Accueil

Louer un van pour un road trip épique en Australie

Donnez le coup d’envoi de votre road trip en Australie avec une location de van. Les paysages passionnants et variés de l’Australie sont faits pour être explorés. Il existe en plus des offres abordables pour louer un van en Australie. Les États du Sud sont parfaits pour les campeurs en raison de leur nature sauvage intacte et des changements spectaculaires de leur paysage. Les régions côtières, quant à elles, sont idéales pour les sorties estivales. Enfin les États tropicaux sont à explorer pendant la saison sèche si avez décider de louer un can en Australie.

Pourquoi louer un van en Australie?

Louer un van en Australie

Conduire sur les routes ouvertes avec un van est une excellente façon de voyager. Cela vous permet de vous arrêter à tout moment et d’explorer la région. Si vous n’avez jamais conduit sur le côté gauche de la route avant, soyez préparé. Toute la conduite se fait sur le côté gauche en Australie. Veillez à toujours respecter les panneaux de signalisation. Si vous n’êtes pas sûr de ce qu’ils signifient, vous pouvez consulter notre guide pour conduire en Australie.

>> Comparer les locations de voiture ou de vans

Guide pour la location d’un van en Australie

Pour ceux qui viennent de l’étranger, ce que vous connaissez peut-être sous le nom de « van », « RV » ou « motorhome » est communément appelé « campervan » en Australie. Dans le secteur, le terme « couchette » fait référence au nombre de personnes pouvant dormir confortablement à bord. Cependant, il est important de noter combien de ceintures de sécurité sont fournies avec votre campervan.

Les vans d’aujourd’hui sont des véhicules d’élite, dont la taille et le design varient. Ils disposent aussi de différents équipements. Les sociétés de location peuvent vous proposer des véhicules pouvant accueillir jusqu’à six personnes. Certains disposent de divers équipements supplémentaires tels qu’un four à micro-ondes, une cuisinière à gaz, un grill, un réfrigérateur et une climatisation à cycle inversé.

Vous avez le choix entre trois types d’emplacements de camping : les aires de repos, les terrains de camping d’État et les terrains de camping ordinaires. Si vous avez un budget serré, recherchez les aires de repos ou les terrains de camping gratuits. Si vous préférez camper plus confortablement, choisissez les terrains de camping d’État et les terrains de camping normaux.

Combien coûte la location d’un van en Australie?

La première chose à faire et de comparer les prix. Comme nous l’avons mentionné, les devis de location de camping-cars peuvent varier énormément en fonction de la taille, de la transmission et de l’âge du véhicule. Mais le devis que vous recevez peut varier en raison d’autres facteurs. Tels que la période de l’année à laquelle vous voyagez.

Pour avoir une idée très claire du budget que vous devrez prévoir pour un louer un van en Australie, il est utile de vous familiariser avec les coûts que vous pourriez rencontrer. Ils ne sont pas toujours évidents dès le départ.

>> Comparer les locations de voiture ou de vans

-Voyage aller simple

Récupérer votre van dans une ville puis le déposer dans une autre à des milliers de kilomètres peut être un excellent moyen de maximiser votre temps de voyage. Mais aussi d’éviter de parcourir de longues distances en sens inverse. CE qui est pas négligeable si vous décidez de louer un van en Australie. Cependant, c’est là que les frais de relocalisation du véhicule font monter en flèche le prix pour louer un van en Australie.

Paradoxalement, la relocalisation de camping-cars ou van peut être un excellent moyen d’obtenir une offre incroyablement bon marché. Si une entreprise a besoin de déplacer des vans d’un point A à un point B, elle fera souvent des locations journalières pas chères. Pour les touristes il faudra être prêts à faire le voyage pour dans un certain délai. Parfois, cela peut revenir à 5 dollars par jour !

-Périodes de location minimales

Les sociétés de location n’autorisent généralement pas la location de leurs vans pour une nuit. Ils appliquent une « période de location minimale« , généralement de trois à cinq jours. Cela ne devrait pas affecter la plupart des vacanciers qui partent pour une semaine ou plus. Mais cela peut vous affecter si vous cherchez à louer pour une escapade d’un week-end. La période de location minimale peut également être plus longue pendant les vacances de Noël.

-Kilomètres plafonnés

Le plus souvent, votre van est livré avec un kilométrage illimité. Ce qui signifie que vous pouvez voyager aussi loin que vous le souhaitez chaque jour. Quelques sociétés proposent un kilométrage journalier limité sur leurs camping-cars. Le dépassement de la limite journalière entraîne alors un coût déterminé par le nombre de kilomètres supplémentaires parcourus. Si vous prévoyez de louer un van en Australie pour parcourir de grandes distances, privilégiez les offres au kilométrage illimité.

-Frais de location

Vous prévoyez de parcourir certaines des routes de l’Outback australien ? Peut-être voulez-vous vraiment visiter Uluru et Alice Springs ? Quelques compagnies facturent un supplément pour les déplacements sur les routes de l’Outback ou des montagnes. Cela peut monter jusqu’à 10 $ par jour. D’autres compagnies ne permettent pas d’effectuer la traversée en bateau pour la Tasmanie.

-Frais de nettoyage

Certaines sociétés de location proposent un tarif journalier plus bas avec la possibilité de payer des frais à l’avance. Ce qui vous permet de rendre le van sans le nettoyer au préalable. La dernière fois que nous avons loué un van, les frais de nettoyage de 75 $ étaient de l’argent bien dépensé. La terre rouge et le sable de WA ont tendance à s’infiltrer partout. Même si vous êtes très vigilant avec votre politique d’enlèvement des chaussures !

Si vous choisissez de ne pas faire appel au service de nettoyage, prévoyez suffisamment de temps pour nettoyer le van avant de le rendre. Ou votre carte de crédit pourrait être débitée d’un montant exagéré.

-Assurance

Tous les loueurs proposent un certain niveau d’assurance. Cette assurance fonctionne de la même manière que l’assurance responsabilité civile. C’est-à-dire que vous serez couvert si vous êtes renversé par quelqu’un d’autre, mais vous devrez payer une franchise très élevée et non négociable si vous êtes la cause de l’accident. Avec l’assurance standard, vous pouvez vous attendre à ce que la franchise s’élève à des milliers de dollars. Par ailleurs des dégâts comme les pare-brise fissurés ne sont pas couverts.

La plupart des sociétés de location de van en Australie proposent une assurance renforcée. Cela signifie que vous pouvez payer un supplément de 10 à 30 dollars par jour pour que la franchise soit considérablement réduite. Les dégâts pare-brise, les pneus,.. sont également couverts.

Il convient de noter que l’assurance ne couvre généralement pas le train de roulement ni le toit du véhicule. Tout dommage à ces éléments sera directement à votre charge. Évitez les parkings souterrains, de monter sur le toit, de conduire hors route ou dans l’eau et vous serez tranquille.

L’assistance routière est également incluse dans la plupart des contrats de location et vous couvre si vous tombez en panne.

-Dommages au véhicule

Lorsque vous récupérez votre van, vous recevrez un rapport d’état qui répertorie tous les dommages existants. Passez le van en revue avant de partir. Assurez-vous que toutes les bosses et les éraflures ont été prises en compte. D’après notre expérience, les petits éclats de peinture et de pare-brise sont considérés comme une usure normale. Mais comme toutes les sociétés de location sont différentes. Assurez-vous de bien connaître le contrat et vos responsabilités avant de signer pour louer un van en Australie.

-Coût des équipements optionnels

Ce qui est inclus dans votre camping-car diffère d’une entreprise à l’autre, et est généralement reflété dans le tarif journalier. Les ustensiles de cuisine et la vaisselle sont fournis en standard et, le plus souvent, les draps sont également fournis. Cependant, si vous avez besoin d’équipements tels que des meubles de camping, un GPS, des porte-bagages, des sièges d’appoint pour enfants, des balises de localisation, des auvents, des porte-vélos, des chauffages et des ventilateurs, attendez-vous à payer entre 5 et 40 dollars par accessoire. Certains accessoires peuvent valoir le coup si vous décidez de louer un van en Australie.

>> Comparer les locations de voiture ou de vans

-L’essence

Sans essence, vous n’irez nulle part en vitesse. La plupart des vans ont une autonomie de 300 à 500 km. Cela varie en fonction de la taille du réservoir et selon que vous conduisez en ville ou sur l’autoroute. Prévoyez environ 80 à 100 $ par faire le plein, sur la base d’une moyenne de 1,30 $ pour l’essence sans plomb ou le diesel. N’oubliez pas que plus vous vous éloignez de la civilisation, plus les stations-service sont chères et peu fréquentes.

Comme pour toute voiture de location, si le réservoir est plein lorsque vous prenez le véhicule, vous devrez le rendre plein. Si vous ne le faites pas, vous devrez payer le prix du carburant du loueur, qui est normalement d’au moins 1 $ de plus par litre.

-Les routes à péage

Les péages sont un autre coût ajouté à votre solde final lorsque vous louer un van en Australie. Bien que vous ne soyez pas obligé d’utiliser les routes à péage, il est plus difficile de naviguer dans les grandes villes sans les utiliser. Envisagez d’utiliser les routes à péage si vous ne connaissez pas bien la région ou si vous préférez éviter la circulation en ville, mais ne soyez pas surpris si vous êtes facturé pour cela.

-Parcs de caravanes et terrains de camping

Même si la plupart des vans n’ont pas de salle de bains, il est possible de faire du camping sauvage si cela ne vous dérange pas. Si vous êtes comme nous, vous séjournerez probablement dans un mélange de camps gratuits et d’emplacements motorisés dans des parcs pour caravanes. Prévoyez un budget de 50 $ par nuit pour les parcs à caravanes et profitez du luxe d’une douche, d’une chasse d’eau, d’une recharge du réservoir d’eau, de l’électricité et du wifi. Ce n’est pas une mauvaise affaire.

Équipement : ce qui est inclus et ce qui ne l’est pas

La plupart des personnes qui louent des vans ou camping-cars prennent l’avion depuis l’étranger ou l’intérieur du pays. On s’attend donc à ce que vous n’ayez qu’à apporter vos bagages et à acheter des produits consommables comme la nourriture, le carburant et l’alcool en cours de route. Mais n’oubliez pas que si certains articles sont toujours inclus, d’autres doivent être loués moyennant un coût supplémentaire. Si vous êtes de la région où vous louez, vous pouvez toujours apporter vos propres affaires.

-En général, les articles suivants sont inclus dans la location d’un camping-car / van:

  • Les accessoires de cuisine tels que les assiettes, les bols, les tasses, les ustensiles, les casseroles, les poêles, une bouilloire, une théière et des torchons.
  • Les accessoires de nettoyage et de cabine tels qu’une pelle et une brosse, un extincteur, une trousse de premiers secours, un seau et un tuyau, des cartes et des guides de la région.

-Ces articles peuvent faire l’objet d’un supplément

Selon la compagnie, les équipements suivants peuvent être inclus dans le tarif journalier. Mais si ce n’est pas le cas, ils peuvent être disponibles en tant qu’extras facultatifs pour lesquels vous devrez prévoir un budget.

  • La literie, comme les oreillers, les draps, les doonas ou sacs de couchage et les serviettes de bain, n’est souvent pas fournie par les sociétés de location moins chères.
  • Les meubles et accessoires d’extérieur tels que les tables, les chaises, les auvents, les porte-vélos et les galeries de toit ne sont souvent pas non plus inclus avec les sociétés de location bon marché.
  • Les accessoires internes tels que les sièges rehausseurs pour enfants, les chauffages, les ventilateurs, les câbles de chargement de téléphone, les cordons AUX et les adaptateurs d’allume-cigare.
  • Les équipements de sécurité supplémentaires tels que les téléphones satellites, les kits d’urgence, les GPS, les kits de crevaison de pneus, les trousses de secours plus grandes et les balises de localisation.
  • Les valises rigides à coque rigide ne sont pas toujours les bagages les plus pratiques lorsque vous voyagez dans un van. Prenez les bagages les plus petits possibles et optez pour des valises souples si possible, afin qu’elles soient plus faciles à ranger dans les compartiments de rangement.

Si vous voyagez sur de longues distances, prévoyez d’avoir toujours à bord du véhicule des réserves de carburant, d’eau et de nourriture. Vous ne savez jamais où vous pouvez tomber en panne loin de la civilisation. Si vous vous rendez dans l’Outback, les villes et les stations-service peuvent être distantes de plusieurs centaines de kilomètres.

>> Comparer les locations de voiture ou de vans

Les meilleurs itinéraires en van en Australie

La meilleure façon de découvrir l’Australie est de faire un voyage en road trip. Nous avons donc partagé trois routes panoramiques parmi nos préférées ci-dessous.

road trip avec une location de van sur la great ocean road
Great Ocean Road

Great Ocean Road : Cette route de 250 kilomètres est considérée comme l’une des meilleures routes panoramiques du monde. Partant de Melbourne et se terminant à Warrnambool, prenez le temps de profiter des sites spectaculaires le long de la route, notamment les Douze Apôtres, le parc national de Great Otway et Bells Beach.

Grand Pacific Drive : Cette route côtière panoramique de 140 kilomètres vous donnera un aperçu des magnifiques plages et des forêts tropicales de la Nouvelle-Galles du Sud. Vous pouvez commencer au Royal National Park situé juste au sud de Sydney et terminer dans la région de Shoalhaven.

La Great Alpine Road : S’étendant sur plus de 300 kilomètres de Wangaratta à Bairnsdale, cet itinéraire de road trip vous fera découvrir de près les magnifiques paysages du Victoria. La route est entièrement goudronnée. Ce qui vous permet de conduire en douceur tout en profitant des vues sur la côte du Gippsland.

Quel âge faut-il avoir pour louer un van en Australie ?

Vous devez avoir au moins 21 ans pour pouvoir louer un van ou un camping-car en Australie. Dans certains cas, certaines compagnies peuvent autoriser les conducteurs de 18 ans. Mais ils doivent alors payer un supplément pour jeune conducteur et souscrire une assurance supplémentaire pour louer le van.

Faut-il un permis spécial pour conduire un van en Australie?

Dans la plupart des cas, il n’est pas nécessaire de présenter un type de permis spécial. Cependant, vous devez vous assurer que votre permis de conduire est valide. C’est-à-dire qu’il ne peut pas être périmé, provisoire ou probatoire.

En revanche vous devrez présenter votre permis international pour pouvoir prendre possession du véhicule.

Assurez-vous de vérifier les conditions requises auprès de la société de location avant de réserver. La dernière chose que vous souhaitez est de louer un van et de découvrir que vous ne pouvez pas le conduire en raison de votre âge ou de votre permis de conduire.

De quel type de carburant un van a-t-il besoin ?

Certains camping-cars utilisent du diesel et d’autres de l’essence sans plomb. Assurez-vous de demander à votre agent de location le type de carburant lorsque vous récupérez le véhicule. Vous pouvez utiliser le comparateur de prix du carburant Vroom. Il vous permet de trouver le carburant le moins cher dans le Queensland, la Nouvelle-Galles du Sud et l’Australie occidentale.

>> Comparer les locations de voiture ou de vans

Puis-je prendre et/ou déposer un van à tout moment ?

Non, les sociétés de location de camping-cars proposent généralement une période spécifique pendant laquelle le camping-cars peut être pris et rendu.

Pouvez-vous garer votre van ou camping-car n’importe où en Australie ?

Malheureusement, vous ne pouvez pas garer votre camping-car ou votre van quand bon vous semble. Recherchez les zones désignées qui permettent de camper gratuitement ou à faible coût. Il existe également des aires de stationnement qui peuvent accueillir des vans et camping-cars.

-Le camping sauvage

L’option la moins chère lorsque vous voyagez en camping-car est le camping sauvage, parce que, eh bien, c’est gratuit. Parmi les options de camping gratuit que vous pouvez rencontrer, il y a les aires de repos en bord de route, les parkings désignés dans les villes, et les terrains de camping de brousse dans les réserves gérées par le gouvernement, les parcs nationaux, les forêts d’État ou situés au hasard en périphérie de la ville.

Le camping gratuit dans les aires de repos et les parkings (lorsqu’ils sont légaux) est idéal si vous faites de longues journées de route entre deux destinations et que vous souhaitez trouver un endroit où vous garer légalement pour la nuit afin de pouvoir vous échapper rapidement le lendemain matin.

Nous vous conseillons de ne pas compter sur le camping sauvage dans un van pour tout le voyage. En effet vous n’aurez pas accès à l’électricité, à l’eau et aux commodités comme les douches. Si vous souhaitez faire du camping sauvage dans un endroit isolé, envisagez un autre type d’installation où vous pourrez être totalement autonome.

-Caravan-parks

Les terrains de caravaning présentent de nombreux avantages pour les voyageurs en camping-car et van. La promesse d’une douche chaque jour, l’accès à une laverie, le remplissage gratuit ou à faible coût du réservoir d’eau, une cuisine de camp spacieuse pour s’étendre, et très souvent une piscine, un café, une aire de jeux et de nombreuses autres formes de divertissement.

Il existe deux types d’emplacements. Les emplacements avec électricité vous donnent accès à l’électricité et vous avez généralement le choix entre un emplacement sur l’herbe ou sur une dalle en béton. Les campings sans électricité sont généralement des zones herbeuses utilisées principalement par les tentes. Les emplacements de caravanes peuvent coûter entre 5 et 50 dollars par nuit, selon l’endroit, la période de l’année et s’il s’agit d’un emplacement avec électricité ou non. Veillez à réserver à l’avance en haute saison (surtout les jours fériés), car les parcs à caravanes situés dans des endroits populaires ont tendance à se remplir rapidement. C’est particulièrement vrai s’il s’agit d’une destination qui n’autorise pas le camping gratuit ou qui n’offre pas beaucoup d’autres possibilités de camping en dehors des terrains de caravanes.

Conseil de pro : ayez les dimensions de votre véhicule à portée de main lorsque vous réservez un parc à caravanes, afin que l’on vous attribue un emplacement de taille appropriée.

>> Article à lire : Se déplacer en Australie : distances et réglementations

Mon véhicule aura-t-il une boite de vitesse automatique ou manuelle ?

La plupart des sociétés de location de van et camping car font rouler la moitié de leur flotte en automatique et l’autre moitié en manuel. Veillez à filtrer le résultat ou à vérifier les détails du véhicule lors de la réservation d’un camping-car pour obtenir la bonne transmission.

Dois je prendre un van avec 2 ou 4 roues motrices ?

La grande majorité des vans à louer sont des 2WD (2 roues motrices). Ils conviennent aux voyageurs qui ont l’intention de rester sur des routes goudronnées. Si vous souhaitez sortir des sentiers battus, vous devrez envisager de louer un van 4WD en Australie. N’oubliez pas que les vans tout-terrain ne sont pas aussi courants. Ils sont donc plus chers en plus d’être soumis à des règles et restrictions particulières.

Dois-je payer une caution pour louer un van ou un camping-car en Australie ?

Oui. Au moment de l’enlèvement du véhicule, la société de location de van débitera le montant total de la caution de votre carte de crédit afin de s’assurer que le véhicule sera rendu à la date et à l’heure convenues.

Prise en charge et dépose (Pick up / drop off)

-La prise en charge du van chez le loueur

La partie la plus importante de la procédure de prise en charge est le tour du véhicule. Le loueur vous fera visiter le véhicule et vous expliquera comment fonctionnent le gaz, l’eau et l’électricité, comment installer les lits, où sont stockées les affaires. Il vous donnera également l’occasion de faire une inspection approfondie :

  • Vérifiez que l’intérieur n’est pas endommagé. En particulier autour de la cuisine, des fenêtres, de la literie, des bouteilles de gaz et des batteries.
  • Inspectez la cabine de votre van. 1ssurez-vous que tous les phares, les clignotants, les feux de freinage et les feux de détresse fonctionnent.
  • Après avoir vérifié l’intérieur, assurez-vous que l’extérieur n’est pas endommagé. S’il l’est, faites-le savoir au loueur avant de quitter le terrain. Il est bon d’inspecter le train de roulement et le toit pour voir s’ils ne sont pas endommagés. Les sociétés de location ne vous assureront pas pour les dommages qu’ils subissent.
  • Prenez les cartes et brochures qui vous intéressent auprès du loueur et prenez la route.

-La dépose du van

Lorsque vous louez un van en Australie, le dépôt prend généralement moins de temps. Un membre du personnel procédera à une inspection rapide et finalisera les éventuels paiements en suspens. Ce qui devrait prendre moins de dix minutes. Pour que le processus soit le plus fluide possible, assurez-vous que vous avez.. :

  • Nettoyez le camping-car à l’intérieur et à l’extérieur si nécessaire. Retirez la nourriture du réfrigérateur, balayez-le et essuyez les comptoirs. A moins que vous n’ayez payé des frais de nettoyage, vous devrez rendre le van dans le même état qu’au départ.
  • Remplissez le réservoir d’essence. Les sociétés de location de véhicules vous factureront un prix exorbitant pour le carburant si vous rendez le camping-car vide.
  • Vérifiez votre contrat de location pour vous rappeler toutes les autres conditions, ainsi que le lieu, la date et l’heure de restitution.

Quels sont les frais supplémentaires que je devrai payer lorsque je rendrai mon camping-car ou mon van?

Pour éviter d’être facturé, assurez-vous que votre van ou camping-car est rendu propre avec des réservoirs d’eaux usées/grises vides et un réservoir de carburant plein, sauf accord préalable.

Conseils rapides pour un road trip réussi

Certaines personnes préfèrent planifier tous les aspects de leur voyage, d’autres préfèrent suivre le mouvement et choisir où elles veulent aller dès leur réveil. Quel que soit votre style, lorsque vous êtes dans un camping-car de location, vous devez être conscient de la durée pour laquelle votre camping-car est réservé et avoir une idée réaliste de la distance que vous pouvez parcourir pendant cette période. Un peu de travail est essentiel dans un pays aussi vaste que l’Australie, car il est très facile de se laisser emporter et de supposer que vous pouvez faire un tour complet en deux semaines.

Demandez à d’autres voyageurs de vous donner des conseils et de vous indiquer des endroits secrets. Votre expérience n’en sera que plus agréable.

Pendant votre voyage, n’oubliez pas de.. :

-Faire attention aux animaux sauvages

Les accidents dans les camping-cars de location sont plus fréquents que vous ne le pensez. La plupart des accidents sont mineurs, mais les accidents les plus graves sont généralement dus à des collisions avec des animaux. Soit des personnes qui heurtent des kangourous, soit des camping-cars qui ont fait un écart pour les éviter. Mais ce danger est facile à éviter si vous vous abstenez de conduire pendant la période de pointe des kangourous. Elle s’étale entre 17 heures et 7 heures du matin.

-Parlez aux autres voyageurs

Engagez la conversation avec un autre voyageur. Certaines personnes sont sur la route depuis des mois, voire des années, et ont des tonnes de connaissances à partager. Certains des secrets les mieux gardés d’Australie se transmettent de bouche à oreille.

-Contrôlez régulièrement votre véhicule

Une bonne habitude à prendre est de vérifier votre camping-car chaque fois que vous vous arrêtez pour faire le plein. Vérifiez souvent l’huile, l’eau et la pression des pneus, surtout si vous faites de longs trajets.

Que faire si vous tombez en panne ou si vous avez un accident ?

Si vous tombez en panne, la première chose à faire est de contacter le loueur et de lui expliquer la situation. Les pannes électriques et mécaniques sont généralement couvertes gratuitement par l’assistance routière. Tandis que les pare-brise cassés, les pneus crevés et les batteries à plat entraînent un coût supplémentaire.

Si un accident se produit, la première chose à faire est d’appeler la police. Une fois l’appel effectué, appelez votre fournisseur de location pour obtenir des instructions supplémentaires. Le montant de la franchise que vous devrez payer, ainsi que les frais d’assurance associés, dépendront de votre contrat.

Que faire si vous avez besoin de plus de temps?

Le seul véritable inconvénient de la location d’un camping-car est que vous devez le ramener. Si vous souhaitez prolonger votre voyage ou si vous avez été retenu pour des raisons indépendantes de votre volonté, appelez le loueur dès que possible pour prendre des dispositions.

Les délais peuvent être prolongés en période creuse, généralement pendant l’hiver. Mais pendant la haute saison, les sociétés de location prennent des réservations consécutives. Votre date de retour peut ne pas être flexible alors. Si vous déposez votre camping-car en retard, vous risquez de devoir payer des frais de retard.