Accueil

Que faire à Alice Springs?

La commune d’Alice Springs se trouve dans le Territoire du Nord de l’Australie. Les habitants surnomme souvent Alice Springs, comme « The Alice », ou simplement « Alice ». Autrefois, cette région était le cœur de la vie des aborigènes, où la terre leur fournissait un abri, de la nourriture et de l’eau. Aujourd’hui, les habitants et les visiteurs apprécient l’Outback pour sa diversité culturelle, son histoire et ses paysages.

la ville d'Alice Springs en Australie
la ville d’Alice Springs

Il y a beaucoup à voir et à faire à Alice Springs. Les visiteurs peuvent faire du trekking sur le Larapinta Trail, faire une promenade à dos de chameau toute la journée, explorer et camper dans la chaîne des MacDonnell Ranges, découvrir l’art et la musique indigènes, et faire du shopping aux marchés de Todd Mall.

>> Article à lire : Les incontournables du Northern Territory, d’Alice Springs et de l’Ayers Rock

Idées d’activités à faire à Alice Springs et ses alentours?

Culture ? Visites ? Activité sportives ? Expériences? Aventures ? Sensations fortes? Cette ville du centre rouge australien offre son lot de possibilités à ses voyageurs.

Quelles activités peut on faire à Alice Springs et aux alentours ? A quel prix? Comment les réserver?

Voici donc une liste des meilleures activités réservables en ligne à faire pendant votre voyage à Alice Springs. Vous vous ne vous poserez plus jamais la question de que faire ici!

Il serait dommage de séjourner à Alice Springs ou être proche de l’Ayers Rock sans avoir au moins profiter de l’une de ces activités. Ces lieux offrent tant de choses à faire que le plus dur sera encore de choisir en fonction de vos contraintes de temps, de santé et de budget.

L’Australie n’est certes pas une destination bon marché, mais la plupart des activités proposés ont un coût assez proche de ce que l’on retrouve comme prix en Europe. Il serait dommage de vous priver surtout qu’en général on ne retourne pas tous les ans en Australie encore moins au coeur de l’Outback australien.

Trouver un hôtel à Alice Springs

Quand aller à Alice Springs?

Le climat de l’Outback australien est caractérisé par des extrêmes. Tout le monde sait qu’Alice Springs est une ville chaude en été, mais beaucoup de gens ne savent pas que les nuits y sont glaciales en hiver.

Un autre fait peu connu est que dans le centre de l’Australie, il peut pleuvoir à tout moment de l’année… et quand il pleut, il pleut souvent à verse ! Les routes non goudronnées peuvent devenir des bains de boue impraticables en quelques heures seulement.

Températures quotidiennes moyennes à Alice Springs :

  • Été : de 20,6° C (69°F) à 35,4° C (95,7°F)
  • Automne : 12,8°C (55°F) à 27,8°C (82°F)
  • Hiver : 3,1°C (38°F) à 20,5°C (69°F)
  • Printemps : 14,2°C (58°F) à 30,3°C (86,5°F)

Voici l’une des choses les plus importantes que vous devez savoir si vous prévoyez de visiter :

Mai est la meilleure période pour visiter Alice Springs ou n’importe où ailleurs en Australie centrale.

Le mois d’avril souvent suggéré comme une bonne période pour visiter compte vraiment trop de jours à plus de 35°C pour que les touristes puissent les supporter. Le mois d’avril n’est un bon choix que si vous venez en Australie centrale pour vous baigner ou si vous prévoyez de vous rendre à Darwin et au Top End.

Non seulement le mois d’avril peut être très chaud, mais les sales mouches de l’outback ne meurent pas avant que les nuits descendent en dessous de 10°C et que les gelées les tuent. Cela ne se produit pas avant mai/juin.

Comment venir à Alice Springs?

Le plus simple et de prendre l’avion, sinon une longue route vous attend. Vous pouvez vous rendre à Alice Springs (ASP) avec des vols sans escale depuis Sydney ou Melbourne sur Qantas ; depuis Adélaïde et Darwin sur Virgin Australia et Qantas ; depuis Brisbane sur Virgin Australia ; ou depuis Ayers Rock et Perth (PER) sur QantasLink.

19 raisons de venir à Alice Springs

La couleur et la diversité d’Alice Springs en font un endroit idéal à explorer. Découvrez le meilleur du centre de l’outback.

1. Avoir du sable rouge sur vos chaussures dans le le parc du désert d’Alice Springs

Situé à 10 minutes du centre-ville, le parc du désert d’Alice Springs est bien plus qu’un simple parc animalier. Prenez l’audioguide gratuit. Faites une promenade guidée à travers les habitats composés de forêts désertiques, de sable rouge et de rivières. Promenez-vous parmi les oiseaux et les kangourous et ne manquez pas de voir les oiseaux de proie s’envoler du ciel deux fois par jour. Le meilleur moment pour y aller est tôt le matin, avant qu’il ne fasse trop chaud (les portes ouvrent à 7h30).

2. Flâner dans le magnifique jardin botanique Olive Pink

Miss Pink, l’un des personnages les plus hauts en couleur du centre rouge, était un peu un fauteur de troubles, luttant pour les droits des Aborigènes dans les années 1930 et se faisant des amis (et des ennemis) avec toutes les mauvaises personnes en cours de route. Son héritage durable, au-delà d’une collection de contes, est le magnifique jardin botanique Olive Pink, qu’elle a fondé en 1956, à l’âge avancé de 72 ans. Les jardins comptent plus de 2500 plantations de près de 500 plantes d’Australie centrale, ainsi qu’un sentier de sculptures. C’est un endroit idéal pour un pique-nique ou pour observer les oiseaux et il y a un petit café sympa.

3. Profitez de la vue depuis les airs dans une montgolfière

Ayez une vue d’ensemble du désert lors d’un vol en montgolfière. Le départ est froid et matinal, mais une fois en l’air, c’est une façon magique de regarder le soleil se lever sur les plaines désertiques infinies. Vous avez le choix entre des vols d’une demi-heure ou d’une heure. Un petit-déjeuner pique-nique et un vin mousseux sont inclus. Ne portez pas de vêtements blancs : vous devrez aider à remettre le ballon dans son sac à la fin du vol et c’est un travail poussiéreux.

4.Rencontrez Kangaroo Dundee

Depuis son apparition dans la série télévisée à succès de la BBC, Kangaroo Dundee, Brolga, alias Chris Barnes, et son sanctuaire de kangourous situé à 20 minutes de route d’Alice Springs, sont devenus des incontournables sur la liste de presque tous les touristes britanniques. Brolga est occupé à tourner une deuxième série de l’émission, mais a encore le temps d’accueillir des invités dans sa cabane de l’outback tous les mercredis, jeudis et vendredis soirs. Les visites durent environ 2 heures et demie et vous pouvez rencontrer la plupart des petits orphelins. kangaroosanctuary.com.

5. Admirez l’art dans du désert

Alice Springs possède de fabuleuses galeries d’art spécialisées dans l’art indigène. L’Araluen Arts Centre (artsandmuseums.nt.gov.au) possède plusieurs galeries d’art aborigène d’Australie centrale ainsi que l’une des plus grandes collections d’œuvres d’Albert Namatjira du pays. Parmi les galeries commerciales qui valent le détour, citons Muk Muk dans Lindsay Avenue (mukmuk.com), Papunya Tula Artists (papunyatula.com.au) et Mbantua Gallery (mbantua.com.au), toutes deux dans Todd Mall. Mbantua abrite Earth’s Creation d’Emily Kame Kngwarreye, qui s’est vendue 1 056 000 dollars en 2007, le prix le plus élevé payé à l’époque pour une œuvre d’art aborigène australienne et le prix le plus élevé à ce jour pour une artiste féminine dans ce pays.

6. Découvrez la culture aborigène

C’est un peu en désordre et encombré, mais la Mbantua Gallery possède un superbe petit musée à l’arrière, consacré à la culture aborigène. On y trouve une collection de boucliers, de bâtons de danse, de coolamons, de boomerangs, de gourdins et d’autres armes, et des panneaux d’histoire racontent les rites d’initiation, les tabous, la mort et le mariage, la magie noire et la nourriture du bush.

7. Découvrez le rêve de la chenille

La région d’Alice Springs est associée à l’histoire de la création du rêve de la chenille (Yeperenye) et il existe plusieurs sites sacrés, notamment l’art rupestre de la chenille à Emily Gap, à 15 kilomètres à l’est de la ville le long de la Ross Highway. Pour mieux comprendre comment la chenille a façonné la terre, promenez-vous dans la sculpture Yeperenye dans les jardins de l’Araluen Arts Centre sur Larapinta Drive.

8. Visitez la plus grande salle de classe du monde

L’école de l’air a vu le jour à Alice Springs en 1951 et compte environ 120 étudiants sur un territoire qui couvre plus d’un million de kilomètres carrés. Vous pouvez assister à un cours en direct entre 8h et 15h les jours de classe.

9. Voir le médecin volant

Chaque année, le Royal Flying Doctor Service aide plus de 270 000 patients dans les régions reculées d’Australie, transportant plus de 40 000 malades et blessés dans 61 avions, parcourant plus de 26 millions de kilomètres. Son nouveau centre d’accueil des visiteurs comprend un musée avec des radios historiques, des équipements médicaux et une réplique de fuselage dans laquelle vous pouvez entrer.

10. Pique-niquer près de la source originale d’Alice Springs

Avant Alice Springs, il y avait Stuart, le nom de la ville a été changé en 1933. Mais avant Stuart, il y avait Alice Springs, le nom donné au point d’eau sur la Todd River à côté de la station télégraphique qui a été le premier établissement européen dans la région. Fondée en 1871, la station télégraphique a fonctionné pendant 60 ans. Les bâtiments historiques en pierre sont ouverts aux visites, et il y a des barbecues et des tables de pique-nique près du point d’eau. parksandwildlife.nt.gov.au.

11. Faites du vélo jusqu’à la gorge

À environ 25 kilomètres d’Alice Springs (le long de Larapinta Drive) se trouve Simpsons Gap, une gorge étonnante avec un point d’eau permanent à sa base. Vous pouvez vous y rendre en voiture, mais il est plus amusant d’emprunter la piste cyclable étanche de Simpsons Gap. La piste serpente à travers le pays avec des pentes généralement faciles. Vous pouvez louer des vélos chez Longhorn Bikes et les récupérer dans de nombreux hôtels. 0439 860 735.

12. Voyagez sur le Old Ghan

Le premier train Ghan a quitté Adélaïde pour Alice Springs le 4 août 1929. Il avait souvent du retard. Parfois jusqu’à six semaines. La chaleur intense déformait les rails en acier. Les termites mangeaient les traverses en bois, les ponts étaient emportés par des crues soudaines. Il a été remplacé par le nouveau Ghan en 1980 sur une voie différente. Mais vous pouvez revivre les jours de gloire du train au Old Ghan Heritage Railway Museum, situé à côté du National Road Transport Hall of Fame.

13. Montez sur un chameau

Il y a plus d’un million de chameaux sauvages qui errent dans le centre de l’Australie. Aucun voyage dans le centre rouge n’est complet sans une promenade à dos de chameau. Il existe un certain nombre de fermes à chameaux qui proposent des promenades (et des hamburgers de chameau). Mais la meilleure dans les environs d’Alice est Pyndan Camel Tracks. Les tours vont de la demi-journée le matin à des tours d’une heure tout au long de l’après-midi. Le meilleur moment pour aller voir le désert rouge dans toute sa splendeur reste le coucher du soleil.

14. Observez les crocodiles géants fossilisés d’Australie centrale

Si vous pensez que Darwin a de gros crocodiles, ils ne sont que du menu fretin comparé aux crocodiles fossilisés du Museum of Central Australia dans le quartier culturel d’Araluen. L’exposition Lost Crocs of Central Australia présente le crâne de Sarcosuchus. Un géant de 12 mètres et de 8 tonnes datant de l’époque des dinosaures. Elle se tient jusqu’à la fin du mois de juillet. Mais si vous la manquez, vous pourrez admirer le crâne d’un crocodile d’eau douce géant découvert sur le site fossilifère d’Alcoota, à 200 kilomètres d’Alice Springs. Ainsi que le squelette de l’un des plus grands oiseaux qui aient jamais existé.

15. Mangez un steak de 2 kilos

L’Overlanders Steakhouse est un peu une institution à Alice Springs, célèbre pour ses steaks surdimensionnés. Le plus grand d’entre eux est le « Ringers Reward », un morceau de rumsteck de deux kilos. Jusqu’à présent, seule une poignée d’affamés ont réussi à le manger en entier. Ceux qui y sont parvenus sont immortalisés sur le site web du restaurant, avec le temps qu’il leur a fallu pour manger autant de viande. Pour votre information, le record est de 22 minutes et 14 secondes, détenu par l’ancien boucher Alan Rowe.

16. Mangez au MOOLIE BARRA

Le mélange exotique et épicé de plats thaïlandais, indiens et nonya du chef Jimmy Shu au Hanuman Restaurant, qui se trouve dans le DoubleTree by Hilton, est la meilleure cuisine de la ville. Parmi les plats phares, citons les crevettes cuites à la noix de coco, au gingembre sauvage et au curry, et les huîtres à la citronnelle, au basilic, au piment et à la coriandre. Mais celui que vous devez absolument goûter est le « meen moolie ». Des filets de barramundi sauvages cuits avec du curcuma, des feuilles de curry fraîches et de la noix de coco. .

17. Apprendre à jouer du didgeridoo

Le joueur de didgeridoo Andrew Langford présente un spectacle de 90 minutes intitulé Didgeridoo Show Outback. Il joue les mardi, vendredi et samedi soirs, plus fréquemment en juin, juillet et août. Il organise aussi des ateliers de didgeridoo en semaine à 10h30 et 14h30 dans son théâtre Sounds of Starlight, sur Todd Mall. Les ateliers sont gratuits et il n’est pas nécessaire de réserver.

18. Explorez les Mac de l’est

Les formations rocheuses et les gorges spectaculaires de la chaîne des MacDonnell Ranges de l’ouest, connus sous le nom de Macs de l’ouest, sont l’une des excursions d’une journée les plus populaires depuis Alice Springs. mais les Macs de l’est, qui sont largement négligés par la plupart des voyageurs, sont tout aussi spectaculaires. Emily Gap (voir n°7) et Jesse Gap ne sont qu’à une courte distance en voiture de la ville et sont d’excellents endroits pour pique-niquer. La gorge de Trephina, à 75 kilomètres à l’est d’Alice sur une route goudronnée (les cinq derniers kilomètres ne sont pas goudronnés mais conviennent parfaitement aux deux-roues motorisés), offre de fantastiques sentiers de randonnée au fond et autour du bord du grand canyon semi-circulaire. Douze kilomètres plus loin, le Ross River Resort sert un burger géant pour le déjeuner.

19. Portez un bonnet !

Il fait froid dans le désert en hiver. Alors vous aurez besoin d’un bonnet, surtout si vous êtes en ville pendant le festival annuel du bonnet en juin. Ici la compétition récompense le bonnet le plus drôle, le plus sauvage et le plus farfelu ou féroce. Les Beanies sont présentés chaque année au centre des arts d’Araluen.