Ayers Rock
Uluru - Ayers Rock
Uluru – Ayers Rock ® DR

Haut de 863 mètres, dont la majeure partie est cachée sous terre, Uluru constitue le principal point d’intérêt du parc national d’Uluru-Kata Tjuta. C’est un site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO gérée conjointement par le Commonwealth et les propriétaires terriens aborigènes traditionnels, les Anangu. Cette roche de grès massive située dans le Territoire du Nord au cœur du centre rouge de l’Australie est aussi instantanément reconnaissable et iconique pour l’Australie que l’Opéra de Sydney, la Grande Barrière de Corail, et, désolé pour les australiens, Crocodile Dundee. C’est une étape incontournables lors d’un voyage ou d’un circuit en Australie.

Selon la légende aborigène il est l’héritage de l’activité d’êtres ancestraux pendant le « temps du rêve ». Néanmoins si vous demandez à un géologue il vous expliquera qu’Uluru est le résultat de mouvements de sable et de roches meubles en provenance des chaînes de Petermann voisines il y a plus de 550 millions d’années.

Pour ceux qui souhaitent visiter cette belle partie d’Australie et du Territoire du Nord, il n’est plus possible d’escalader l’Ayers Rock depuis 2019. Heureusement il existe de nombreuses autres façons de profiter de ce site incroyable. Que ce soit d’en haut ou d’en bas, voici un aperçu de ce que vous pourrez faire lors de votre prochain voyage dans le parc national d’Uluru-Kata Tjuta.

Sommaire:
Les 7 choses incontournables à faire à Uluru
Où dormir à proximité d’Uluru?
Où se trouve Uluru?
Comment se rendre à Uluru?
Bon à savoir avant de visiter le parc national d’Uluru-Kata Tjuta

Les 7 choses incontournables à faire à Uluru

1.Faire le tour d’Uluru

Promenade autour d'Uluru
Promenade autour d’Uluru ® DR

L’entrée au parc national d’Uluru-Kata Tjuta coûte 25 dollars par personne. Vous bénéficierez alors d’un laissez-passer qui vous permet d’entrer pendant trois jours dans le parc. Une fois à l’intérieur, suivez les panneaux indiquant Uluru. L’autre partie du parc, Kata Tjuta, également appelée les Olgas, se trouve à environ 45 minutes en voiture. Une fois sur place vous pourrez choisir parmi les promenades pittoresques autour de la base de l’impressionnant monolithe. Les sentiers de randonnée vont d’une distance d’un kilomètre à la boucle complète de 10,4 kilomètres. Vous y découvrirez l’art rupestre ancien des aborigènes d’Australie, des points d’eau, des cascades, des grottes et des gorges creusées dans la roche. Chaque sentier est accompagné de panneaux d’informations qui racontent aux visiteurs les légendes des peuples aborigènes liées aux différentes parties du rocher. Une promenade gratuite de 90 minutes, guidée par des rangers, est également disponible depuis le parking de Mala.

les chemins de balades autour d'uluru
Balades à Uluru ® DR

Pour une expérience différente, Outback Cycling loue des vélos pour 34 $ par personne. Vous pouvez aussi essayer un tour en Segway à partir de 95 $. Mais aussi faire un tour en moto à partir de 157 $ ou des balades à dos de dromadaires.

2.Admirer Uluru depuis le ciel

Uluru depuis l'avion
Uluru depuis l’avion ® DR

Regardez par le hublot lorsque vous arriverez à l’aéroport d’Ayers Rock (AYQ). Vous pourrez apercevoir Uluru depuis les airs. Mais si cette vue ne vous satisfait pas ou que vous étiez assis dans la mauvaise rangée, tout n’est pas perdu. Des compagnies proposent plusieurs tours en hélicoptère, en avion. Renseignez vous auprès du centre d’accueil du Ayers Rock Resort.

Pour des expériences différentes, essayez le SkyShip Uluru, un ballon dirigeable situé juste à côté. Le vol coute environ 40 $. Et pourquoi pas un saut en parachute pour une expérience plus extrême?

3.Découvrir la culture qui entoure ce lieu sacré

Le centre culturel d'Uluru
Le centre culturel d’Uluru ® DR

L’un de vos premiers arrêts dans le parc devrait vraiment être le Centre culturel. Ce centre célèbre les légendes aborigènes, l’art aborigène et les peintures rupestres et de l’histoire locale. Il a été construit en 1995 en l’honneur du 10e anniversaire de la restitution des terres d’Uluru-Kata Tjuta aux aborigènes. Vous pourrez y obtenir une carte du site et trouver les informations nécessaire pour apprécier pleinement la culture aborigène et le caractère sacré d’Uluru pour votre visite.

Profitez en pour discuter avec l’un des artistes locaux dans les galeries d’art de Maruku ou de Walkatjara. Vous pouvez aussi y acheter de l’art et de l’artisanat Anangu.

4.Regardez Uluru changer de couleur au lever et au coucher du soleil

Lever de soleil sur Uluru
Lever de soleil sur Uluru ® DR

Comme on dit, les meilleures choses de la vie sont gratuites, et il en va de même ici. Enfin, une fois que vous avez votre pass d’entrée pour le parc national. Pour en prendre plein la vue, garez-vous près de la zone d’observation du coucher de soleil des voitures d’Uluru. Apportez une bouteille de vin et un pique-nique pour admirer le coucher de soleil sur la roche qui passe du rouge profond au violet. C’est spectaculaire. Le même point de vue fonctionne également pour le lever du soleil.

5.Aller à Kata Tjuta (les Olgas)

Kata Tjuta
Kata Tjuta ® DR

Si Uluru est le site le plus connu du parc, ce n’est pas la seule formation rocheuse qui s’y trouve. Kata Tjuta, qui signifie « beaucoup de têtes » se trouve à proximité et est également une visite incontournable. Kata Tjuta, également appelés « les Olgas » est une autre formation rocheuse sacrée au sein du parc national d’Uluru-Kata Tjuta. Elle se compose de 36 roches en forme de dôme réparties sur une zone de plus de 16 kilomètres. Il existe de nombreuses légendes secrètes Anangu associées à Kata Tjuta. C’est également un site cérémoniel actif pour les aborigènes Anangu.

Tout comme à Uluru, il y a des belvédères où l’on peut s’imprégner de sa magnificence du lieu. Mais c’est en effectuant la marche de trois heures dans la Vallée des vents tôt le matin, que l’on l’apprécie le mieux ce site.

6.Offrez-vous un dîner chic dans un cadre unique

Diner sous les étoiles
Diner sous les étoiles ® DR

Pour une expérience culinaire vraiment exceptionnelle à côté d’Uluru comprenant petits fours, cocktails et un repas entrée-plat-dessert sous les étoiles, prévoyez d’assister au dîner Sounds of Silence. Cette expérience est accessible à partir de 145 $ par personne. Les transferts depuis l’Ayers Rock Resort et les explications fournies par un astronome professionnel sont également inclus. D’autres formules existent également.

7.Visitez l’exposition d’art Field of Light

Si vous cherchez un moyen amusant de rendre tous vos amis encore plus jaloux sur Instagram, c’est ici : L’installation artistique immersive à énergie solaire Field of Lights de l’artiste Bruce Munro, nommée Tili Wiru Tjuta Nyakutjaku à Pitjantjatjara (« regarder beaucoup de belles lumières ») est une expérience vraiment enchanteresse.

Marchez parmi plus de 50 000 tiges de verre ressemblant à des pissenlits. Elles éclairent le désert comme par magie, dans une variété de couleurs changeantes, de la tombée de la nuit au lever du soleil. L’exposition est située dans une région éloignée et n’est pas accessible à moins d’avoir réservé l’une des visites. Réservez votre visite de 90 minutes à l’Ayers Rock Resort pour 30 dollars par personne. C’est le seul moyen de vous y rendre.

Où dormir à proximité d’Uluru?

En raison de sa situation éloignée, les seules options d’hébergement à proximité du parc national d’Uluru-Kata Tjuta sont celles de la ville voisine de Yulara, à l’Ayers Rock Resort, qui abrite une variété de lodges, de locations d’appartements et d’hôtels de luxe. Découvrez le Desert Gardens Hotel, Sails in the Desert et Longitude 131°. L’expérience ultime de glamping dans l’Outback à quelques minutes de là. Il y a également un camping, ce qui permet de proposer des options pour tous les budgets.

Pour ceux qui prévoient de passer du temps à Alice Springs avant ou après leur voyage à Uluru, le DoubleTree by Hilton Hotel Alice Springs propose des chambres à partir de 78 $ par nuit. Il dispose de plusieurs restaurants sur place et d’une belle piscine extérieure. Si vous recherchez une piscine de taille olympique, une atmosphère de casino et des options de restauration et de divertissement de premier ordre, essayez le Crowne Plaza Alice Springs Lasseters. Une grande propriété avec des chambres à partir de 77 $ par nuit.

Où se trouve Uluru?

Uluru se situe le parc national d’Uluru-Kata Tjuta en plein milieu de l’Australie, dans le centre rouge. Le parc est lui même localisé dans le Northern Territory.

carte uluru
Carte Uluru ® DR

Comment se rendre à Uluru?

>> Trouver un billet d’avion pas cher pour l’Ayers Rock – Uluru

Il existe des vols sans escale vers l’aéroport d’Ayers Rock (AYQ) depuis Sydney (SYD) avec Virgin Australia et Jetstar. Mais aussi depuis Melbourne (MEL) et Brisbane (BNE) avec Jetstar ; depuis Adélaïde (ADL) et Darwin (DRW) avec Qantas ; ou depuis Cairns (CNS) et Alice Springs (ASP) avec QantasLink.

Vous pouvez également vous rendre à Alice Springs (ASP) sans escale depuis Sydney ou Melbourne sur Qantas ; depuis Adélaïde et Darwin sur Virgin Australia et Qantas ; depuis Brisbane sur Virgin Australia ; ou depuis Ayers Rock et Perth (PER) sur QantasLink.

De nombreux visiteurs choisissent de faire le voyage en voiture à travers l’Outback, d’Alice Springs au parc national d’Uluru-Kata Tjuta. Le trajet vers Uluru-Kata Tjuta depuis Alice Springs prend environ cinq heures en passant par les autoroutes Stuart et Lasseter. Les autoroutes étant des routes goudronnées, un véhicule à quatre roues motrices n’est pas nécessaire. Des options de bus et d’excursions sont également disponibles si vous préférez ne pas faire les cinq heures et demie de route vous-même.

Bon à savoir avant de visiter le parc national d’Uluru-Kata Tjuta

Pourquoi appelle-t-on Uluru également l’Ayers Rock?

A cause des colons. L’explorateur anglais William Gosse a découvert le rocher dans les années 1870. Il l’a nommé Ayers Rock en l’honneur du secrétaire en chef de l’Australie du Sud, Sir Henry Ayers. Les noms Ayers Rock et Uluru ont été utilisés de façon interchangeable jusqu’en 1995. Puis le parc a été rebaptisé parc national Uluru-Kata Tjuta en signe de respect pour les gardiens traditionnels de la terre.

Est-ce juste un gros rocher dans le désert?

Sorti de son contexte, Uluru, également connu sous le nom d’Ayers Rock, n’est en effet qu’un gros rocher dans le désert. Mais le contexte est tout ce qui compte ici. Uluru est un site aborigène sacré situé dans un paysage vivant, respirant et spirituel. Il a été habité par les Anangu, le peuple aborigène de cette région, depuis des milliers d’années. Son cadre et sa taille, combinés à l’art rupestre et aux histoires aborigènes anciennes, aux œuvres d’art et aux visites proposées dans les environs, vous impressionneront et, plus probablement, vous émouvront profondément… Ce qui n’est pas le cas pour tous les vieux rochers qu’on trouve dans les déserts.

Pourquoi le site d’Uluru est-il spécial?

Uluru est la terre traditionnelle et culturelle des peuples Pitjantjatjara et Yankunytjatjara, connus collectivement sous le nom de Anangu (prononcé Ah-nah-noo) et souvent cités comme la plus ancienne culture connue. Les Anangu croient que la terre est encore habitée par les esprits de dizaines d’êtres créateurs ancestraux que l’on appelle Tjukuritja. Les non-Anangu/mortels ne peuvent pas comprendre leur système complexe de croyances et le lien profond entre les gens, les plantes, les animaux et la terre.

Peut on escalader Uluru?

Après plusieurs années de controverse concernant le respect de la culture aborigène australienne, le fragile écosystème désertique du site et la sécurité de ceux qui tentent d’atteindre le sommet de 863 mètres, l’ascension de l’impressionnante formation rocheuse de grès d’Uluru en Australie, également connue sous le nom d’Ayers Rock, est officiellement interdite au public depuis le 26 octobre 2019.

Cependant l’ancien président du conseil d’administration Sammy Wilson a clairement indiqué que l’idée n’était pas de freiner le tourisme mais simplement d’interdire l’accès aux alpinistes amateurs. Dans sa déclaration de clôture, il a souligné que beaucoup de réflexion avait été faite pour préserver la formation rocheuse. Notamment car c’est un lieu sacré pour le peuple Anangu, les propriétaires traditionnels du parc national d’Uluru-Kata Tjuta.

« Si je me rends dans un autre pays et qu’il y a un site sacré, une zone d’accès restreint, je n’y entre pas ou n’y monte pas, je le respecte », a déclaré M. Wilson. « C’est la même chose ici pour Anangu. Nous accueillons les touristes ici. Nous n’arrêtons pas le tourisme, juste cette activité ».

Existe t-il d’autres restrictions ?

Les Anangu demandent également aux visiteurs de ne pas photographier certaines sections (clairement marquées) d’Uluru, pour des raisons liées aux croyances traditionnelles de la Tjukurpa. La restriction photographique vise à empêcher les Anangu de voir des photo de sites de rituels que certains d’entre eux n’ont pas le droit de regarder.

Quel est le meilleur moment de la journée pour l’admirer?

Le lever et le coucher du soleil sont les deux meilleurs moments de la journée pour admirer Uluru. Donc vous devriez prévoir de les voir tous les deux. En fait, aucun lever ou coucher de soleil n’est jamais le même. Si vous avez le temps et assez de champagne et de café essayez d’assister à ce spectacle plusieurs fois. Il y a des belvédères à différents endroits du parc afin que vous puissiez l’admirer dans toute sa splendeur, sous différents angles et à différentes distances. Si vous devez choisir entre le lever et le coucher du soleil, choisissez le lever du soleil et prévoyez de vous promener ensuite.

Pourquoi Uluru est rouge?

Uluru est fait de grès arkose gris acier. Le fer de ses couches superficielles s’oxyde au contact de l’air pour donner à la roche cette couleur rouge rouille emblématique. Mais ce qui est amusant, c’est qu’elle ne reste pas rouge. Uluru change de couleur au fil de la journée, passant de tons rouges et orangés brûlants à des tons beaucoup plus lilas. Lorsqu’il pleut, l’eau qui tombe en cascade de la roche peut la rendre violette ou verte.

Faut il prendre un guide?

Les visites guidées vous permettent de comprendre le site et d’aller au delà du paysage. Surtout qu’il s’agit d’un lieu de culte pour l’une des plus anciennes cultures du monde qui dispose d’une faune et flore intéressante. Au minimum, faites la promenade gratuite Mala, guidée par des gardes forestiers, autour de la base d’Uluru. Vous y découvrirez des exemples d’art rupestre Anangu et apprendrez à connaître la culture traditionnelle Anangu et la façon dont le parc est géré. D’autres options de visites comprennent des excursions d’une demi-journée, des excursions au lever et au coucher du soleil, des autotours et des excursions à moto Harley-Davidson.

Quel est le meilleur moment de l’année pour visiter Uluru?

Visitez le parc Uluru-Kata Tjuta de mai à octobre, lorsque le temps est plus frais. Les températures moyennes en journée varient entre 22 et 30°C et que vous pouvez passer plus de temps à l’extérieur. À cette époque de l’année, les couleurs sont plus vives et vous avez également plus de chances de voir des animaux sauvages comme des kangourous.

>> Article à lire : Quand partir en Australie?

Combien cela coûte-t-il?

Tous les visiteurs de plus de 15 ans doivent acheter un pass de 25$ lorsqu’ils entrent dans le parc. Ce pass est valable trois jours et doit être payé à l’entrée du parc. Le pass enfants de 5 à 15 ans est à 12,5 $AUD et l’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 4 ans.

Que dois-je emmener?

Vous pouvez rire des autres visiteurs qui ont l’air d’exagérer en se drapant la tête dans des filets à mouches. Mais vous ne rirez pas longtemps lorsque votre bouche sera remplie de mouches alors que vous essaierez de poser pour une photo ! Apportez une moustiquaire pour recouvrir votre chapeau ou apportez un chapeau avec une moustiquaire intégrée. Apportez un spray anti-moustiques, des lunettes de soleil, de la crème solaire et des chaussures de marche confortables.

Comment prendre une belle photo d’Uluru?

Photographier l'Ayers Rock
Photographier l’Ayers Rock ® DR

Le contraste entre les dunes ocre rouge, le bush et le ciel bleu incroyable limite le risque de prendre une mauvaise photo. La meilleure lumière tombe sur le rocher au lever et au coucher du soleil. Vous pouvez donc prendre des photos à ce moment-là dans les zones d’observation du lever et du coucher du soleil qui sont situées face au rocher, lorsque le soleil bas l’éclaire. En plus de photographier Uluru à distance, vous devez positionner votre appareil photo assez bas pour capturer les textures et les motifs du rocher ainsi que les herbes et les arbres qui poussent autour de la base sur un fond de grès rouge spectaculaire.

Si vous recherchez quelque chose d’un peu différent, visitez Uluru au cœur de l’hiver australe pour capturer le centre de la Voie lactée qui s’élève directement au-dessus d’Uluru.

N’oubliez pas que lorsque vous vous promenez à la base du rocher, il y a des zones marquées d’importance culturelle où les photos sont interdites.