kilomètre pour voir les peintures prend environ 45 minutes. Prévoyez 30 minutes supplémentaires pour profiter des vues panoramiques depuis le belvédère. De juin à septembre, les rangers donnent des conférences à Ubirr et à Nourlangie.

Site officiel : http://www.parksaustralia.gov.au/kakadu/plan-your-trip/rock-art.html

3. Se balader dans le Kakadu National Park

Les promenades de Kakadu offrent une grande diversité. Chacune offrant des paysages et des habitats contrastés. L’accessibilité varie en fonction du temps. Voici les meilleures balades à faire dans le parc national de Kakadu:

  • Pour une première visite du parc la piste de Jabiru à Bowali est une excellente entrée en matière. Le point de départ de la piste se trouve en face du Gagudju Crocodile Holiday Inn et se faufile à travers bois jusqu’au centre d’accueil des visiteurs de Bowali. De mai à octobre, les gardes forestiers y donnent des conférences gratuites.
  • Dans la région de l’East Alligator, vous pouvez profiter des vues panoramiques depuis Ubirr, admirer l’art rupestre aborigène et explorer la forêt tropicale et les piliers de roche. Dans la région de l’Alligator du Sud, les oiseaux abondent autour des billabongs et des zones humides de Mamukala.
  • Les balades dans la région de Nourlangie permettent d’explorer les galeries d’art aborigène du rocher de Nourlangie ainsi que le magnifique Anbangbang Billabong. Dans cette région la randonnée dans les zones humides de Bubba englobe des étangs tranquilles aux sommets de lys.
Nourlangie Rock dans le parc national de Kakadu
Nourlangie Rock ® DR
  • La région de Yellow Water est célèbre pour sa croisière en bateau à travers les plaines inondables, et l’exploration de billabongs.
  • Pendant la saison sèche, vous pouvez accéder aux chutes d’eau de Kakadu, Jim Jim Falls et de Twin Falls. Elles ressemblent plus à un filet à cette époque de l’année. Vous pouvez explorer les gorges accidentées et les bassins raffraichissants . Pendant la saison des pluies, des vols touristiques vous permettent d‘admirer les chutes depuis les airs.
  • Dans la région de Mary River, découvrez dans les forêts des chutes d’eau jaillissantes pendant la saison des pluies. Remplacées pendant la saison sèche par des trous d’eau étincelants lorsque les pluies cessent.

5. Observer les animaux du parc national de Kakadu

Outre les célèbres crocodiles de Kakadu, des centaines d’autres espèces de faune et de flore existent dans le parc. Ce qui en fait l’un des écosystèmes les plus diversifiés au monde. Des marsupiaux tels que le wallaby et le wallaroo, les tortues, les quolls et les bandicoots, et des centaines d’autres espèces existent dans le parc. Dont près d’un tiers des espèces d’oiseaux d’Australie. Il n’est pas difficile d’apercevoir ces créatures, à condition de bien se préparer.

Soyez conscient que la faune est sauvage et pratiquez des pratiques d’observation sûres. A la fois pour la sécurité et pour minimiser votre impact sur ses habitants. N’essayez pas de vous approcher des animaux sauvages ou de les nourrir. Portez une attention particulière non seulement aux signes d’avertissement mais aussi aux dangers que représentent d’autres créatures comme les serpents, les araignées…. Le meilleur moment pour observer ces magnifiques créatures est tôt le matin et au coucher du soleil.

6. Découvrir les plantes du parc national de Kakadu

Kakadu abrite plus de 2 000 espèces de plantes. Des nénuphars aux écorces de papier à feuilles argentées. Pendant des milliers d’années, les aborigènes ont utilisé ces plantes à des fins alimentaires, médicinales et pour le tissage. L’une des plantes les plus caractéristiques et les plus polyvalentes du parc est le pandanus. Malgré sa forme de tire-bouchon, il fournit un excellent matériau pour le tissage de paniers et de tapis. Les petits animaux s’abritent sous les feuilles mortes. Alors que les fruits et noix de la plante sont des sources de nourriture importantes pour les animaux et les hommes.

7. S’émerveiller devant les cascades du parc national de Kakadu

Jim Jim Falls dans le parc national de Kakadu
Jim Jim Falls ® DR

Pendant la saison des pluies à Kakadu, l’eau tombe sur les rochers nus et l’escarpement du plateau terrestre d’Arnhem, créant de magnifiques cascades. Les chutes Jim Jim et les Twin Falls, au sud-est, sont peut-être les chutes les plus célèbres du parc. Après les pluies, les visiteurs peuvent s’envoler au-dessus des chutes pour un vol touristique. Pendant la saison sèche, les chutes se transforment en un filet d’eau. La promenade qui mène jusqu’au bassin de Jim Jim serpente à travers la forêt de mousson jusqu’à un profond trou d’eau. Une excellente façon de voir les Twin Falls est en bateau. Ils parcourent la gorge de juin à octobre. Après la croisière, les visiteurs peuvent voir les chutes depuis une promenade flottante.

Parmi les autres chutes qui valent la peine d’être vues, citons les chutes Maguk (au sud), et Gunlom (Waterfall Creek) accessible par une piste parfois fermée pendant la saison des pluies. Vérifiez avant le départ. Les chutes Motor Car Falls sont accessibles pendant la saison des pluies, lorsque les plus grandes chutes de Kakadu sont interdites.

8. Se rendre à Jabiru

La colonie de Jabiru se trouve dans le parc national de Kakadu, près de la mine d’uranium de Ranger. La popularité du parc national a fait de Jabiru un important centre d’approvisionnement et de services. La principale attraction de Jabiru est l’hôtel Gagudju Crocodile. L’hotel reprend la forme de l’amphibien qui porte son nom sur250 mètres de long et 30 mètres de large. L’hôtel est particulièrement impressionnant vu du ciel. Son architecture s’apparente au totem en crocodile des aborigènes locaux de Gagudju.

9. Visiter Les centres d’accueil des visiteurs

Kakadu abrite trois centres de visiteurs avec des expositions informatives sur le parc. Le centre des visiteurs de Bowali, près de Jabiru, est une excellente étape d’introduction pour les nouveaux arrivants à Kakadu. Les expositions itinérantes fournissent des informations fascinantes sur le parc. Vous pouvez également parcourir la bibliothèque ou vous détendre au café. La galerie Marrawuddi expose des œuvres d’art aborigènes. C’est l’endroit idéal pour acheter des souvenirs, tels que des objets d’artisanat et des objets fabriqués à Kakadu ou en Terre d’Arnhem.

Pour avoir un aperçu de la culture aborigène locale, vous devriez vous arrêter à Warradjan, près de Cooinda, dans la région de Yellow Water. Construit pour ressembler à un Warradjan (tortue à nez de cochon), ce centre culturel présente des expositions et des films sur la culture aborigène de Kakadu. Tandis que la galerie vend des souvenirs, des livres et des rafraîchissements.

Comment optimiser sa visite au parc national de Kakadu?

  • Recherchez les crocodiles lorsque vous vous approchez des berges d’un fleuve ou lorsque vous pêchez ou naviguez. La baignade est interdite dans le parc.
  • Portez une protection solaire lors de vos randonnées et abritez vous de la chaleur torride de la journée. Pendant la saison sèche, la température est en moyenne de 30 °C le jour et 17 °C la nuit.
  • Apportez au moins trois à quatre litres d’eau par personne. Portez des chaussures de marche solides et pensez à apporter une carte topographique et une boussole, ou un GPS.
  • Lorsque vous faites vos bagages pour de longues randonnées, emportez un équipement de premiers secours de base. Enregistrez l’itinéraire prévu et informez vos amis et votre famille de l’heure de retour prévue.
  • L’entrée dans la Terre d’Arnhem autochtone (Border Store, Oenpelli) nécessite un permis écrit du Conseil foncier.
  • Le meilleur moment pour observer la faune est tôt le matin et au coucher du soleil.
  • Prenez des jumelles pour voir de près les oiseaux et autres animaux sauvages.
  • Kakadu est ouvert toute l’année, mais les inondations saisonnières peuvent fermer certaines parties du parc, en particulier pendant la saison des pluies.
  • Pour plus d’informations sur le parc, consultez le site http://kakadu.com.au/

Vidéo du parc national de Kakadu