Accueil

WHV en Australie, ce qu’il faut savoir sur le visa working holiday

L’Australie, l’un des plus beaux pays du monde, attire les jeunes et les audacieux, les jeunes diplômés et les personnes en transition à la recherche d’une aventure. Le visa working holiday (WHV) constitue la première étape pour envisager une année de travail et de voyage en Australie. C’est une destination idéale pour les voyageurs expérimentés et les novices. Voici quelques conseils pour préparer un séjour PVT en Australie? ce qu’il faut savoir une fois sur place mais aussi à la fin de votre aventure.

Avant de partir en Australie

Le départ en Australie se prépare aussi. Il y a certaines démarches à faire pour obtenir votre visa working holiday et pour rassembler les documents nécessaires pour l’immigration.

1. Obtenir votre visa working holiday (WHV)

Visa working holiday, WHV, permis vacances-travail, programme vacances-travail, PVT, tous ces termes signifie tous la même chose. Il s’agit du sésame qu’il vous faudra pour partir en Australie et y travailler en même temps que voyager.

C’est peut-être une évidence, mais la première étape pour obtenir votre WHV Australie est d’en faire la demande !

Il s’agit d’un visa électronique (ce qui signifie que vous n’aurez pas besoin d’un papier dans votre passeport), mais apportez une copie imprimée de la confirmation à l’aéroport, au cas où.

Pour faire une demande, vous devez créer un compte auprès du ministère australien des affaires étrangères et remplir le formulaire en ligne. Veillez à bien noter le type de visa auquel votre pays de résidence a droit (sous-classe 417 ou 462). Avec votre visa de travail et de vacances, vous pouvez rester et travailler jusqu’à 12 mois.

>> Article à lire : Tout ce qu’il faut savoir pour demander son permis vacances travail

2. Disposer du budget suffisant

Assurez-vous d’avoir une preuve que vous avez le budget suffisant pour financer votre séjour vacances-travail. Techniquement, pour entrer en Australie avec un WHV, vous ne pouvez pas arrivé démuni. Vous devez être en possession des trois choses suivantes

  • Un relevé bancaire prouvant que vous avez accès à un minimum de 5 000 dollars australiens (entre 3 000 et 4 000 euros)
  • Une carte de crédit en cours de validité
  • Un billet d’avion pour votre vol de retour

En imprimant ou en apportant un relevé bancaire, votre billet retour avec vous lorsque vous partirez pour l’Australie, vous pourrez alors facilement passer les contrôles à l’aéroport.

3. Bien choisir sa destination

Sydney-Harbour-YHA

Une partie du plaisir d’un séjour en Australie et de pouvoir décider où l’on souhaite s’installer. Les villes et régions de ce pays sont tellement différentes les unes des autres.

Pour faire un WHV efficace, installez-vous dans quelques endroits différents pendant une période prolongée. Voici les endroits les plus populaires où vous pourrez profiter de votre PVT en Australie :

  • Sydney n’est peut-être pas la capitale, mais c’est certainement la ville la plus dynamique du pays. Bondi et Manly sont des quartiers branchés où les jeunes voyageurs sont nombreux. Vous pouvez également facilement vous échappez dans des endroits plus naturelles comme les Blue Mountains.
  • Melbourne est le centre culturel de l’Australie. Avec des tonnes de musique live, de spectacles, de nourriture, et une ambiance inégalée par toute autre ville. C’est également à proximité que se trouve la Great Ocean Road, l’un des meilleurs road trip au monde.
  • Brisbane est petite et intime par rapport aux autres villes, mais elle est suffisamment moderne pour que les choses restent intéressantes, et sa situation centrale vous permet de vous rendre facilement dans toutes les autres régions du pays.

>> Article à lire : Les villes à visiter en Australie

Pendant votre séjour en Australie

Une fois que vous avez fait suffisamment d’économies, que vos documents sont en ordre, que vos vols sont réservés et que vous avez une liste de destinations australiennes à visiter, vous pouvez partir ! Voici quatre choses que vous devez savoir pour commencer et maintenir une expérience positive en matière de visa vacances-travail.

1. Liste des choses à faire à l’arrivée

Une fois arrivé en Australie, il est préférable de lutter contre l’épuisant décalage horaire et de s’assurer que ces articles sont faits dès votre arrivée.

  • Ouvrez un compte bancaire : La première chose à faire à votre arrivée est d’ouvrir un compte bancaire. Parmi les bonnes options, citons ANZ, Commonwealth et Westpac. Les travailleurs qui se rendront éventuellement en Nouvelle-Zélande apprécieront d’utiliser ANZ, car il est disponible dans les deux pays.
  • Obtenez un nouveau numéro de téléphone : Il existe quelques grands réseaux de téléphonie mobile en Australie, dont Telstra, Vodafone et Optus. Ne vous embêtez pas à vous procurer un nouvel iPhone dès votre arrivée. En Australie, l’électronique coûte cher. Si vous avez un budget serré, apportez plutôt un smartphone non verrouillé de chez vous et achetez juste une carte SIM sur place.
  • Trouvez un logement : En Australie, le loyer est payé à la semaine et non au mois. Pour une chambre de base, comptez environ 130-150 dollars australiens par semaine. Les chambres plus spacieuses, qu’elles soient plus grandes ou mieux situées, coûtent généralement entre 190 et 230 dollars australiens par semaine. Consultez les tableaux d’affichage dans les auberges de jeunesse pour trouver des annonces. Des personnes chercheront toujours des colocataires.
  • Demandez votre numéro d’identification fiscale (TFN) : vous en aurez besoin pour tout emploi que vous réussirez à décrocher. C’est ainsi que le bureau des impôts australien suit l’évolution de vos finances. Pour faire une demande, il suffit d’envoyer un formulaire en ligne – utilisez l’adresse de votre logement actuel lorsqu’on vous demande une adresse.

2. Trouver un emploi avec votre PVT

Une fois que vous êtes bien installé, vous pouvez alors vous concentrer sur la recherche d’un job sur le sol australien. Techniquement, votre PVT vous permet de travailler à n’importe quel poste. En pratique, la plupart des entreprises sont bien conscientes du double objectif des voyageurs qui choisissent le visa working holiday (WHV). Certaines hésitent les embaucher à des postes clés. Ainsi, les voyageurs privilégient certains jobs qui offre la flexibilité recherchée:

  • Restaurants, cafés et bars : ces établissements recherchent toujours du personnel. C’est aussi l’un des rares secteur où votre accent français est un atout. Il vous permettra d’engager la discussion et peut-être de recevoir des pourboires (pas obligatoires).
  • Dans le commerce et agences de voayge : Si de nombreux grands magasins et entreprises hésitent à embaucher des voyageurs, ce n’est pas le cas de tous. Les boutiques des zones fréquentées et touristiques font souvent appelle à du staff issus des backpackers. Les tours opérateurs peuvent également employer temporairement des voyageurs pour diverses missions.
  • Les auberges de jeunesse : Les emplois dans une auberge impliquent généralement un service de réception ou de ménage. Attention à ces formules de travail. Elles exigent généralement quelques heures de travail par jour en échange de la gratuité du loyer. Ce n’est pas idéal pour gagner de l’argent et vous risquez de perde en flexibilité pour saisir d’autres opportunités.
  • Porte à porte et télémarketing : Qu’il s’agisse de télémarketing ou de porte-à-porte, ces secteurs adorent les voyageurs. Méfiez-vous des personnes qui promettent un salaire uniquement à la commission.
  • Travail saisonnier/agricole : Il s’agit d’un travail éreintant, mais qui rapporte aussi beaucoup. La paye peut également inclure le logement et la nourriture. Par ailleurs il permet dans certaines conditions de pouvoir prolonger son visa WHV.

>> Article à lire : Quels sont les meilleurs jobs pour les voyageurs en PVT en Australie?

Les recommandations personnelles, les sites dédiés au PVT et à l’emploi et les affiches dans les vitrines sont souvent le meilleur moyen de trouver un emploi en Australie. Pour en savoir plus sur les salaires consultez notre article à ce sujet.

3. Découvrir l’Australie

voyager en van pendant son WHV en Australie

L’Australie est un pays immense et très différent de l’Europe. Il serait vraiment dommage d’être là bas et ne pas en profiter pour l’explorer. Se déplacer peut être un peu pénible, mais vous avez des options:

  • L’avion n’est pas toujours la meilleure option budgétaire et écologique, mais il est nécessaire se rendre dans certaines villes. Surtout si vous essayez de vous rendre rapidement quelque part.
  • Les bus avec des billets ouverts sont une bonne idée. Vous achetez un billet pour une destination, et vous obtenez un certain nombre de stops où vous pouvez vous arrêter de quelques heures à plusieurs jours. Il vous suffit de leur faire savoir quand vous monterez dans le bus, et vous êtes libre d’explorer la route qu’il suit.
  • Louez ou achetez une voiture : C’est la meilleure façon pour explorer le pays. Vous pourrez vous arrêter partout où cela vous chante. Si vous optez pour un Van ou un camping car, vous n’aurez même pas besoin de réserver un logement.

Selon la partie de l’Australie que vous souhaitez voir, vous pouvez choisir l’une de ces options ou les combiner.

4. Prendre des vacances pendant son WHV

Vous ne pouvez pas partir en Australie avec un visa vacances-travail si vous renoncez à la partie « vacances », n’est-ce pas ? L’Australie est un pays formidable à explorer et il y a tellement de choses à faire ! Voici quelques destinations passionnantes à découvrir pendant votre séjour :

  • La côte Est : De loin l’itinéraire le plus populaire à explorer en Australie, qui comprend le Queensland et la Nouvelle-Galles du Sud. La côte Est est pleine de belles plages et de gens adorables. Ajoutez à votre itinéraire Cap Tribulation, la Grande Barrière de Corail et les Atherton Tablelands.
  • Le Centre Rouge : Commencez à Adélaïde et continuez vers le nord à travers les célèbres mines d’opale et le désert avant d’atteindre Uluru/Ayer’s Rock.
  • La côte ouest : Peu de voyageurs parviennent à s’éloigner autant des plages de l’Est. Mais si vous arrivez sur la côte gauche, vous pourrez voir une autre facette de l’Australie.
  • Tasmanie : La Tasmanie est la dernière frontière de l’Australie. Avec des beautés naturelles comme la baie de feu, Cradle Mountain et Wineglass Bay, vous pouvez explorer pendant des semaines et avoir encore plus à voir. Sans oublier que le Musée d’art ancien et nouveau (MONA) de Hobart est l’un des meilleurs musées du monde.

Que faire quand votre PVT australien va expirer

Ce sera sans doute la partie la plus difficile de votre séjour de travail, mais toutes les bonnes choses doivent avoir une fin (pour faire place à d’autres bonnes choses, bien sûr). Voici ce qu’il faut faire à la fin de votre séjour de travail en Australie.

1. Encaissement

Si vous avez travaillé vous avez gagné de l’argent pour financer vos projets mais aussi payé des taxes. Bien que les lois budgétaires australiennes évoluent, les titulaires d’un visa vacances-travail peuvent réclamer le remboursement de certains impôts qu’ils ont payés au cours de l’année (Tax return).

Pour le faire quand vous quittez le pays, ou avant votre départ, vous devez remplir une déclaration d’impôts. Cette déclaration peut être faite avant la fin de l’année fiscale. Il vous suffira de télécharger le formulaire sur le site des bureau des visas et de l’envoyer par la poste.

Une fois parti d’Australie vous pouvez alors récupérer l’argent de votre superannuation l’équivalent de vos cotisations retraites.

2. Prolonger votre séjour en Australie

Est-il possible de prolonger votre visa si vous ne voulez pas partir ? Bien sûr! Voici quelques moyens de prolonger votre séjour en Australie :

  • Obtenir une deuxième ou une troisième année de PVT: Cela est possible à des conditions bien particulières. Pour savoir comment prolonger votre PVT, consultez notre article à ce sujet.
  • Visa d’étudiant : L’Australie possède des universités et des écoles exceptionnelles. En vous inscrivant à des cours dans une école, vous pouvez obtenir un visa d’étudiant. Idéalement, vous l’utiliserez avant même d’envisager le visa vacances-travail. Ce visa vous liera à un endroit précis pendant un certain temps. Alors assurez-vous que vous voulez vraiment y rester.
  • Visa de facto : Celui-ci est le plus difficile à obtenir… et pas seulement à cause de la paperasserie. Le visa de facto fait référence au « conjoint de facto ». Il signifie que vous êtes engagé dans une relation à long terme avec un australien ou une australienne. Ce dernier ou cette dernière est si désespérément amoureux de vous qu’il ne peut vous voir partir. Vous n’avez pas besoin d’être marié, mais vous devez absolument être en couple. Le gouvernement attendra des documents sur votre relation du début à la fin, ainsi que des témoignages de vos proches.

Il existe également d’autres visas que vous qui peuvent vous permettre de rester en Australie. Consultez notre article à propos des différents visas australiens.

Faire un PVT en Australie c’est non seulement une chance de travailler et de voyager en Australie, mais aussi de vous découvrir, de sortir de votre zone de confort, dans un pays qui vaut vraiment la peine d’être découvert.