Coronavirus-australie
Accueil

COVID-19 en Australie : Quelle est la situation et quelles conséquences pour les voyageurs et WHV

Article mis à jour le 06/09/2020 – Depuis début 2020, le monde fait face à une pandémie mondiale lié au Coronavirus. Le Covid-19 n’a pas épargné l’Australie qui a enregistré son premier cas le 25 Janvier 2020 dans le Victoria. Suite à cela l’Australie a décidé de fermer ses frontières au non résidents. Quelle est désormais la situation en Australie face au Covid-19 Quelles sont alors les conséquences du coronavirus pour les voyageurs et les porteurs d’un Working Holiday Visa en Australie? Que peuvent faire les français déjà sur place?

le COVID-19 en Australie

Que s’est il passé avec le COVID-19 en Australie?

C’est le 20 mars 2020, après que l’OMS ait déclarée que le monde faisait face à une pandémie, que le gouvernement australien a décidé de fermer ses frontières à toutes personnes non-résidentes. Par ailleurs, les règles de distanciation physiques ont été mises en place afin de protéger du virus du coronavirus les australiens ainsi que les visiteurs présents dans le pays et limiter sa propagation.

Si le mois de Mars a vu croître de manière importante le nombre de cas de Covid-19 les mesures de confinement ont permis de réduire drastiquement le nombre de personnes malades en avril-Mai. Suite au déconfinement de le protocole sanitaire et les gestes barrières ont été moins respectés. Cela a entraîné une forte reprise du nombre de cas détectés notamment dans le Victoria. La population de cet état est reconfinée depuis le 20 Juillet 2020. Le 6 Septembre, le premier ministre de l’état du Victoria, Daniel Andrews, a annoncé que le confinement durera jusqu’au 28 Septembre. Les autorités australiennes considèrent en effet que le nombre de cas n’a pas suffisamment baissé. Elles annoncent aussi que al plupart des mesures de restrictions vont être maintenues dans les prochains mois.

Les chiffres du Covid-19 en Australie

Au 5 Septembre, on dénombre 26 201 cas confirmés depuis le début de l’épidémie en Australie, 22 325 guérisons, et 748 décès du au coronavirus.

Carte Covid-19 en Australie
29 Août 2020

La plus grande partie des cas ont été détecté dans l’Etat du Victoria (19 080 cas), suivi plus loin par le New South Wales (4 050 cas confirmés). Sans surprise le plus grand nombre de décès est également dans le Victoria

Pour obtenir plus de statistiques sur le Covid-19 en Australie, consultez ce site.

Quelle est la situation actuelle en Australie pour les voyageurs face au Covid-19?

Les restrictions à cause du Covid-19 pour les Français souhaitant partir en Australie

Le gouvernement australien demande aux voyageurs d’éviter tout « voyage non essentiel » en Australie. C’e terme englobe également les déplacements pour raison humanitaire, médicale, ou encore les urgences familiales.

Comme de nombreux autres pays, l’Australie restreint l’accès à son territoire pour faire face au COVID-19. L’objectif étant de limiter sa propagation. Les autorités australiennes sont en relations permanentes avec leurs homologues et des responsables des compagnies aériennes. Les mesures prises leur permettent de filtrer des passager à l’embarquement des vols à destination de l’Australie.

Même si nous vivons un moment d’incertitude, les frontières de l’Australie ne resterons pas fermées à vie aux voyageurs. Si vous rêvez de partir en Australie, rassurez vous avec un peu de patience vous pourrez y aller.

Les exemptions pour voyager en Australie en période de coronavirus

Voici la liste des catégories de personnes qui peuvent aller en Australie en présentant le justificatif adéquat:

  • Citoyens australiens
  • Résidents permanents australiens
  • Membres de la famille immédiate d’un citoyen australien ou d’un résident permanent
  • Citoyens néo-zélandais résidant habituellement en Australie et les membres de leur famille immédiate
  • Diplomates accrédités en Australie (titulaires d’un visa de sous-classe 995)
  • Voyageurs transitant par l’Australie pendant 72 heures ou moins
  • Équipage de la compagnie aérienne
  • Équipage maritime, y compris les pilotes maritimes

D’autres exemption individuelles peuvent être appliquées dans certains cas très particuliers. Pour en obtenir une (liste ci dessous), il faut faire une demande sur le site du gouvernement australien au moins de 2 semaines avant votre départ mais pas plus de 3 mois :

  • Non-citoyen voyageant sur invitation du gouvernement australien ou d’une autorité gouvernementale d’un État ou d’un territoire dans le but d’aider à combattre le COVID-19.
  • Venir sur demande dans le but de fournir des services médicaux critiques ou spécialisés.
  • Non-citoyen disposant de compétences critiques ou travaillant dans un secteur considéré comme critique par l’Australie.
  • Non-citoyen dont l’entrée sur le territoire est jugée comme intérêt national. La demande doit être soutenue par le gouvernement australien ou par une autorité gouvernementale d’un État ou d’un territoire.
  • Personnel militaire.
  • Une demande peut être effectuée en cas de décès ou maladie grave d’un proche.

La quarantaine en Australie à cause du Covid-19

Tous les voyageurs arrivant de l’étranger, citoyens et résidents compris, doivent observer une quarantaine de 14 jours dans un lieu désigné dans leur ville d’arrivée en Australie. Il existe dans certains cas des navettes spéciales pour relier l’aéroport aux lieux de quarantaines. Attention certaines villes australiennes n’hésitent pas à facturer des frais de quarantaine.

Il est fort probable qu’un test pour détecter si vous êtes porteur du Covid-19 vous soit proposé dans les 48H suivant votre arrivée mais également dans les jours suivants (10 et 12ème jour). Si vous refusez le dépistage, votre période de quarantaine risque fortement d’être prolongée.

Consultez régulièrement le site du ministère de la Santé australien pour vous tenir informé(e) de l’évolution du protocole lié au coronavirus.

Les passagers en transit en Australie en période de Covid-19

Si vous ne voyagez qu’en transit en Australie, il faut distinguer 2 cas:

Votre escale ne dure pas plus de 8H, vous devrez rester dans l’aéroport en attendant votre prochain vol mais vous n’aurez pas à faire de quarantaine.

Par contre si votre votre escale dure plus de 8 heures, vous serez alors redirigé vers une installation de quarantaine en attendant votre prochain vol.

Quelles est la situation des personnes en Working Holiday Visa face au Covid-19?

Les personnes avec un Working Holiday Visa qui ne sont pas encore parties en Australie

Comme les frontières australiennes sont fermées et même si vous êtes détenteur d’un Working Holiday Visa vous ne pourrez pas vous rendre en Australie.

Sachez cependant que les demandes de visas sont toujours ouvertes. Vous pouvez donc faire une demande de Working holyday visa. Mais attention, une fois votre visa obtenu vous disposez d’un an pour l’activer en mettant les pieds sur le sol australien. Passé ce délai votre visa sera expiré. A ce jour le gouvernement australien n’a pas communiqué de date de réouverture des frontières… Il est aussi possible que de nouvelles restrictions pas pays soient mises en place à l’avenir.

Les personnes avec un Working Holiday Visa qui sont déjà en Australie

Si vous êtes déjà sur place, la situation est simple. Tant que votre visa n’a pas expiré vous êtes libre de rester en Australie ou de quitter le pays. Il existe néanmoins des restrictions temporaires pour limiter les déplacement entre les états. Des mesures de confinement peuvent également être appliquée localement comme c’est le cas dans le Victoria jusqu’au 28 Septembre.

Que faire si ton visa expire dans les prochains jours ?

Un Working Holiday Visa ne peut pas être prolongés sauf dans des circonstances très spécifiques.

Exceptionnellement, du fait de la crise liée au Covid-19, si vous travaillez dans un « secteur critique » et que votre Working Holiday Visa expire dans quelques semaines, vous pouvez faire faire une demande de Temporary Activity Visa (subclass 408). Ce visa leur permettra de rester en toute légalité dans le pays tout en continuant à travailler.

En revanche si vous avez épuisé le nombre de WHV et que vous n’avez pas travaillé dans un « secteur critique » orientez vous vers un autre visa. Selon le cas, le Tourist visa (subclass 600) ou le Evistor (subclass 651) peuvent être de bonnes options.

Attention : Si vous êtes déjà en Australie et que vous avez des symptômes ou des difficultés respiratoirescomposez le 000 afin d’obtenir un suivi médical d’urgence. Rappelons que les principaux symptômes en question incluent de la fièvre, de la toux, la gorge sèche, de la difficulté à respirer, la perte du goût et de l’odorat.