Affichage de 25 Résultat(s)
voyage en australie

COVID-19 – Remboursement et report du visa ou du WHV non utilisé en Australie

L’annonce du gouvernement australien sur le remboursement du visa face à la crise du COVID-19

La nouvelle tant attendue pour tous les voyageurs qui n’ont pas pu partir en Australie à cause du COVID-19 est arrivée. Les visas non utilisés vont pouvoir être remboursés!

Le 7 Octobre 2020, le gouvernement australien a profité de la présentation du budget fédéral pour faire une annonce. Il a indiqué qu’il acceptait de rembourser le visa des personnes qui n’on pas pu se rendre en Australie à cause du COVID-19. Ces mêmes voyageurs peuvent aussi choisir de reporter leur demande de visa en cours sans frais supplémentaires.

Cette mesure concerne les personnes munies de l’un des visas suivants :

  • visa de tourisme
  • visa de travail temporaire
  • working holiday visa.

Concrètement cela signifie que si vous avez pu reporter votre projet d’aller en Australie pour y travailler temporairement dans le cadre d’un PVT ou en voyage, vous n’aurez pas à payer pour un nouveau visa. Ni de frais supplémentaires. Dans le cas contraire vous pouvez demander un remboursement de votre visa pour cause de COVID-19.

Comment faire sa demande de remboursement ou de report de son visa pour l’Australie?

Le détail de la procédure à faire pour demander le remboursement ou le report de son visa pour l’Australie n’a pas encore été précisée par les autorités. Néanmoins les conditions d’éligibilités sont déjà connues.

Tout d’abord il ne faut pas être entré sur le sol australien avec son visa pour que votre demande soit valable. Les demande de remboursement ou de report ne concernent que les visa non utilisés.

Seul les visas temporaires, visas de tourisme ou WHV valides lorsque les frontières australiennes étaient fermées sont concernés.

En revanche, il faudra belle est bien attendre pour partir en Australie selon le visa que vous avez. Si vous avez un visa WHV ou un student visas par exemple il est possible de retourner en Australie depuis le 15 Décembre 2021

Et pour renouveler son visa?

Des mesures exceptionnelles ont été prise du fait de la crise liée au Covid-19L. Si vous travaillez dans un « secteur critique » et que votre Working Holiday Visa expire dans quelques semaines, vous pouvez faire faire une demande de Temporary Activity Visa (subclass 408). Ce visa vous permettra de rester en toute légalité dans le pays tout en continuant à travailler.

Tous nos articles sur le Covid-19 et la situation en Australie :
Covid-19 : Quelle est la situation actuelle pour aller en Australie ? (Février 2022)
Comment faire sa déclaration ATD pour entrer en Australie?
L’Australie autorise certains titulaires de visa à rentrer sur son territoire en décembre 2021
Covid en Australie : réouverture des frontières en Novembre 2021
Coronavirus : L’Australie prolonge la fermeture de ses frontières jusqu’en juin 2021
Coronavirus en Australie : Comment l’Australie a fait face à la pandémie ?

Travailler comme saisonnier en Australie

Trouver un emploi de saisonnier en Australie

L’Australie est un lieu idéal pour les personnes qui recherchent un emploi saisonnier, notamment dans le domaine agricole, où l’offre ne semble jamais faiblir.

La facilité d’accéder à ces jobs sans qualification ou presque, la rémunération plutôt attractive et la flexibilité (temps de travail, localisation) font que de nombreux étudiants en et voyageurs étrangers en PVT en Australie y postulent pour financer leurs études ou leurs voyages sur place.

>> Faire une demande pour un visa pour l’Australie

Attention pour trouver n’importe quel job en Australie, il faudra néanmoins que vous soyez en possession d’un visa qui vous permette de travailler et que vous disposiez d’un TFN. Pour vous donner plus de chance customisez votre CV français en mode CV australien.

>> Article à lire : Tout savoir sur le Tax File Number (TFN)

Fruit picking et fruit packing

Travail saisonnier Australie
Fruit picking

Tout au long de l’’année vous trouverez assez facilement des opportunités de travail. Notamment dans le domaine agricole avec la cueillette des fruits ou légumes appelée fruits picking mais aussi pour les empaqueter : fruit packing.

>> Article à lire : Travailler en Australie

Il est possible de travailler dans de nombreuses fermes australiennes. Elles proposent la cueillette des : oranges, framboises, pommes, canne à sucre, cerises, poires, ail, raisin …

Les régions agricoles et les vignobles se situent dans les vallées de Goulburn et Murray, le Victoria, Le South Australia, la Tasmanie et l’Etat du Western Australia. Dans le Queensland on trouve d’immenses cultures de tabac, de canne à sucre et d’agrumes. Ces dans ces zones qu’il y aura le plus de poste à pourvoir.

Renseignez vous sur les saisons de récoltes car ces dernières peuvent êtres permanentes (Queensland) ou temporaire (Victoria). Mais vous devriez être à même de trouver une occupation tout au long de l’année.

Les périodes qui offrent le plus d’opportunités d’emploi pour les saisonniers sont les mois d’été (octobre à avril).

Autres petits boulots en Australie

Si le fruit picking ne vous tente que moyennement, il existe en Australie un tas d’autres secteurs qui recrutent des étudiants ou des voyageurs en WHV pour des petits boulots. Néanmoins certains postes peuvent nécessiter un bon niveau d’anglais notamment si vous êtes en contact avec la clientèle.

>> Article à lire : Quels sont les meilleurs jobs pour les voyageurs en PVT en Australie?

Il est par exemple possible de travailler dans la restauration. Il y a des postes de serveurs, barmaids, livreurs, ou chef si vous avez les qualifications requises. Les Fast foods et les cafés font également appel à cette de main d’œuvre et offrent des contrats assez flexibles.

Si vous avez l’âme commerçante et le contact facile avec le client, proposez vos services pour être vendeur en boutique ou donner un coup de main dans une auberge de jeunesse (Accueil de la clientèle, ménage, navette). Les auberges de jeunesses proposent régulièrement des petits boulots à leurs hôtes.

>> Article à lire : Tout savoir sur le working holiday visa (WHV)

Et pourquoi pas devenir déménageur ou livreur à vélo (Uber eats) dans les grandes villes? Si votre condition physique le permet, les salaires peuvent être intéressants grâce aux pourboires.

Logiquement c’est dans les grandes villes comme Sydney, Melbourne, Brisbane ou encore Perth que l’on trouve le plus d’offres d’emplois. La concurrence y est parfois rude avec les autres voyageurs en WHV du monde entier et les jeunes australiens à la recherche d’un job d’appoint.

Mode de rémunération en Australie

Deux modes de rémunération existent pour les saisonniers. Etre payé à la quantité de travail effectué (ou poids) ou à l’heure.

>> Article à lire : Budget et argent en Australie

Quand on parle du fruit picking, un problème revient souvent. Il est généralement lié aux fermes ou aux entreprises et aux salaires. En effet on peut constater des disparités assez fortes dans ce secteur. Un salaire horaire (hourly rate) acceptable en Australie pour un travail de saisonnier est d’environ 20 AUD$. En dessous continuez de rechercher un autre emploi mieux payé.

Quel visa choisir pour aller en Australie?

Les Australien ne rigole pas avec l’immigration. Pour aller en Australie, il est impératif d’être en possession d’un visa, avant de poser un pied sur le sol australien, quelque soit le motif de votre voyage. Encore faut il savoir qu’est ce que c’est un visa et à quoi ça sert, mais aussi quel visa choisir parmi les différents disponibles pour l’Australie. Votre choix sera en grande partie déterminée par la raison pour laquelle vous allez en Australie. Mais aussi par la durée de votre séjour.

Attention, la plupart des visas pour l’Australie sont payants. Aussi il est généralement plus cher d’en faire la demande sur place (quand c’est possible) qu’avant de partir et certains visas pour l’Australie nécessite qu’un tiers s’engage pour vous….

Sommaire :
Avant de faire votre demande de visa pour l’Australie
Démarches et documents nécessaires pour obtenir un visa
Les Visas de Tourisme pour l’Australie
Le visa étudiant pour l’Australie
Les visas pour travailler en Australie
Le visa de résidence temporaire
Quel est le prix d’un Visa pour l’Australie?
Comment prolonger son Visa australien?

>> Faire une demande pour un visa pour l’Australie

Avant de faire votre demande de visa pour l’Australie :

Avant d’entreprendre des démarches administratives ou une demande de visas pour l’Australie, nous vous recommandons fortement de visiter le site de l’ambassade d’Australie. Les informations ci-dessous étant données à titre indicatives

Si vous êtes un résidant de la France Métropolitaine, du Benelux, et des Principautés de Monaco et d’Andorre, vous pouvez consulter le Service d’Immigration et des Visas à Paris . Dans le cas contraire, il vous faudra consulter le site de l’Immigration du gouvernement australien.

Si vous vous trouvez déjà en Australie, nous vous recommandons de vous rendre sur le site de l’Immigration du gouvernement australien pour contacter le bureau d’immigration.

Les Canadiens qui souhaite s’installer en Australie plus de 3 mois ont l’obligation de s’inscrire auprès du haut-commissariat du Canada (Canberra). Tous les voyageurs ont besoin d’un visa pour se rendre en Australie sauf les citoyen Néo Zélandais.

>> Article à lire : Aller en Australie : billet d’avions, durée de vol et escales

Démarches et documents nécessaires pour obtenir un visa

Voici les prérequis minimum pour faire une demande pour un visa pour l’Australie, veuillez noter que certains visas nécessitent d’autres documents ou démarches.

  • Vous devez être en possession d’un passeport valide pendant toute la durée de votre séjour en Australie
  • Les candidatures pour obtenir un visa pour l’Australie s’effectuent en ligne via le site de l’immigration
  • Il est nécessaire de faire sa demande de visa au minimum deux semaines avant votre départ
  • Une vérification de fonds peut être effectuée.
  • Il est possible qu’on vous demande votre billet de retour

>> Article à lire : Démarches administratives pour aller en Australie

>> Faire une demande pour un visa pour l’Australie

Les Visas de Tourisme pour l’Austalie

Il s’adresse à toute personne qui souhaite voyager en Australie. C’est également le moyen le plus rapide et économique pour voyager en Australie ou encore pour ceux qui souhaitent prendre des cours pour améliorer leur anglais.

>> Article à lire : Où aller en Australie ?

Il faut postuler depuis l’étranger, mais vous pourrez le renouveler sur place sous certaines conditions. Le visa tourisme peut être valide pour une période d’une ou quatre années, selon s’il s’agit d’un visa de courte ou de longue durée. Dans tous les cas, votre séjour en Australie ne pourra pas être supérieur à douze mois. Attention, si vous décidez de rester plus de trois mois, le visa est payant.

Si vous comptiez utiliser ce visa pour travailler, sachez qu’il existe de nombreuses restrictions. Vous pouvez assister à des conférences, mener des négociations, faire un voyage “d’exploration” en vue d’installer un business en Australie. Ou encore faire du bénévolat. En revanche, il ne vous sera pas possible de vous faire embaucher ou percevoir un salaire sur place.

>> Faire une demande pour un visa pour l’Australie

1. Le eVisitor (Subclass 651) :

Ce visa gratuit, est réservé aux détenteurs de passeport Français ou européen. Il ne peut être utilisé que pour des séjours pouvant aller jusqu’à 3 mois. Si vous voyagez en famille, un visa devra avoir été délivré pour chacun des membres de la famille.

2. Le Tourist visa (SubClass 600)

Il s’adresse aux touristes de pour toutes les nationalités. La durée du séjour pourra alors s’étendre de 3, 6 à 12 mois en fonction du motif de votre séjour. Ce visa est gratuit pour les européens alors qu’il coûtera $135AUD pour les autres nationalités. Si vous souhaitez rester plus que 3 mois, vous devrait alors vous acquitter d’au minimum $340AUD.

Attention il est impératif que vous ayez quitté le pays avant al date d’expiration de votre visa. Sinon vous vous exposez à de lourdes complications administratives.

3. Visa familial parrainé (Sponsored Family Visa – Subclass 679)

Il s’agit d’un visa sponsorisé par un citoyen australien ou un résident permanent en Australie. Votre parrain se portera alors garant que vous répondez aux critères nécessaires pour l’obtention du visa. Il assumera également la responsabilité financière.

La durée du séjour peut aller jusqu’à 12 mois avec ce type de visa et permet d’étudier jusqu’à 3 mois. Le coût de ce visa est de $125AUD par personne

Le visa étudiant pour l’Australie (Student Visa)

Les Universités Australiennes attirent chaque année un peu plus d’étudiants étrangers d’Asie, des Amériques et bien entendu d’Europe. Pour étudier en Australie un visa vous sera nécessaire si vous suivez un cursus à temps plein. Vous devrez être inscrits dans un établissement australien au préalable pour pouvoir postuler pour ce visa.

>> Article à lire : Etudier en Australie : Démarches, diplômes, université, coûts

Ce visa ne sera valable que pendant la durée de vos études en Australie plus 4 semaines, le temps de vous permettre de prolonger éventuellement ce visa ou de voyager un peu dans le pays.

>> Faire une demande pour un visa pour l’Australie

Si vous faites la démarche, vous pouvez obtenir un « Work permit ». Cette extension permet de travailler jusqu’à 20 heures/ semaine pendant l’année universitaire et à plein temps pendant les périodes de vacances. Ce visa pour l’Australie est payant et coûte $550AUD.

Pour être elligible à ce visa il faudra notamment que vous répondiez aux critères suivants:

  • être inscrit dans une école accréditée CRICOS pendant un minimum de 12 semaines
  • Avoir un taux de présence satisfaisant dans votre établissement scolaire (généralement 80%)
  • Obtenir des résultats académiques suffisants
  • Avoir une mutuelle étudiante valable à l’étranger pendant la durée de votre séjour. Voir notre notre article sur les assurance complémentaire pour les étudiants

Les visas pour travailler en Australie

Partir travailler au bout du monde, représente une opportunité unique qui attire, surtout dans un pays proche du plein emploi. Pour se faire il vous faudra un visa. La durée de votre séjour en Australie, vos compétences professionnelles et le type d’emploi seront déterminants pour déterminer vers quel visa vous devez vous orienter.

>> Article à lire : Travailler en Australie: Trouver un emploi, salaires, démarches

1. Le « WORKING HOLIDAY VISA» ou PVT (subclass 417)

Il s’agit du visa pour l’Australie le plus populaire, particulièrement chez les jeunes adultes et les backpackers. Le working holiday visa permet de participer au programme vacances travail (PVT), s’adresse aux jeunes de 18 à 30 ans qui souhaitent travailler et visiter l‘Australie.

Le Working holiday visa coûte $485AUD.

>> Faire une demande pour un visa pour l’Australie

Le Working holiday visa est valide pour une période de 12 mois et autorise à travailler pour différents employeurs pour des périodes successives ne pouvant excéder six mois. Pour être elligible pour le PVT, vous ne devez pas avoir de personnes à charge de personnes à sa charge et vous devez être indépendant financièrement.

>> Article à lire : Tout savoir sur le Working Holiday Visa : Démarches, conditions d’éligibilité, renouvellement

2. Skilled independant Visa (subclass 189)

Optez pour ce visa si vous disposez de qualifications spécifiques définies par le gouvernement australien et que vous n’êtes pas parrainés par un employeur. Pour obtenir ce visa, il vous faudra atteindre un certains nombre de points (60) attribués en fonction de différents critères.

Pour être intelligible à ce visa il faudra que vous soyez âgé de moins de 50 ans, que votre niveau d’anglais soit d’un bon niveau et que vous ayez travaillé 12 mois au cours des 2 dernières années

La candidature pour ce type de visa est à la fois longue et compliquée. Certains agences spécialisées peuvent vous accompagner et vous simplifier les démarches.

Durée : Le visa d’immigration qualifié vous permet de vivre et travailler en Australie pendant une période de 5 ans. Vous avez également la possibilité de demander la nationalité australienne au bout de 4 ans.

3. Le visa de parrainage (Sponsorship visa), Le TSS VISA (Subclass 482)

C’est l’entreprise qui vous parraine qui doit effectuer la demande. Vous ne pourrez donc pas effectuer cette demande vous même. Le demandeur pouvant être au moment de la demande en Australie ou dans un autre pays. Il faudra ensuite comptez trois à six semaines pour l’obtenir.

Ce visa est intéressant car il peut vous permettre de rester en Australie de 2 ans à 4 ans, si le métier que vous exercer est référencé dans la liste ci après Medium and Long term Strategic Skilled List. D’ailleurs s’il fait partie de cette liste vous pouvez demander la résidence permanente à partir de la 3ème année.

Le Coût va varier entre $1150AUD et $2400AUD selon la durée.

4. Le visa de stagiaire (Occupational Training visa)

Ce visa s’adresse à ceux qui veulent venir en Australie temporairement pour une formation professionnelle ou pour des cours de perfectionnement dans le cadre d’une activité professionnelle. L’entreprise qui vous accueille est alors tenue de vous sponsoriser. Ce visa peut être étendu sur une période de 2 ans maximum. Il coûtera plus cher si la demande est faite une fois sur place.

5. Le visa temporaire pour affaire

Autorise son détenteur à se rendre en Australie dans un cadre professionnel. Il est valable de cinq à dix ans (jusqu’à expiration du passeport). et permet de séjourner en Australie pour des périodes pouvant atteindre trois mois.

6. Temporary Activity visa (subclass 408)

Dérivé du visa temporaire pour affaire, il permet qui souhaite prolonger leur séjour en Australie et y travailler. Attention il faut être sur place pour en faire la demande de visa 408. Par ailleurs elle doit être effectuée dans les 28 jours avant expiration de votre visa actuel. Elle est gratuite et se fait sur le site de l’immigration australienne.

Le visa de résidence temporaire

Il est destinés aux expatriés qui, de par leurs qualifications occupent des postes d’encadrement ou spécialisés. Les employeurs sont tenus de prouver que le marché australien n’a pas de candidats présentant le profil requis pour le poste. Le visa est valide pour la durée du contrat de travail. Le conjoint d’un résident temporaire à généralement la possibilité de travailler.

Quel est le prix d’un Visa pour l’Australie?

Si vous n’êtes pas citoyen australien ou que vous ne disposez pas d’une carte de résidence, alors il vous faudra demander un visa pour l’Australie.

Le prix pour un visa pour l’Australie va dépendre du visa choisi. Il existe cependant des visas gratuits, comme le visa tourisme par exemple, ou pris en charge par l’entreprise qui vous emploie (sponsorship). En revanche, il vous faudra déboursés quelques centaines de dollars pour un working holiday visa (WHV ou PVT) ou un visa étudiant.

>> Faire une demande pour un visa pour l’Australie

Il existe certaines entreprises qui vous propose de se charger des démarches administrative pour vous et et de vous accompagner pour faciliter votre arrivée en Australie (ouverture compte en banque, Assurance…) pour quelques dollars supplémentaires. C’est le cas notamment de Visafirt.

Comment prolonger son Visa australien?

Il est important de renouveler son visa avant sa date d’expiration auprès du bureau du département de l’Immigration & Affaires Ethniques en Australie. La démarche peut être assez longue et elle est payante même en cas d’échec. Les documents à fournir sont une attestation d’assurance privée médicale qui couvre la période de l’extension du visa et prouver la validité du billet d’avion de retour.

Vous pouvez retrouver tous les tarifs des visas pour l’Australie en vous connectant sur le site de l’Ambassade d’Australie à Paris.

Dans le cas où le délai de traitement de votre dossier met plus de temps que prévu, vous avez la possibilité d’effectuer une demande pour un « bridging Visa. Il s’agit d’un visa temporaire permettant d’attendre la régularisation de votre situation . Pour en savoir plus : Bridging Visa

Pour les WHV, la situation est particulière en ce moment en raison du Covid-19, pour en savoir plus consultez notre article à ce sujet

>> Article à lire : Reports et remboursement des visas à cause du COVID-19

Ai-je besoin d’une assurance pour faire un PVT?

L’immigration australienne demande une police d’assurance voyage valide pour effectuer un PVT/WHV en Australie. Donc pour éviter tout problème une fois sur place mieux vaut souscrire une assurance pour son voyage. Mais cela ne devrait pas être la raison principale pour laquelle vous souscrivez une assurance. L’assurance voyage est utile pour bien d’autres raisons et laissez-moi vous expliquer pourquoi.

Tout comme l’assurance automobile est utile pour conduire une voiture, l’assurance voyage peut être utile pour voyager. Personnellement, je ne voyagerais nulle part sans elle ! Si vous envisagez de faire un PVT en Australie, un PVT en Nouvelle-Zélande ou au Canada, prévoyez de souscrire à une assurance pour la durée de leur séjour PVT.

>> Article à lire : Comment choisir son assurance voyage pour son PVT?

Maladies et blessures graves à l’étranger

Il n’est malheureusement pas rare de trouver dans les médias des histoires de personnes dont la vie a été radicalement changée par un accident lors d’un voyage ou d’un travail à l’étranger.

Alors que vous êtes peut-être habitué à des soins de santé gratuits ou peu coûteux dans votre pays, les soins et traitements médicaux sont généralement payants à l’étranger. C’est notamment le cas en Australie où le coût de la vie est plus élevé qu’en France. A titre de comparaison :

  • Consultation chez un médecin généraliste : 80-100$
  • Consultation chez un dentiste : 150-200$
  • Un jour d’hospitalisation : 1500$ excluant les soins

Par ailleurs vous ne serait pas couvert par la sécurité sociale si vous n’êtes pas sur le sol français. C’est là qu’intervient l’assurance voyage.

L’assurance voyage : pas seulement pour les urgences

Une blessure grave à l’étranger n’est pas la seule raison de souscrire une assurance voyage. Voici quelques exemples concrets d’incidents moins graves qui peuvent survenir en voyage et pour lesquels une assurance voyage peut être utile :

  • Besoin de rapatriement
  • Assurance bagages
  • Responsabilité civile vie privée
  • Responsabilité civile locative
  • Frais de recherche
  • Retour anticipé
  • Présence d’un proche en cas d’hospitalisation

>> Article à lire : De quelle assurance ai-je besoin pour mon visa australien ?

Couverture médicale et rapatriement

Les polices d’assurance voyage comprennent généralement une couverture médicale et une couverture de rapatriement pour vous aider en cas d’incidents susceptibles de changer votre vie. La partie rapatriement concerne le transport vers le pays d’origine des personnes gravement malades ou blessées.

Dans le pire des cas, le rapatriement consiste également à ramener le corps de la personne dans son pays d’origine. C’est pourquoi l’achat d’une assurance ne profite pas seulement à vous, mais aussi à votre famille si le pire se produit.
Personne ne pense que cela lui arrivera, mais le risque d’un accident ou d’un incident grave fait partie de la vie, tant à l’étranger que dans son pays.

Éviter les sports d’adrénaline comme le parachutisme ou l’escalade n’élimine pas nécessairement le danger non plus. N’oubliez pas que les activités quotidiennes telles que la conduite automobile, le cyclisme et même la marche comportent également des risques !

La couverture assurance proposée par Chapka pour les PVT

Ai-je besoin d'une assurance pour faire un PVT?

Bon à savoir pour souscrire une assurance voyage pour obtenir un visa vacances-travail (WHV) et les voyages de longue durée

Tirez parti de leurs expériences et tenez compte des points suivants lorsque vous souscrivez une assurance pour partir en PVT!

  • Lorsque vous recherchez et comparez les compagnies d’assurance, essayez de ne pas vous focaliser sur le prix. La moins chère n’est peut-être pas la meilleure pour votre voyage. Il est particulièrement important de lire les avis des clients qui ont eu à faire appel à l’assurance, et pas seulement ceux qui l’ont souscrite et n’ont jamais eu à l’utiliser. Une police bon marché peut vous faire économiser de l’argent maintenant, mais s’avérer inutile plus tard.
  • Si vous partez en PVT, gardez à l’esprit que beaucoup de choses peuvent arriver lorsque l’on vit à l’étranger pendant quelques années. Des soins dentaires peuvent par exemple être nécessaires. Dans un scénario plus grave, un proche parent peut tomber gravement malade ou même décéder pendant que vous vivez à l’étranger. Certaines polices d’assurance couvrent les vols de retour dans ce cas, d’autres non.
  • La franchise est une contribution que les assureurs demandent généralement aux clients de payer en cas de sinistre. Certains assureurs permettent aux clients de payer des frais supplémentaires lors de la souscription de la police afin de renoncer à la franchise pour tout sinistre futur. Dans certaines situations, cela peut représenter une économie d’argent immédiate.
  • Certaines compagnies d’assurance autorisent les demandes d’indemnisation en ligne. Cela peut être très utile pour les personnes qui voyagent pendant une longue période ou qui vivent dans un autre pays dans le cadre de vacances-travail. La collecte et la compilation d’informations (factures médicales, preuves de vols, rapports de police, etc.) peuvent être difficiles à conserver sur la route.

Le TFN (Tax File Number)

Qu’est ce que le TFN ?

Vous avez décider de partir tenter l’aventure en Australie. Que ce soit un job permanent ou que vous soyez de passage en PVT avec un Working Holiday Visa, le TFN vous concerne.

En effet, la première chose à faire pour travailler en Australie et d’obtenir TFN (Tax File Number) . Il s’agit d’un identifiant unique et définitif qui vous donnera le statut de travailleur australien. Donc même si vous quittez l’Australie pour venir y retravailler dans quelques années, votre TFN n’aura pas changé. Votre identifiant est une donnée sensible, il est préférable de ne pas le communiquer à n’importe qui.

Votre TFN (Tax File Number) est essentiel pour :

le Tax File Number est délivré par l’Australian Taxation Office (ATO) et il est gratuit.

TFN australie

Comment obtenir son TFN ?

Il est important d’obtenir votre TFN avant même de commencer à travailler en Australie. En effet vous disposez de 28 jours pour fournir votre Tax File Number à votre nouvel employeur. Passé ce délai, votre taux d’imposition sur votre salaire devient très important et même le plus élevé de la grille d’imposition en Australie. 47% de votre salaire sera retenu si vous ne l’avez pas et impossible d’y échapper car en Australie les impôts sont prélevés à la source. Cette motivation est généralement suffisante pour entreprendre les démarches pour obtenir son TFN.

>> Article à lire : Quels sont les meilleurs jobs pour les voyageurs en PVT en Australie?

Voici les conditions pour être éligible au TFN

  • Etre présent sur le sol australien
  • Avoir un passeport étranger
  • Avoir un visa de travail valide (visa résident permanent, visa avec droit du travail PVT / WHV, un visa étudiant)

Voici les moyens de vous procurer votre TNF :

Si vous remplissez les conditions éligibilité, pour faire une demande gratuite, il suffit de remplir le formulaire de l’ATO.

  • Par internet : www.ato.gov.au
  • En allant directement dans un ATO (Australia Taxation Office) avec votre passeport et une adresse postale australienne.
  • Pour retrouver les bureaux agrées par secteur : www.ato.gov.au
  • En téléphonant au 13 28 61 (si vous changez d’adresse postale)
  • Si vous avez souscrit à un pack d’arrivée auprès d’un organisme spécialisé, ce dernier peut également s’occuper d’obtenir de son obtention

Bon à savoir : Il n’est pas possible effectuer la demande pour votre TFN depuis le territoire Français.