Contrairement à ce que dit la rumeur, les plages australiennes ne sont pas envahies par les requins. Il est vrai que l’Australie abrite quelques animaux dangereux, mais remettons les choses en perspective. Statistiquement parlant, plus de gens meurent chaque année des suites de piqures de moustiques, de chutes de noix de coco sur la tête ou de noyades que d’une morsure de requin.

Avec 25 760 km de côtes, tous les Australiens apprennent à nager dès leur plus jeune âge. Leur amour de la plage est au cœur de l’identité de la nation. La plupart des habitants sont de fervents nageurs et ne rencontrent jamais de requin de leur vie. Mais il est également vrai que certaines parties de la côte sont plus dangereuses que d’autres.

Quels espèces de requins peut on voir en Australie?

Il existe 529 espèces de requin dans le monde. L’Australie a la chance de pouvoir abriter 166 espèces de ces animaux pélagiques. Voici les principales espèces de requins que l’on peut observer en Australie.

Le grand requin blanc

Le grand requin blanc

Un requin étonnant et puissant, doté de sens affinés pour détecter et attraper ses proies. Le régime alimentaire principal du Grand requin blanc est composé de poissons et de requins plus petits. Seuls les plus gros individus s’attaquent aux otaries, aux phoques et aux dauphins.

Le Grand requin blanc a un corps solide, un nez pointu et une queue en forme de croissant. Sa couleur est gris ardoise avec un reflet bronze sur le dessus et blanc en dessous. Les yeux sont noirs et ronds et les dents de ces prédateurs sont visibles car sa mâchoire imposante est toujours légèrement ouverte.

En Australie, on trouve les Grands requins blancs du Cap Nord-Ouest en Australie occidentale jusqu’au sud du Queensland, mais on les voit surtout au large des côtes de l’Australie méridionale.

La longueur maximale de ce requin n’est pas vraiment connue, mais le plus grand jamais capturé mesurait 6 mètres. Croyez-moi, c’est un requin impressionnant, quelle que soit sa taille. Ce squale est considéré comme dangereux pour l’homme même si sa réputation a largement été exagéré avec le film des Dents de la mer.

Où plonger avec le grand requin blanc?

On peut plonger en cage avec le grand requin blanc en Australie du sud. Pour cela il faudra vous rendre à Port Lincoln et être prêt à affronter un mer difficile pendant 2H pour atteindre les iles Neptunes. Une fois sur place, positionné dans une cage de protection à 2,5 mètre de profondeur vous pourrez admirez les requins blancs tourner autour de vous attirer par les appâts du shark feeding.

Le requin tigre

Tiger shark

Les requins-tigre ont un régime alimentaire varié et sont plus opportunistes que les autres grands requins. Des objets bizarres ont été retrouvés dans leur estomac. Ces requins recherchent à la fois des proies vivantes et des charognes. Ils fréquentent aussi les zones où les jeunes oiseaux de mer apprennent à voler et les zones de nidification des tortues et attendent que le dîner leur soit servi.

Le requin-tigre est une grande espèce avec une tête émoussée, presque carrée, et de grands yeux noirs placés en avant sur le museau. Son dos est gris avec des rayures grises plus sombres ressemblant à celles d’un tigre, d’où son nom. Elles s’estompent parfois complètement lorsque l’animal vieillit.

On le rencontre principalement dans les eaux tropicales mais également dans des eaux plus tempérées au large de la Nouvelle-Galles du Sud et de la côte ouest de l’Australie pendant l’été. Ils chassent dans les ports et autour des récifs peu profonds et sont donc plus susceptibles de rencontrer des humains que les autres espèces de requins dangereux.

Les requins tigres peuvent atteindre une longueur maximale de 6 mètres, mais ils mesurent généralement entre 3 et 5 mètres. Ils sont considérés comme dangereux pour l’homme.

Le requin bouledogue

Requin Bouledogue

On peut régulièrement voir un requin bouledogue résident à l’épave du Yongala, au large de Townsville. Il semble ici plus constituer une attraction qu’un danger pour les plongeurs qui visitent cette épave. De nombreux plongeurs sont d’ailleurs très enthousiastes à l’idée d’être dans l’eau avec eux.

Le requin bouledogue est un requin plus tropical. Il vit dans tout le nord de l’Australie, de Perth à Sydney. Ils préfèrent les eaux troubles près de la côte. Les requins bouledogue ont la capacité de vivre longtemps, et même de se reproduire, en eau douce. Certains ont été trouvés à des kilomètres en amont de grandes rivières.

Puissant et massif, ce requin mesure généralement entre 2,5 mètres et 3,5 mètres.

On le considère comme dangereux pour l’homme, d’autant plus qu’ils naviguent dans des endroits où les gens se baignent.

Le requin baleine

Whale shark à Ningaloo reef

Il s’agit du plus gros requin du monde et du plus gros poisson du monde. Le requin baleine chasse en ouvrant sa grande gueule et en avalant tout ce qui se trouve pris au piège à l’intérieur. Une grande quantité de plancton se prend dans les râteaux branchiaux qui ressemblent à des tamis. Des bancs de poissons peuvent aussi être prise au piège par sa grande bouche.

On reconnait très facilement les requins baleines en raison de leur taille imposante même si les requins pèlerins sont presque aussi grands. Un motif en damier couvre son dos et ses flancs. La tête est épointée. Le motif sur la peau d’un requin-baleine est unique. Les chercheurs utilisent ces motifs pour l’identification et le suivi des requins-baleines.

Les requins-baleines se trouvent dans les mers tropicales du monde entier et peuvent être observés dans tout le nord de l’Australie, de Perth au détroit de Bass. En général, on les aperçoit lorsqu’ils nagent ou se nourrissent à la surface de l’eau.

Chaque année, de mars à début juillet, les requins baleines migrent vers Exmouth en Australie occidentale. On peut alors nager en palmes masques tuba à leurs côtés. Des règles strictes s’appliquent aux snorkelers pour ne pas harceler les animaux, mais aussi pour éviter que les plongeurs ne soient blessés par ce gentil géant.

La plupart des requins-baleines mesurent 10 mètres de long, mais le plus grand d’entre eux a été capturé : 12,6 mètres de long et 7 mètres de circonférence!

Le requin taureau

Le requin taureau

Les requins taureau ont des dents longues en forme de fourchette que l’on peut facilement voir même lorsque leur bouche est fermée. Cette caractéristique les rend beaucoup plus effrayants qu’ils ne le sont en réalité. Ils utilisent leurs dents pour attraper leurs proies telles que des poissons, des petits requins et des raies.

Cette espèce a longtemps été considérée à tort comme un féroce mangeur d’hommes. Beaucoup de ces requins ont été tués dans les années 1950-60 jusqu’à ce qu’on se rende compte que les requins taureau ne s’attaquent pas l’homme juste parfois à sa pèche.

Les requins taureau ont un dos de couleur bronze, un ventre pâle et un museau pointu avec des dents en saillie. Certains ont des taches plus sombres sur le côté, ce qui fait penser à des taches de rousseur. Le requin taureau peut atteindre 3,2 mètres.

En Australie, on les trouve du sud du Queensland jusqu’au sud de la Nouvelle-Galles du Sud sur la côte est et dans le sud-ouest de l’Australie occidentale. Ils migrent vers les eaux relativement plus chaudes en hiver.

Le requin taureau est considéré comme gravement menacé sur la côte est de l’Australie. Il s’agit désormais une espèce protégée.

Le requin marteau halicorne

Requins marteau

Les requins marteau halicorne mangent généralement des poissons et des calmars. Ils les chassent la nuit dans les eaux profondes. Sa tête aux formes bizarres lui permet pour détecter les variations électriques et aide le requin à se retourner rapidement lorsqu’il poursuit une proie rapide.

Les requins marteaux sont facilement identifiables grâce à la forme distincte de leur tête. Le requin-marteau festonné a plusieurs échancrures à l’avant de son museau. Ce requin a un dos gris-brun et un dessous plus clair.

Ce requin plutôt solitaire se retrouve parfois dans de grands bancs pour des migrations.

Le requin marteau halicorne vit dans tout le nord de l’Australie, de Perth à Sydney. Cette espèce de requin peut atteindre une longueur maximale de 3,5 mètres et n’est pas réputée pour son agressivité envers l’homme.

Le requin dormeur de Port-Jackson

Port-Jackson Shark

Les requins de Port Jackson se nourrissent la nuit d’animaux vivant au fond de l’eau comme les oursins et les étoiles de mer.

Bien que ce requin ne s’attaque pas aux humains, il faut faire attention à ne pas marcher dessus ou en le manipulant car une épine vénéneuse se trouve juste devant ses nageoires dorsales.

Ce requin à l’aspect quelque peu étrange est brun pâle avec un motif marron foncé en forme de harnais sur son dos. Sa tête est épointée avec des crêtes osseuses au-dessus des yeux.

Contrairement à ce que son nom laisse penser, le requin dormeur de Port Jackson ne se trouve pas qu’à Sydney. On le trouve sur toute la côte sud de l’Australie entre Carnarvon en Australie occidentale et Tweed Heads, en Nouvelle-Galles du Sud.

Les requins de Port Jackson sont petits. Ils atteignent une taille maximale de 1,6 mètres, mais la plupart mesure autour des 1,3 mètres.

Le requin renard

Le requin renard

Il est difficile de confondre ce requin avec une autre espèce. L’alopias vulpinus, long de cinq mètres, avec sa longue queue maigre qui se dresse comme une aileron à l’arrière d’une voiture. Les requins renard peuvent jaillir de l’eau comme un dauphin, mais ne menacent pas les humains. Les rencontre sont d’ailleurs assez rares.

Ils vivent dans les eaux tropicales des Kimberley, de Top End et du Queensland.

Le requin pygmée

Le requin pygmée

Pas de mérite pour deviner comment ce requin a hérité de son nom. Ce tout petit requin ne mesure que 30 cm de long. Evidemment il ne peut pas faire beaucoup de dégâts à un être humain. L’euprotomicrus bispinatus ressemble plus à un anchois qu’à un requin. Il fréquente les profondeurs des eaux chaudes de l’Australie occidentale pendant la journée avant de remonter à la surface pour se nourrir de petits poissons la nuit.

Le requin gris de récif

Le requin gris de récif

Avec ses petites dents pointues, le requin gris de récif se nourrit principalement de petits poissons de récif et occasionnellement de calmars ou de langoustes.

Lorsqu’il se sent menacé, le requin gris de récif fait preuve d’un comportement agressif, avec ses nageoires pectorales courbées vers l’arrière et un mouvement de nage latérale exagéré, signe certain qu’il vaut mieux rester tranquille. Ils donnent un avertissement rapide de morsures, mais ne sont généralement pas considérés comme une menace pour l’homme.

On reconnaît ce requin à son apparence de requin et à la bordure noire de sa nageoire caudale en forme de V. Son dos est de couleur bronze ou grise et son ventre est pâle.

Les requins gris de récif sont couramment observés sur la Grande barrière de corail par les amateurs de plongée en apnée et plongée sous-marine. On les trouve sur les récifs coralliens et près des eaux plus profondes du nord de l’Australie, du Parc national François Péron à Bundaberg.

Les récifs gris peuvent théoriquement atteindre une longueur de 2,5 mètres, mais la plupart d’entre eux font un peu moins de 2 mètres.

Wobbegong

Wobbegong

Les requins Wobbegong sont assez communs en Australie. Il existe 4 espèces différentes: Le Wobbegong orné, le Wobbegong tacheté, le Wobbegong à glandes et le Wobbegong nain orné.

Le mot « Wobbegong » vient d’une langue aborigène, signifiant « barbe hirsute », en référence aux lobes ramifiés autour de sa bouche.

Leur camouflage, leur tête aplatie, leurs appendices froufroutés à la bouche et le fait qu’ils se trouvent immobiles sous les rochers leur ont valu le nom alternatif de requin tapis. Bien que les différentes espèces se confondent facilement, vous ne les confondrez avec aucun autre requin en raison de leur apparence unique.

Le Wobbegong se nourrit principalement la nuit de poissons, d’écrevisses, de crabes et de poulpes.

Le Wobbegong orné est la plus grande espèce des Wobbegongs australiens et avec une longueur maximale d’environ 3 mètres. C’est un spectacle impressionnant de voir un grand nager devant ou même vers vous ! Les Wobbegongs tachetés sont marbrés de brun et de jaune avec des cercles distincts de petites taches blanches.

Le Wobbegong orné se trouve le long de la côte sud de l’Australie, du sud du Queensland au sud-ouest de l’Australie occidentale.

Le requin zèbre ou le requin léopard

requin léopard

Selon son âge ce requin ressemble plus à un léopard qu’à a un zèbre en raison de sa robe tachetée. Mais avant d’obtenir cette robe et une taille adulte de 2,4m, ce sont bien es rayures qui habille ce requin. Le stegostoma fasciatum s’appelle donc requin zèbe ou requin léopard selon son âge. Il vit sur les récifs tropicaux du nord de l’Australie. Il est inoffensif pour l’homme et ne se nourrit que de crustacés, de crevettes et de poissons.

Ce requin préfère les eaux chaudes de 22 degrés et plus et les récifs peu profonds. Il fréquente notamment les eaux de Carnarvon, en Australie occidentale et de Sydney?

Les requins récifs à pointe blanche et à pointe noire

requins récifs à pointe blanche

Ces requins de récif sont communs et chassent principalement la nuit en groupe et recherche les petits poissons de récif, le poulpe, la seiche, mais aussi le crabe et les homards.

Il n’y a pas à être effrayée si vous croisez un requin récif pointe blanche ou pointe noire au cours d’une plongée ou d’une sortie Snorkeling. Ils ne sont pas agressifs et passeront leur chemin. Ces requins, très élancés, ressemblent à des torpilles et possèdent, comme leur nom l’indique, des nageoires dorsales et une nageoire caudale à pointe blanche ou à pointe noire.

On peut souvent les observer sous les têtes de corail ou dans de petites grottes, ou encore nager près du fond de l’océan.

Les requins de récif à pointe blanche et noires sont très communs sur les récifs tout autour du nord de l’Australie, du Cap-Ouest à Gladstone. Ils sont tous 2 assez petits. Le requin à pointe noire mesure généralement 1m20 alors que celui à pointe blanche peut atteindre une longueur maximale de 1,7 mètres.

Les 6 clichés sur les requins

1er cliché: Les requins se reproduisent rapidement et l’océan en est envahi

C’est biologiquement impossible. Les trois espèces considérées comme dangereuses pour l’homme (le requin blanc, le requin bouledogue et le requin tigre) atteignent leur maturité sexuelle tard dans leur vie. Ils ne se reproduisent pas chaque année et n’ont qu’un petit nombre limité de bébés requins. Beaucoup d’entre eux n’atteignent pas l’âge adulte parce qu’ils sont la proie d’autres animaux marins, victime de maladie ou pêcher. Les requins peuvent être Vivipare, ovovivipare, ou ovipare selon les espèces.

2ème cliché : Les requins nagent près du rivage parce que nous surpêchons les océans

Bien que la surpêche dans nos océans soit une préoccupation majeure pour la préservation de l’espèce, les requins ont toujours nagé dans les eaux côtières. Ils parcourent les côtes lors de leur migration où ils suivent leur nourriture.

3ème cliché : Les femmes enceinte ne devraient pas nager dans l’océan

Cela n’a jamais été prouvé et la natation peut vous aider à vous sentir en forme pendant la grossesse. Continuez à nager, mesdames !

4ème cliché : Vous ne devriez pas nager dans l’océan si vous avez une coupure

Oui, les requins peuvent détecter du sang dans l’eau. Mais ce n’est pas une coupure sèche ou une croute qui va les attirer.

5ème cliché : Les requins s’attaquent délibérément aux humains

Si c’était le cas, on ne compterai pas que 10 personnes tuées par an dans le monde par des morsures de requin. L’humain ne fait pas parti de son menu. Chaque année, plus de personnes meurent de noyade ou suite à la chute d’une noix de coco sur la tête.

6eme cliché : Il ne faut pas nager à l’aube ou au crépuscule

Certes les requins sont plus actifs et préfèrent chasser à l’aube ou au crépuscule, mais des incidents de morsures de requins ont également eu lieu pendant la journée. Les scientifiques affirment qu’il n’existe pas de règle absolue quant à la raison pour laquelle un incident peut se produire, car de nombreux facteurs y contribuent.

Comment éviter de rencontrer un requin à la plage?

Rencontrer un requin lorsque l’on nage ou à la plage n’est pas une chose anodine. Néanmoins en Australie comme dans d’autres endroits dans le monde cela peut arriver. Néanmoins il est possible d’éviter ces rencontres en suivants quelques conseils.

  • Nager toujours sur une plage surveillée et entre les drapeaux rouge et jaune. Une alarme se déclenchera si un requin est aperçu et les sauveteurs évacueront les baigneurs de l’eau
  • Ne vous éloignez pas trop du rivage. Cela vous isolerai et vous empêchera de sortir de l’eau rapidement.
  • Nager en groupe, pas seul.
  • Éviter de nager quand il fait nuit. Les requins sont plus actifs la nuit.
  • Éviter les eaux troubles, les embouchures de rivières ou les endroits où il y a des rejets d’eaux usées.
  • Évitez les zones où il y a de la pêche récréative ou commerciale. Les déchets de poisson et les appâts sont des amuse-gueule attrayants pour les poissons mais aussi pour les requins.
  • Ne vous fiez pas à l’observation des dauphins comme un signe de sécurité. Les requins et les dauphins se nourrissent souvent ensemble de la même nourriture.
  • Soyez prudent lorsque vous nagez dans l’eau entre des bancs de sable ou près de tombants abrupts. Il s’agit des lieux de chasse de prédilection pour les requins.
  • Évitez de nager ou de surfer près d’une carcasse de baleine. Le plus souvent, il y aura un ou plusieurs requins à proximité.
  • Si la plage est fermée à cause d’une observation de requins, elle est fermée. Ne désobéissez à aucun panneau d’avertissement ni aux directives des autorités.

Polémiques autour de la protection des plages et de requins

Des filets de protections et des pièges sont disposés pour limiter la présence de requins dans certains plages du Queensland et de Nouvelle-Galles du Sud. Cette pratique est néanmoins décriée car des tortues, dauphins ou requins non menaçants en sont également victimes.

La population de requin est en baisse constante ces dernières années. A telle point qu’elle est aujourd’hui menacée. Les pécheurs les chassent pour leurs ailerons, dont les chinois notamment sont friands. Certaines espèces de requins sont également capturées pour venir peupler des aquariums.

Que faire si je vois un requin ?

eau sur les plages australiennes

Si vous vous retrouvez confronté à la présence d’un requin potentiellement dangereux, il y a quelques reflexes à avoir pour limiter le danger.

  • Sortez calmement de l’eau et alertez les autres baigneurs pour qu’ils puissent en faire autant.
  • Ne harcelez pas un requin si vous en voyez un. Il vaut mieux le laisser tranquille même si il nage dans une zone où vous avez pied.
  • Lorsque vous pagayez ou nagez pour vous éloigner après avoir aperçu un requin, Faites le calmement. La panique attirera le requin.
  • Alertez les autres personnes présentes sur la plage, en particulier les sauveteurs s’il y en a, afin qu’ils puissent donner l’alerte.

Que faire en cas d’attaques de requins?

La plupart des gens survivent à l’attaque d’un requin grâce à la présence de premiers secours à proximité et aux progrès des traitements médicaux.

La plupart des morsures de requin sont aléatoires et constituent une erreur d’identité, le requin faisant une « morsure d’enquête ».

La perte de sang est le facteur le plus important dans les accidents mortels suite à la morsure d’un requin. L’application des premiers secours et la pose d’un garrot au niveau de la blessure peut aider à gagner du temps en attendant l’arrivée d’une aide médicale professionnelle. Cela peut sauver une vie.

Si la personne attaquée se trouve sur une plage surveillée, il faut immédiatement attirer l’attention des sauveteurs. Ils pourront prodiguer les premiers soins et contacter une ambulance
Si vous ne vous trouvez pas sur une plage surveillée, ou en dehors des heures de patrouille, et que vous avez besoin d’une aide médicale d’urgence ou qu’une personne en a besoin, appelez immédiatement le 000 (ou le 112) et demandez une ambulance.
Allongez la victime à plat sur une surface solide hors de l’eau. Si vous pouvez fabriquer un garrot artériel, appliquez-le au moins un pouce au-dessus de la plaie. Si vous n’avez pas accès à un garrot, appliquez une pression continue sur le site de la plaie
Restez calme et tranquillisez la victime autant que possible. Maintenez sa température corporelle avec des vêtements ou des serviettes (ou une couverture de survie si possible) pour la réchauffer.