Affichage de 23 Résultat(s)

Comment demander un visa pour l’Australie ?

Le visa pour l’Australie est un moyen efficace pour payer moins d’argent. Il est quand même important de faire cette demande en ligne. Pour ce qui est de la procédure, il est très simple et il convient de se lancer le plus tôt. Cela vous permet de l’obtenir plus rapidement. Découvrez les étapes de l’obtention du visa Australie et la validité de ce dernier.

Le remplissage du formulaire de demande de visa Australie

Pour avoir un visa eVisitor pour voyager en Australie, il est important de remplir un formulaire en ligne. Il faudra tout de même vous rendre sur la page de demande en cliquant sur  » demander un visa ». Vous aurez accès à un formulaire. Ce dernier vous permet aussi d’avoir un d’autres visas touristiques pour l’Australie. En moins de 5 minutes, vous pouvez remplir la fiche.

Il faudra simplement mettre vos informations personnelles. Il s’agira de renseigner votre nom, votre prénom, ainsi que votre numéro de téléphone. Vous ne devez pas oublier de mettre une adresse mail valide. Il y a également des informations importantes que vous devez mettre dans les cases correspondantes.

Paiement en ligne sur la plateforme de demande de visa Australie

Une fois que votre formulaire est rempli et validé, il convient de faire le paiement en ligne. Cette étape est cruciale puisqu’elle permet de confirmer l’envoi de votre demande. Elle permettra de vite étudier et d’envoyer le visa de voyage. Le faire n’est pas du tout compliqué et il convient juste de suivre les étapes pour y arriver. D’ailleurs, le site vous orientera dans cette partie de la demande.

Pour ce qui est des moyens de paiement, vous pouvez utiliser une carte bancaire. Une carte Visa ou encore une MasterCard peuvent être aussi autorisées. Si vous avez PayPal ou American Express, le paiement peut se faire très rapidement.

L’obtention du visa officiel après la demande

Une fois que votre demande est faite, il n’y a plus grand-chose à faire. Vous allez juste attendre que le visa soit envoyé. Ce dernier sera envoyé sur votre adresse mail. Vous devez donc fournir lors de l’inscription une adresse mail fonctionnels. Lorsque la livraison est urgente, le délai est d’une heure exactement. Cela suppose que vous pouvez l’obtenir plus rapidement que prévu.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de télécharger votre visa en format PDF. Si cela ne vous convient pas, il est possible de faire un tirage afin de pouvoir avoir un exemplaire sur vous. Cela peut bien vous être utile.

Les conditions pour obtenir un visa Australien

Lorsque vous souhaitez faire une demande de visa Australie, il est important de voir si vous remplissez les conditions. En effet, vous ne devez pas effectuer un travail en bénévole. Il ne faudra pas non plus signer un contrat de travail dans la région d’Australie pendant votre séjour. Si c’est pour un contrat, le visa working holiday est disponible pour vous. De plus, vous ne devez pas fournir un service à un organisme de la région.

Il n’est pas possible de faire du commerce dans la région avec ce visa. Si vous avez une dette envers le gouvernement australien, vous ne pourrez pas avoir le visa. Côté santé et sécurité, vous devez être à jour. Il faudra aussi démontrer que vous êtes aptes à solder tout votre séjour dans la région.  

Notre avis sur la plateforme Adopt A Backpacker

Si vous demandez quel est l’intérêt du service Adopt A Backpacker et s’il s’agit d’une plateforme digne de confiance ? Vous trouverez dans cet article notre avis et toutes les réponses à vos questions. Cela devrait, je l’espère, vous aider à décider si cela vaut la peine de s’inscrire ou non en fonction de ce que vous recherchez.

Voici ce que vous devez savoir sur Adopt A Backpacker.

L’origine d’Adopt a backpacker

Notre avis sur la plateforme Adopt A Backpacker

Adopt A Backpacker a commencé comme un groupe Facebook offrant un coup de main aux voyageurs du monde entier bloqués pendant la pandémie de COVID-19 en 2020. Suite à une recommandation de Lonely Planet, Adopt a Backpacker a rapidement explosé en popularité entrainant plus 10 000 adoptions en un temps record.

Après la création de centaines de groupes Facebook à partir du groupe initial Adopt a Backpacker WA, confirmant l’intérêt grandissant de plus de 30 000 membres pour ce type de service, le site Web Adopt A Backpacker est né.

Les fondateurs, Miguel Fuentes et Nikki de Weerd un couple de voyageurs passionnés originaires des Philippines et des Pays-Bas, vivent actuellement en Australie. Lorsque tout a démarré en mars 2020, ils ont voulu aider d’autres voyageurs à trouver un canapé pour la nuit.

A cette époque pas si lointaine, les frontières se fermaient à vitesse grand V et les vols étaient annulés les uns après les autres. En parallèle, les auberges de jeunesse et les hôtels fermaient leurs portes, laissant de nombreux backpackers fasse à une situation incertaine.

L’idée initiale était donc d’essayer de trouver un logement pour une poignée de voyageurs bloqués en Australie occidentale. Rapidement il s’est avéré qu’il y avait en fait beaucoup de voyageurs qui avaient besoin d’un lit. La communauté s’est alors mobilisée pour y répondre.

Qu’est-ce que Adopt A Backpacker propose?

Homepage du site Adopt a Backpacker
Homepage du site Adopt a Backpacker

La plateforme agit comme une communauté pour rassembler les backpackers, les voyageurs et les étudiants internationaux et les met en relation avec des familles d’accueil locales qui ouvrent leur maison en échange d’un petit coup de main dans la maison, comme le jardinage ou le babysitting. En tant que voyageur, vous pouvez vous attendre à faire 2 à 4 heures de travail par jour en échange d’un hébergement gratuit.

Adopt A Backpacker n’est pas seulement destiné à ceux qui cherchent un lit pour la nuit. En effet le site propose différentes fonctionnalités pour rendre votre voyage unique, comme trouver un emploi ou rencontrer d’autres personnes.

Lorsque la plateforme a été lancée en janvier 2022, il y avait déjà des milliers d’utilisateurs actifs. Pour répondre à la demande, une application mobile va prochainement voir le jour sur IOS et Android.

Qu’est-ce qui rend Adopt A Backpacker différent ?

Adopt A Backpacker sait ce dont les voyageurs ont besoin et a rassemblé tous ces éléments pour créer une plateforme interactive mondiale facile à utiliser et unique, la première du genre.

Quand nous disons qu’il y a tout, nous le pensons vraiment. Vous avez besoin de trouver un logement gratuit via un échange de travail ? C’est possible. Un emploi ? Idem? Vous avez besoin d’aide pour trouver des compagnons de voyage ? ils vous attendent.

Vous pouvez même accéder à des guides de voyage pour votre destination afin de vous aider à planifier le voyage parfait.

Les types d’emplois que vous trouverez sur la plateforme incluent des rôles de fille au pair, des travaux agricoles saisonniers et des jobs dans les services.

Adopt A Backpacker permet e rencontrer de nouvelles personnes

Comment cela fonctionne-t-il ?

La première étape pour utiliser la plateforme Adopt A Backpacker est de s’inscrire et de créer son profil. Vous pouvez choisir parmi 7 types de profils différents : backpacker, au pair, ami local, hôte régulier, hôte au pair, hôte en auberge de jeunesse et employeur WHV.

Le profil « backpacker » est le plus populaires. Il s’adresse à ceux qui voyagent et recherchent un logement gratuit, à se faire des amis ou trouver un emploi.

Une fois inscrit, vous pouvez consulter la carte interactive pour trouver ce que vous cherchez. Qu’il s’agisse de quelqu’un avec qui prendre un café, d’un endroit où dormir ou d’un voyageur à héberger qui vous donnera un coup de main à la maison.

Un système de notation entre les utilisateurs existe afin de limiter les rencontres inadaptées ou désagréables.

Ensuite, une fois que vous avez trouvé votre partenaire idéal, envoyez ou recevez une demande d’adoption. Puis utilisez le service de messagerie instantanée pour organiser votre expérience.

L’inscription est donc simple et rapide et vous pouvez trouver des hôtes, des amis ou des voyageurs en quelques minutes seulement.

Coûts d’adhésion

Vous avez le choix entre 3 formules d’adhésion : 3 mois, 6 mois ou annuel. Pour chacune de ces options, vous bénéficierez des mêmes fonctionnalités, à savoir:

  • Envoyer un nombre illimité de demandes d’adoption
  • Accès complet à la messagerie instantanée
  • Partager vos histoires
  • Messages illimités sur le « mur de la communauté ».

Pour ceux qui veulent tester, choisissez la formule de trois mois, qui coûte 11,99 $.

Vous économiserez 21 % si vous choisissez la formule de 6 mois, et vous serez facturé 18,99 $ deux fois par an.

Le meilleur rapport qualité-prix est celui de la formule annuelle, qui permet d’économiser 42 % et ne coûte que 27,99 $ pour 12 mois.

BON PLAN : Abonnement à Adopt a Backpacker de 3 à 6 mois gratuit jusqu’au 30 Septembre 2022.
Comme le service est relativement nouveau, vous pouvez vous inscrire gratuitement et profiter de tous les services. Il n’y a donc aucun risque à essayer si ce n’est d’avoir trouvé un vrai bon plan pour voyager différemment en Australie. Voir l’offre

Les avantages et point faibles d’Adopt a Backpacker

Comme pour toutes les plateformes, il est important de connaitre les avantages et les points faibles avant de s’inscrire.

Avantages

Adopt A Backpacker peut vraiment vous permettre de faire un voyage unique en économisant un peu d’argent, tout cela pour une une inscription à un tarif très bas. (surtout en ce moment avec l’offre d’inscription gratuite mentionnée plus haut dans cet article …)
La plateforme est facile, intuitive et amusante à utiliser, avec une technologie avancée d’application web.
Tout est regroupé au même endroit, ce qui en fait un guichet unique pour voyager dans le monde entier en toute sécurité et à moindre coût, tout en nouant des liens et en vivant des expériences mémorables.

Points faibles

La plateforme est encore très récente, puisqu’elle n’a été lancée qu’il y a six mois. De ce fait, les membres n’ont pas forcément beaucoup d’avis d’utilisateurs. Cependant, il existe un service de messagerie instantanée qui vous permet d’échanger avec les autres utilisateurs avant de les rencontrer dans la vie réelle.

Notre point de vue sur Adopt A Backpacker

Séjourner chez l’habitant est un moyen sûr de rendre votre expérience de voyage unique et inoubliable. Le temps d’un instant vous aurez le sentiment d’avoir une nouvelle famille ce qui vous aidera à voir votre destination de voyage sous un nouvel angle.

Créer des liens est la meilleure partie d’un voyage et c’est exactement ce que vise Adopt A Backpacker. Vous pouvez nouer des liens d’amitié en un clin d’œil, trouver un emploi pour ne pas avoir à mettre fin à votre voyage, ou séjourner dans une famille sympathique qui comblera le mal du pays que vous ressentez.

D’un autre côté, vous pouvez proposer votre maison et inviter des personnes de tous horizons. Une chance unique d’en apprendre davantage sur les différentes cultures et traditions des voyageurs accueillis.

Adopt A Backpacker est un moyen facile et économique de faire tout cela en quelques cliques. Gagnez ainsi du temps pour profiter pleinement du reste de votre voyage.

Guide pour travailler dans le bâtiment ou la construction en Australie

Comme la plupart des backpackers qui voyagent dans le monde avec leur sac à dos, vous disposez sans doute d’un budget limité. Travailler en Australie quelques jours ou quelques semaine peut vous permettre de gagner l’argent nécessaire à financer la suite de votre voyage. Mais tant qu’à faire autant choisir un job bien payé en Australie ! Et à ce jeux là ce sont souvent les jobs manuels qui rémunèrent le plus en Australie surtout si vous avez une qualification. C’est notamment le cas si vous décidez de travailler dans le bâtiment en Australie, un secteur qui emploie aujourd’hui 900 000 personnes et qui est en forte demande.

Guide pour travailler dans le bâtiment ou la construction en Australie

Pour se faire vous aurez besoin est à minima d’un visa de working holiday qui vous permettra de travailler en Australie pendant un an, d’une white card et de la volonté. Travailler dans le bâtiment ou la construction peut sembler physique mais il existe une multitude de métiers dans ce secteur dynamique.

Comment travailler dans le bâtiment ou la construction en Australie

Où travailler dans le bâtiment ou la construction en Australie?

La plupart des emplois dans le bâtiments et la construction seront situés dans les grandes villes comme Sydney, Melbourne ou encore Brisbane. Néanmoins en cherchant un peu on trouve quelques postes dans des zones plus reculées.

HLH vous accompagne pour trouver un job

Pourquoi postuler pour un emploi dans la construction en Australie?

Venir à Sydney ou dans une autre grande ville d’Australie pour travailler peut être une expérience très enrichissante. D’excellents salaires, un climat agréable et un fort accent mis sur la santé et la sécurité ne sont que quelques-unes des raisons pour lesquelles de nombreux travailleurs étrangers du bâtiment ou sans qualification s’installent en Australie.

Comment trouver un job dans le BTP à Sydney?

Une fois que vous aurez atterri à Sydney et que vous aurez trouvé un endroit où vous installer, vous pourrez commencer vos recherches d’emploi dans le bâtiment. Si vous vous demandez comment trouver un job dans le BTP à Sydney, les agences pour l’emploi à Sydney, comme HLH Group, sont le point de départ idéal et il est facile de leur faire parvenir votre CV. Les recruteurs s’efforceront ensuite de vous trouver le poste idéal. Ce type de travail est un bon point de départ si vous avez une expérience limitée. Une bonne éthique de travail et la volonté d’apprendre vous mèneront loin. Si vous vous montrez un travailleur solide et fiable, votre recruteur cherchera à vous pour trouver des postes mieux rémunérés et plus adaptés à votre profil.

De quoi ai je besoin pour travailler dans le batiment en Australie?

Pour travailler dans le secteur de la construction, en plus d’un visa adapté, vous aurez besoin d’une white card. Cela équivaut à un cours d’initiation générale qui vous permettra de travailler dans toute l’Australie. Ce cours peut être suivi en une journée en présentiel ou en ligne. Les artisans peuvent également demander que leurs qualifications étrangères soient reconnues en Australie. Bien que ce processus puisse être coûteux et long, il peut permettre d’accéder à un parrainage, à des salaires plus élevés et à davantage d’opportunités où les travailleurs agréés sont préférés.

Aussi il est préférable d’avoir un niveau d’anglais suffisant pour comprendre les consignes transmises.

Comment obtenir sa White Card ?

La White Card est l’attestation que vous obtiendrez après avoir validé une formation d’une grosse demie journée (5-6h). Vous avez le choix de passer une formation en ligne ou en présentiel.

Le gros avantage de la White card c’est qu’elle est valable dans toute l’Australie et n’a pas de date de fin de validité. Un rappel vous sera néanmoins demandé si vous ne travaillez pas dans le bâtiment pendant 24 mois consécutifs.

Les sujets abordés au cours de la formation sont assez variés et concerne le bâtiment et la construction. Ils englobent la responsabilités au travail, les risques liés aux travaux de construction ou encore les urgences et les EPI (Équipements de Protection Individuelle).

Comptez entre 50 et 100 AUD pour obtenir votre White card. Le tarif variera en fonction du prestataire choisi.

Attention pour obtenir votre White card, il y a deux choses à faire au préalable:

  • Faire sa demande depuis le sol Australien afin de pouvoir fournir votre numéro de visa.
  • Disposer d’un USI (Unique Student Identifiant). Pour l’obtenir il faut faire une demande rapide en ligne sur le site officiel https://www.usi.gov.au/.

Les jobs dans le bâtiment les mieux payés en Australie :

1. Technicien paysagiste

Salaire moyen national : 18 $ de l’heure

Fonctions principales : Le technicien paysagiste travaille comme un paysagiste en créant et en entretenant des espaces extérieurs esthétiques. Les tâches comprennent l’élagage, la taille, le taillage, la tonte, l’arrosage, la fertilisation et la construction d’espaces extérieurs. Certains techniciens paysagistes contrôlent également les insectes et les maladies en pulvérisant des pesticides et d’autres produits chimiques.

Études ou formations requises : Alors qu’un paysagiste débutant n’a besoin que d’une formation de base pour commencer, un technicien paysagiste peut bénéficier d’une formation supplémentaire et d’une certification volontaire.

2. Ouvrier du bâtiment

Salaire moyen national : 18 $ de l’heure.

Fonctions principales : Un travailleur de la construction, également connu sous le nom d’ouvrier de la construction, est une personne qui travaille sur un chantier de construction. Les tâches peuvent comprendre la construction d’échafaudages, l’enlèvement de débris, le déchargement de matériaux de construction et l’aide à l’utilisation d’équipement lourd. Consultez cette article pour savoir pourquoi les ouvriers du BTP veulent travailler avec HLH Group en Australie.

Études ou formations requises : Les manouvres de la construction débutants doivent avoir un diplôme d’études secondaires ou une formation générale. Ils devront faire un apprentissage d’un an ou plus pour obtenir des emplois mieux rémunérés dans le secteur de la construction.

HLH vous accompagne pour trouver un job

3. Peintre

Salaire moyen national : 18 $ de l’heure

Fonctions principales : Un peintre est une personne qui peint l’intérieur ou l’extérieur des bâtiments et autres surfaces. Les tâches peuvent comprendre la préparation des surfaces à peindre, le lavage des murs, l’enlèvement de la peinture, la réparation des trous, le mélange des peintures, l’application des peintures sur diverses surfaces et la gestion de la planification et de la préparation d’un projet de peinture.

Études ou formations requises : Aucune formation officielle n’est requise pour devenir peintre, mais de nombreuses entreprises vous demanderont de suivre une formation ou un apprentissage auprès d’un peintre professionnel avant d’obtenir un poste de peintre mieux rémunéré.

4. Soudeur

Salaire moyen national : 18 $ de l’heure

Fonctions principales : Un soudeur est une personne qui soude du métal dans diverses circonstances. Les soudeurs peuvent trouver des postes pour souder des machines, des murs, des voitures, des avions et des tuyaux sous-marins. Leurs tâches peuvent comprendre le soudage de composants, l’utilisation de machines spécialisées, la supervision de machines, l’entretien et la réparation de machines, l’interprétation de bleus et la planification d’aménagements.

Études ou formations requises : Un diplôme d’études secondaires ou de formation générale est nécessaire pour devenir soudeur, mais de nombreuses entreprises vous demanderont en plus de fréquenter une école technique pour apprendre le métier de soudeur. Un certificat peut vous aider à obtenir un emploi de soudeur.

5. Maçon

Salaire moyen national : 20 $ l’heure

Fonctions principales : Un maçon est une personne qui pose et lie des matériaux de construction tels que la brique, la tuile, le bloc de verre, la terre cuite, le parpaing et le bloc de béton. Les tâches peuvent comprendre la liaison de ces matériaux avec du mortier ou un autre matériau de liaison pour construire ou réparer des murs, des égouts, des arches et de nombreuses autres structures qui nécessitent de la pierre ou de la brique.

Études ou formations requises : Un diplôme d’études secondaires est requis pour devenir un maçon, et il peut être avantageux de suivre des cours en mathématiques et en dessin mécanique. Il existe également des programmes techniques d’un ou deux ans qui peuvent être utiles.

6. Charpentier

Salaire moyen national : 22$ l’heure

Fonctions principales : Un charpentier est une personne qui travaille le bois. Il travaille notamment à la construction de charpentes pour les maisons. Les tâches peuvent comprendre la compréhension des plans de construction, l’installation de structures, la mesure et la coupe du bois et la construction de cadres, de murs et de planchers pour divers bâtiments et logements.

Études ou formations requises : Un diplôme d’études secondaires ou de formation générale est exigé,

7. Plombier

Salaire moyen national : 30 $ l’heure

Fonctions principales : Un plombier est une personne qui travaille avec des tuyaux et des systèmes de plomberie. Les tâches peuvent comprendre l’interprétation de plans, la compréhension de la disposition des tuyaux sur des cartes, l’installation de tuyaux et d’accessoires, la construction ou l’installation de supports pour les tuyaux et d’autres équipements, l’essai de systèmes de plomberie, la coupe de tuyaux, l’inspection et la préparation de soumissions pour les clients.

Études requises : Pour devenir plombier, il faut avoir un diplôme d’études secondaires. Aussi la plupart des États exigent que les plombiers soient titulaires d’une licence de plomberie.

8. Électricien

Salaire moyen national : 30 $ l’heure

Fonctions principales : Un électricien est une personne qui installe et entretient l’énergie et les systèmes électriques Ses responsabilités peuvent comprendre la lecture de plans, la compréhension de diagrammes techniques, l’installation et l’inspection de composants électriques, l’identification de problèmes électriques, la réparation ou le remplacement d’équipement, d’appareils ou de câblage, le respect des règlements et l’entretien de l’équipement électrique.

Études ou formations requises: Pour devenir électricien, vous devez posséder un diplôme d’études secondaires ou une formation générale.

9. Chauffeur de camion

Salaire moyen national : 1 100 $ par semaine

Fonctions principales : Les tâches d’un conducteur de camion peuvent comprendre la conduite sur de longues distances de camions voir même de road trains, le chargement ou le déchargement de marchandises, le signalement d’incidents routiers, le maintien du contact avec le répartiteur, l’enregistrement des livraisons et le ravitaillement et le nettoyage des camions.

Études ou formations requises : Pour devenir un chauffeur de camion, vous devrez avoir sur votre permis de conduire international et le permis poids lourds ou alors le passer sur place. Il faut aussi être âgé d’au moins 21 ans. Vous devrez aussi passer un test de dépistage de drogues et d’alcool et réussir un examen physique.

Quels autres jobs manuels sont bien payés en Australie?

1. Aide-ménagère

Salaire moyen national : 14 $ de l’heure

Fonctions principales : L’aide-ménagère nettoie et entretient les espaces de vie. Les gouvernants peuvent travailler pour des hôtels, des motels, des services mobiles ou des propriétaires de maison. Parmi leurs principales tâches, mentionnons l’époussetage, le polissage, le nettoyage à la vadrouille, l’assainissement, le lavage et l’aspiration.

Études ou formations requises : Aucune formation n’est requise pour devenir aide-ménagère.

2. Gardien d’immeuble

Salaire moyen national : 15 $ de l’heure

Fonctions principales : Un concierge travaille à garder une entreprise propre. Ses tâches peuvent comprendre le balayage, le nettoyage à la vadrouille, l’aspiration, le ramassage des déchets, le nettoyage des planchers, l’approvisionnement des salles de bain, la sécurisation des bâtiments, le nettoyage des fenêtres et parfois l’entretien mineur des bâtiments.

Études ou formations requises : Aucune formation n’est requise pour devenir concierge. Cependant, de nombreuses entreprises demandent une expérience préalable en tant que gardien, ce qui peut vous obliger à occuper un poste de gardien de premier échelon avant de travailler pour une plus grande entreprise.

3. Technicien automobile

Salaire moyen national : 18 $ l’heure

Fonctions principales : Le technicien automobile est un mécanicien qui répare les voitures et les camions et qui effectue des tâches d’entretien préventif. Ses principales responsabilités peuvent comprendre l’exécution d’inspections, l’établissement de diagnostics, le remplacement de composants et la réparation de composants. Un technicien automobile peut travailler sur les moteurs, la direction, les freins ou les systèmes électriques.

Études ou formations requises : Bien qu’aucune éducation formelle ne soit requise, de nombreuses entreprises embauchent des techniciens automobiles qui ont suivi une formation ou un enseignement professionnel. Bien que cela ne soit pas obligatoire, un technicien automobile peut recevoir la certification Automotive Service Excellence (ASE).

4. Fruit picking

Salaire moyen national : 20$ l’heure

Fonctions principales : de nombreuses fermes australiennes recherchent des personnes pour faire du ramassage de fruits en Australie. Les tâches incluent le ramassage et l’emballage des fruits. Les candidats doivent être en bonne forme physique, car les tâches peuvent être physiquement exigeantes. Par ailleurs cela nécessite de se trouver à la bonne saison dans certaines régions d’Australie. Consultez notre article pour en savoir plus sur les jobs saisonniers.

Études ou formations requises : Aucune formation n’est requise pour travailler comme fruit picker en Australie

5. Coach sportif

Salaire moyen national : 23 $ de l’heure.

Fonctions principales : Un entraîneur personnel est une personne qui forme physiquement quelqu’un à l’exercice et à l’haltérophilie. Les fonctions d’un entraîneur personnel consistent à aider les clients en leur montrant des routines d’exercices, à promouvoir la forme physique tout en minimisant les blessures, à fournir des renseignements sur la forme physique générale et à gérer les problèmes de santé.

Études requises : Un diplôme d’études secondaires est requis pour devenir entraîneur personnel, et vous pourriez également bénéficier d’un programme de certification en réanimation cardio-pulmonaire (RCP) et en défibrillateur externe automatisé (DEA). Vous pouvez choisir une spécialité de conditionnement physique et passer un examen d’entraîneur personnel certifié pour recevoir votre certificat d’entraîneur personnel.

6. Déménageur

Salaire moyen national : 23 $ de l’heure.

Fonctions principales : Il est chargé de l’emballage et du transport des biens d’un particulier ou d’une entreprise. Le déménageur doit être capable de gérer les différents aspects du déménagement : l’emballage des biens, le transport, le déchargement et le réassemblage des meubles. Il est préférable d’avoir une bonne condition physique pour faire ce job. Il y a beaucoup d’entreprise qui recrute néanmoins attention beaucoup d’entreprise paye au black en cash.

Études requises : Aucune formation nécessaire pour travailler comme déménageur en Australie

A qui s’adressent les jobs manuels ?

Les emplois manuels sont des postes et des carrières où vous effectuez un travail physique. Certains de ces postes nécessitent une formation, des certifications, des apprentissages et parfois un diplôme universitaire pour y accéder. Les métiers manuels peuvent être des carrières enrichissantes pour les personnes qui aiment utiliser leurs mains et effectuer un travail physique.

Il existe de nombreux emplois dans ce domaine, de la construction à la fabrication. Certains de ces emplois de travail manuel conviennent mieux aux personnes qui n’ont pas beaucoup d’expérience ou de diplômes. D’autres postes conviendront mieux aux travailleurs plus expérimentés qui devront effectuer des tâches plus pointues, comme travailler avec des machines lourdes et dangereuses.

Les 9 meilleurs hôtels d’Australie

L’Australie est connue pour sa beauté naturelle époustouflante et ses villes propres. Les lieux de séjour les plus étonnants du continent rouge s’intègrent parfaitement à leur environnement pour vous offrir l’expérience australienne la plus authentique possible. Vous trouverez en Australie de magnifique lieux d’hébergement, mais voici selon nous la liste des 9 meilleurs hôtels d’Australie.

1. Southern Ocean Lodge, Kangaroo Island

Southern Ocean Lodge, meilleurs hôtels d'Australie

Le Southern Ocean Lodge est le lieu le plus éloigné de la civilisation dans le sud de l’Australie. Perché sur la pointe sud de Kangaroo Island proche d’Adélaïde, le Southern Ocean Lodge est un hébergement écologique. On considère l’île de Kangaroo comme les Galapagos d’Australie. L’île est couverte d’animaux indigènes tels que l’emblématique kangourou. Vous pourrez même le rencontrer de près. Toutes les suites ont une vue sur l’océan, car les chambres sont construites en longueur à flanc de falaise. Le confort du lit king size vous laissera rêveur. Tout comme la taille de la douche et de la baignoire dans votre salle de bain… Le matin c’est vous vous régalerez devant le petit déjeuner proposé .

Le hall principal se trouve au point le plus élevé de l’hôtel, où se trouve un bain à remous à débordement avec une vue sur les eaux froides du grand océan Austral. Vous pourrez imaginer au loin devant vous l’Antarctique, écouter le son de l’océan le plus inexploré du monde et vous détendre complètement. Vous êtes dans l’un des plus meilleurs hôtels d’Australie

Consultez les avis et les prix

2. Silky Oaks Lodge, Nord du Queensland

Silky Oaks Lodge, meilleurs hôtels d'Australie

L’extrême nord du Queensland est propice à l’exploration et à l’aventure. Les voyageurs affluent vers la gorge de Mossman lorsqu’ils remontent la côte depuis Cairns en direction du parc national de Daintree. À l’embouchure de la gorge, vous trouverez le luxe discret du Silky Oaks Lodge. C’est le genre d’hôtel dont on rêve quand on est enfant. L’architecture en bois massif se fond si bien dans la forêt environnante que l’on pourrait croire que le bâtiment entier est une cabane dans les arbres. Les eaux tranquilles et cristallines de la rivière Mossman passent sous l’hôtel. Vous pouvez sentir l’histoire aborigène ancienne s’écouler de la gorge où vous pouvez faire une promenade du temps du rêve avec un guide aborigène. Des vents frais sortent de la gorge et enveloppent le Silky Oaks Lodge pour le protéger de la chaleur tropicale.

Consultez les avis et les prix

3. Qualia Resort, Hamilton Island

Qualia Resort parmi les meilleurs hôtels d'Australie

Beaucoup considèrent la plage de Whitehaven, dans les îles Whitsunday, comme la plus belle plage du monde. Le Qualia Resort, sur l’île voisine de Hamilton Island, est le plus proche de la bande de sable blanc emblématique de l’île inhabitée de Cumberland. Ce complexe de charme est plutôt petit, mais il semble incroyablement spacieux grâce à son architecture. Le complexe est entièrement fait de bois local et de nombreuses parties du complexe sont ouvertes sur l’extérieur afin d’intégrer la nature dans l’expérience du complexe. Cette retraite exclusive plaira sans aucun doute aux aventuriers. Explorez les Whitsundays et la pointe sud de la Grande Barrière de Corail lors d’expéditions quotidiennes en bateau. Et vous n’en reviendrez pas des nuances de bleu de l’océan lorsque vous nagerez dans la piscine à débordement du Qualia Resort qui semble se jeter dans la mer.

Consultez les avis et les prix

4. Longitude 131, Ayers Rock

Longitude 131 l'une des meilleurs hôtels d'Australie

Latitude 131 est construit pour respecter le site sacré aborigène d’Uluru, autrement connu sous le nom d’Ayers Rock. Uluru est un rocher unique qui repose sur la terre de manière indépendante. Et il a la taille d’une montagne. Le site sacré se trouve au fin fond de l’Australie et vous ne trouverez ici que des voyageurs engagés. Le lodge est constitué d’une série de tentes écologiques équipées de literie de luxe, de linge de maison et de climatiseurs. Les repas sont pris en plein air, à l’ombre d’Ayers Rock. L’expérience entière vous relie à la beauté naturelle du désert environnant.

Consultez les avis et les prix

5. Park Hyatt, Sydney

Park Hyatt parmi les meilleurs hôtels d'Australie

Le Park Hyatt surpasse l’hôtel Shangri-La en termes d’emplacement. Perché juste au bord du côté sud du pont du port de Sydney, le Park Hyatt a une vue imprenable sur l’emblématique Opéra de Syndey. Cette vue se situe de l’autre côté des eaux du Circular Quay par rapport au Shangri-La. Ce qui vous donne une expérience visuelle plus impressionnante. L’hôtel est construit sur le flanc de la colline qui descend vers Circular Quay. Cela a permis de disposer ses chambres comme des escaliers superposés. L’hôtel propose les équipements standard mais haut de gamme de Hyatt, tels qu’un spa, un restaurant et un bar de grande qualité. Le Park Hyatt reste une expérience inoubliable pour Sydney dans l’un des meilleurs hôtels d’Australie et le meilleur hôtel de Sydney.

Consultez les avis et les prix

6. Grand Chancellor, Melbourne

Grand Chancellor, meilleurs hôtels d'Australie

Explorez la grande ville funky d’Australie à pied depuis le Grand Chancellor. Vous n’êtes qu’à quelques pas de Cocker Alley, où des artistes locaux recouvrent les bâtiments et les rues de certains des meilleurs graffitis du monde. Promenez-vous un peu plus loin vers la rivière pour découvrir le foyer de l’Open d’Australie, la Rod Lavar Arena. Quelques minutes plus loin, de l’autre côté de la rivière, vous trouverez l’Eureka Tower, le plus haut bâtiment de l’hémisphère sud. Les chambres du Grand Chancellor sont spacieuses et confortables. Mais la piscine chauffée sur le toit représente sans aucun doute le point fort de l’hôtel. D’ici vous pourrez vous baigner et admirer la ville de Melbourne à tout moment de l’année.

Consultez les avis et les prix

7. Saffire Freycinet, Tasmanie

Saffire Freycinet l'un des plus beaux hôtels d'Australie

Cet hôtel ultramoderne est une destination à part entière. L’architecture en acier incurvée constitue le bâtiment principal. Alors que les suites de l’hôtel construites à flanc de colline surplombent Cove Beach. À près de trois heures de route de Hobart, la capitale de Tasmanie, le Saffire Freycinet plaira à ceux en quête d’évasion. Les équipements, associés à une vue exceptionnelle depuis chaque chambre, font du Saffire Freycinet un lieu idéal pour une relaxation totale. Le spa primé propose des soins avec vue sur la baie . Le restaurant lui vous offrira de très bonnes expériences culinaires. Le service est 5 étoiles et digne des plus grands palaces et inclus des expériences inédites.

Consultez les avis et les prix

8. Hôtel Shangri-La, Sydney

Hôtel Shangri-La l'un des plus luxueux hôtels d'Australie

L’hôtel Shangri-La a peut-être un extérieur plutôt banal, mais ce sont les chambres, le service, l’histoire, les environs immédiats et la vue qui en font sa renommée. À côté de l’ancien poste de douane et du plus vieux quartier de Sydney, appelé The Rocks, l’hôtel Shangri-La domine le port de Sydney. La plupart des chambres ont une vue directe sur l’emblématique Opéra de Sydney. Pas étonnant car l’hôtel est construit juste sur la chaussée menant au Sydney Harbour Bridge. Promenez-vous sur le pont, prenez un repas à l’hôtel historique Australia Heritage Hotel, situé à quelques pas dans le quartier des Rocks. Puis regardez le coucher de soleil sur l’Opéra depuis votre chambre. L’expérience ultime à Sydney.

Consultez les avis et les prix

9. Capella Lodge, Île Lord Howe

Capella Lodge l'un des plus beaux hôtels d'Australie

Rendez-vous à mi-chemin entre Brisbane et Sydney, puis dirigez-vous vers l’est, dans l’océan, et vous trouverez l’île Lord Howe. On peut dire qu’il s’agit de la version australienne d’Hawaï. Deux grandes montagnes émergent de l’océan et abritent un lagon bleu azur sur le côté est de l’île, où se trouve le Capella Lodge. La barrière de corail la plus méridionale du monde entoure l’île, ce qui permet d’avoir des vagues calmes et de faire de la plongée. Le lodge propose des suites qui s’intègrent parfaitement au cadre naturel de l’île. Vous voudrez aussi profitez de l’extérieur dans ce paradis tropical qu’il est l’un des plus beaux hôtels d’Australie. Le lodge propose donc des repas en plein air et des soins de spa.

Consultez les avis et les prix

Coronavirus-australie

Covid-19 : Quelle est la situation actuelle pour aller en Australie ? (Mars 2022)

Covid-19 : Quelle est la situation actuelle pour aller en Australie ? (Janvier 2022)

Qui sont les personnes autoriser à entrer en Australie ?

Article Mise à jour le 25/03/2022 – Depuis que l’ouverture tant attendue du pays a été annoncé pour le 15 décembre 2021, de nouvelles catégories de personnes sont autorisée à entrer en Australie malgré la pandémie de Covid-19. Rappelons que jusqu’alors le sol australien était inaccessible aux étrangers. Voici donc la liste des personnes qui peuvent désormais aller en Australie

Les touristes doublement vaccinés depuis le 21 Février 2022

Après presque 2 ans d’attente l’Australie va rouvrir ses frontières aux touristes disposant d’un visa touristique et d’un staut vaccinal complet le 21 février 2022, a annoncé lundi le Premier ministre Scott Morrison. Il a également ajouté: « Si vous êtes doublement vaccinés, nous avons hâte de vous accueillir de nouveau en Australie ». Attention cependant il est probable qu’il persiste quelques restrictions dans certains états.

Les citoyens australiens et leur famille

Ouf de soulagement pour les familles australiennes;. Depuis le 1 er Novembre 2021 tous les citoyens australiens ou résidents permanents sont en capacité de revenir fouler le sol australien. Mais seules les personnes vaccinées peuvent entrer dans certains états comme le Victoria, l’état de la capitale Canberra ou encore le New souh Wales sans avoir à effectuer un quarantaine à leur arrivée. Les non vaccinés eux ne seront pas exemptés et devront rester 14 jours dans un hôtel de quarantaine. Dans les autres états (WA, SA, TAS, NT) la quarantaine est toujours applicable vacciné ou non.

Les parents des citoyens Australiens et résidents permanents sont également éligible étant considérés comme « proche parent ». Pour se faire Ils doivent effectuer une demande d’exemption et prouver leur filiation. Les règles de quarantaines sont à ce jour les même que pour les citoyens

Les travailleurs et étudiants

Depuis le 15 décembre 2021, les étudiants et les travailleurs sont autorisés à aller en Australie. L’objectif étant que la situation de l’Australie face au covid-19 ne fragilise pas trop son économie. L’annonce de Scott Morisson concerne donc les working holiday visa (PVT) mais aussi les visa étudiants, ceux pour les travailleurs qualifiés, les réfugiés et quelques autres exceptions.

A noter que les voyageurs en PVT peuvent demander un remboursement de leur visa jusqu’au 19 avril 2022.

Liste des visa autorisés à entrer en Australie

Si vous êtes titulaire de l’un des visas listé sur le site d’Homeaffairs et que vous disposez d’un schéma vaccinal complet alors vous êtes éligible depuis le 15 décembre 2021 pour entre en Australie sans avoir à demander une exemption. Si certains états imposent encore une quarantaines pour les voyageurs en provenance de l’étranger, ce n’est plus le cas dans le New South Wales, le Victoria et l’état de Canberra (ACT).

Subclass 200 – Refugee visa
Subclass 201 – In-country Special Humanitarian visa
Subclass 202 – Global Special Humanitarian visa
Subclass 203 – Emergency Rescue visa
Subclass 204 – Woman at Risk visa
Subclass 300 – Prospective Marriage visa
Subclass 400 – Temporary Work (Short Stay Specialist) visa
Subclass 403 – Temporary Work (International Relations) visa (other streams, including Australian Agriculture Visa stream)
Subclass 407 – Training visa
Subclass 408 – Temporary Activity visa
Subclass 417 – Working Holiday visa
Subclass 449 – Humanitarian Stay (Temporary) visa
Subclass 457 – Temporary Work (Skilled) visa
Subclass 461 – New Zealand Citizen Family Relationship visa
Subclass 462 – Work and Holiday visa
Subclass 476 – Skilled – Recognised Graduate visa
Subclass 482 – Temporary Skill Shortage visa
Subclass 485 – Temporary Graduate visa
Subclass 489 – Skilled – Regional (Provisional) visa
Subclass 491 – Skilled Work Regional (Provisional) visa
Subclass 494 – Skilled Employer Sponsored Regional (Provisional) visa
Subclass 500 – Student visa
Subclass 580 – Student Guardian visa (closed to new applicants)
Subclass 590 – Student Guardian visa
Subclass 785 – Temporary Protection visa
Subclass 790 – Safe Haven Enterprise visa
Subclass 870 – Sponsored Parent (Temporary) visa
Subclass 988 – Maritime Crew visa

Visa expiré comment faire?

Si à cause du coronavirus vous n’avez pas pu entrer en Australie, vous pouvez demander à vous faire rembourser votre visa non utilisé ou faire une nouvelle demande de visa sans frais. Si tout n’a pas encore été précisé par le gouvernement il semble que si votre vis a été consommé partiellement vous pouvez également demandé un remboursement ou une prolongation.

Conditions pour entrer en Australie

Les personnes désirant se rendre en Australie doivent impérativement respecter les règles suivantes sous peine de se voir refuser l’entrée sur le territoire australien.

  • Être doublement vacciné
  • Avoir un visa valide et autorisé à entrer dans le pays
  • Prouver votre statut vaccinal
  • Présenter un test PCR négatif réalisé dans les 3 jours de votre départ.

Vous devez également compléter le formulaire Australia Travel Declaration (ATD). Sur la base des informations transmises, les autorités détermineront si vous devez ou non effectuer une quarantaine.

Les vaccins approuvés et reconnus par les autorités australiennes sont :

  • AstraZeneca Vaxzevria
  • AstraZeneca Covishield
  • Pfizer/Biontech Comirnaty
  • Moderna Spikevax
  • Sinovac Coronavac
  • Bharat Biotech Covaxin
  • Sinopharm BBIBP-CorV
  • Johnson & Johnson/ Janssen-Cilag COVID Vaccine

Les citoyens australiens et résidents permanents non vaccinées peuvent malgré tout rentrer dans leur pays. Ils devront néanmoins effectuer une quarantaine dans un hôtel spécifique. Ces personnes seront soumis à plusieurs tests PCR pendant leur quarantaine.

Des règles assouplies à partir du 18 avril 2022

Le gouvernement australien a annoncé que la détermination d’urgence en matière de biosécurité relative au COVID-19 ne sera pas renouvelée lorsqu’elle expirera le 17 avril 2022.

À partir du 18 avril, vous n’aurez plus besoin de fournir la preuve d’un test COVID-19 négatif pour entrer en Australie, avant d’embarquer sur votre vol.

Les restrictions concernant l’entrée des navires de croisière sur le territoire australien seront également levées.

Lorsque vous quittez l’Australie ou que vous vous y rendez, vous devez toujours:

  • fournir la preuve d’une double vaccination contre le COVID-19
  • porter un masque dans les aéroports et à bord des vols internationaux.

Ces mesures seront mises en œuvre dans le cadre des dispositions non urgentes de la loi sur la biosécurité.

Les gouvernements étrangers, les compagnies aériennes et les États et territoires australiens peuvent avoir des exigences en matière de vaccination et de tests différentes de celles de l’Australie. Avant de voyager:

  • vérifiez les exigences de l’État et du territoire pour les voyageurs entrants
  • contactez votre compagnie aérienne pour confirmer sa politique en matière de vaccination et de dépistage
  • lisez les conseils aux voyageurs pour votre destination et les lieux de transit.
  • Lisez la déclaration complète sur le site du ministère de la santé.

Règles selon les états et territoires

Chaque état et territoire australien définie ses propres conditions d’entrée selon la situation sanitaire de celui-ci. Les conditions d’entrée vont donc varier selon votre ville d’arrivée dans le pays. La situation évoluant sans cesse en Australie et ailleurs face au Covid-19, il est conseillé de se renseigner auprès de l’état d’arrivée pour être à jour sur les règles appliquées.

New South Wales

Vous ne serez pas soumis à une quarantaine si vous arrivez depuis l’étranger à Sydney.

Tous les voyageurs doivent se conformer aux exigences d’entrée du gouvernement australien ; ils doivent notamment prouver qu’ils ont subi un test PCR (écouvillonnage du nez et de la gorge) COVID-19 négatif dans les 72 heures précédant le départ prévu.

À leur arrivée en NSW, les personnes vaccinées doivent :

  • Se rendre directement à leur domicile ou à leur logement
  • Effectuer un test rapide antigénique COVID-19
  • S’auto-isoler jusqu’à ce que le résultat du test soit négatif.
  • Effectuez un autre test antigénique à partir du 6e jour.
  • Ne vous rendez pas dans des endroits à haut risque pendant au moins 7 jours et si les résultats de votre test sont négatifs.

Victoria

Vous ne serez pas soumis à une quarantaine si vous arrivez depuis l’étranger à Melbourne.

Tous les voyageurs doivent se conformer aux exigences d’entrée du gouvernement australien ; ils doivent notamment prouver qu’ils ont subi un test PCR (écouvillonnage du nez et de la gorge) COVID-19 négatif dans les 72 heures précédant le départ prévu.

À leur arrivée dans le Vicoria, les personnes vaccinées doivent :

  • Se rendre directement à leur domicile ou à leur logement
  • Effectuer un test rapide antigénique COVID-19
  • S’auto-isoler jusqu’à ce que le résultat du test soit négatif.

Vous devez demander un International Passenger arrival permit pour arriver dans le Victoria.

Queensland

Si vous arrivez de l’étranger dans un autre État ou territoire australien et que vous transitez directement vers le Queensland sans quitter l’enceinte de l’aéroport, vous devrez subir une quarantaine obligatoire de 14 jours dans un hôtel à vos frais (3000 AUD), à moins que vous ne veniez d’une zone de voyage sûre ou que vous ayez obtenu une exemption.

Votre statut vaccinal, votre statut de résident australien et l’adéquation de votre résidence à la quarantaine détermineront si vous pouvez bénéficier d’une quarantaine à domicile ou d’une quarantaine à l’hôtel.

Vous devez remplir un formulaire d’enregistrement des arrivées internationales dans le Queensland :  Queensland International arrivals registration.

South Australia

Vous pourrez entrer dans le pays par Adélaïde (capitale du SA) mais vous serez soumis à une quarantaine de 14 jours en hôtel. Cette quarantaine sera à vos frais.

Western Australia

Le WA a imposé une politique très stricte depuis le début de la pandémie. Si vous arrivez dans le WA, vous devez effectuer 14 jours de quarantaine en hôtel à vos frais. Vous serez soumis à des tests COVID-19 obligatoires les jours suivants :

  • Le lendemain de votre arrivée en WA
  • Au 5ème jour de quarantaine
  • Au 13ème jour de quarantaine
  • Le jour 17 (après avoir quitté la quarantaine)
  • Le jour 21 (après avoir quitté la quarantaine).

Tasmanie

La Tasmanie a elle aussi imposée une politique stricte depuis le début la pandémie. Si vous souhaitez entrer dans le pays via Hobart, vous devrez faire une quarantaine de 14 jours en hôtel à vos frais.

Territoire du Nord

Si vous souhaitez entrer dans le pays par Darwin, vous serez soumis à une quarantaine en hôtel. Elle sera à vos frais.

Pour ceux qui voyagent dans le pays, vous pouvez entrer dans le Territoire du Nord sans avoir à faire de quarantaine obligatoire.

Australian Capital Territory

Vous ne serez pas soumis à une quarantaine si vous arrivez depuis l’étranger à Canberra.

Tous les voyageurs doivent se conformer aux exigences d’entrée du gouvernement australien ; ils doivent notamment prouver qu’ils ont subi un test PCR (écouvillonnage du nez et de la gorge) COVID-19 négatif dans les 72 heures précédant le départ prévu.

À leur arrivée dans en ACT, les personnes vaccinées doivent :

  • Se rendre directement à leur domicile ou à leur logement
  • Effectuer un test rapide antigénique COVID-19
  • S’auto-isoler jusqu’à ce que le résultat du test soit négatif.

Avant d’entrer dans l’ACT, vous devez remplir une Online Declaration form.

Les bulles touristiques : Travel Safe Zones

L’Australie et certains de ses voisins ont décider de créer des ‘bulles de voyages’ pour se protéger face au Covid-19. Cela permet ainsi aux ressortissants de ces pays de pouvoir y voyager plus facilement dans certains états (NSW, VIC, ACT) malgré la pandémie de coronavirus.

C’est le cas notamment pour Singapour, le Japon, la Corée du Sud et la Nouvelle-Zélande

Ainsi, les Néo-zélandais, Singapouriens, Japonais et Sud Coréens titulaires d’un visa valide peuvent effectuer un séjour touristique voyager de leur pays d’origine sans quarantaine vers certains états australiens à certaines conditions :

  • Les personnes doivent être complètement vaccinées et en mesure de le justifier
  • Les voyageurs doivent détenir un visa australien valide,
  • Un test PCR négatif devra être effectué dans les trois jours suivant le départ de leur pays d’origine.
  • fournir une déclaration attestant d’avoir passé les 14 derniers jours dans son pays d’origine.

Rappelons que l’accord entre la Nouvelle-Zélande et l’Australie concerne toutes les personnes présentes sur ces territoires. Donc même si vous voyagez ou travailler en Australie, vous avez l’autorisation de vous rendre en Nouvelle-Zélande.

Tous nos articles sur le Covid-19 et la situation en Australie :
Comment faire sa déclaration ATD pour entrer en Australie?
L’Australie autorise certains titulaires de visa à rentrer sur son territoire en décembre 2021
Covid en Australie : réouverture des frontières en Novembre 2021
Covid-19 – Quand l’Australie et la Nouvelle-Zélande réouvriront elles leurs frontières ?
COVID-19 – Remboursement et report du visa ou du WHV non utilisé en Australie
Coronavirus : L’Australie prolonge la fermeture de ses frontières jusqu’en juin 2021
Coronavirus en Australie : Comment l’Australie a fait face à la pandémie ?

Evolution des vaccination contre le Covid-19 en Australie

CV australien : 7 conseils pour le réussir et bien le rédiger

CV australien : 7 conseils pour le réussir et bien le rédiger

Si vous venez de commencer à chercher du travail en Australie, prendre le temps de faire votre CV pour qu’il corresponde aux attentes locales peut faire toute la différence pour un employeur potentiel.

Donc, avant d’envoyer votre candidature, vérifiez nos 7 conseils pour formater votre CV australien :

1. Les CV australiens peuvent compter plus d’une page (dans la limite du raisonnable !).

En France et dans de nombreux autres pays européens, les candidats sont encouragés à limiter leur CV à une seule page, même s’ils ont plusieurs pages d’expérience à présenter. Cela est généralement considéré comme un gain de temps pour les recruteurs et les employeurs.

Si vous êtes nouveau dans un secteur d’activité ou si vous êtes un jeune diplômé ayant peu d’expérience à faire valoir, un CV d’une page est encore acceptable en Australie.

Toutefois, lorsqu’il s’agit de recrutement professionnel, les employeurs australiens veulent en fait voir un compte rendu plus détaillé de votre parcours professionnel. Ils sont prêts à lire jusqu’à 2 ou 3 pages si cela leur permet d’avoir une meilleure idée de ce que vous avez fait dans votre carrière récente.

Veillez à inclure les sections suivantes :

  • details: Nom + prénom, adresse en Australie, numéro de téléphone australien, email professionnel, compte linkedin
  • profile ou personal statement: Un bref résumé de votre parcours et pourquoi vous postuler à ce poste (3-5 phrases)
  • employment history ou work experience: Expérience professionnelle (dans l’ordre chronologique inverse la plus récente en premier) et Réalisations professionnelles pour chaque rôle
  • education and training: Formation et diplômes 
  • key skills: Compétences et qualités personnelles : 
  • hobbies and interests: Prix ou distinctions reçus, centres d’intérêts 
  • referees: 3 à 5 références  

Quel que soit le nombre de pages que vous utilisez, veillez à présenter un exposé succinct de vos compétences et de votre expérience en rapport avec le poste en question.

N’oubliez pas que les employeurs mettent généralement 6 secondes pour décider s’ils veulent lire ou laisser passer votre CV. S’ils jettent un coup d’œil à votre CV et voient beaucoup d’informations inutiles, ce n’est pas bon pour vous. Limitez votre CV à 1-3 pages.

2. Un CV esthétique en évitant les tableaux, images ou graphiques

Il est important que votre CV australien soit esthétique au premier regard. Pour cela respectez quelques principes de base pour réaliser votre CV:

  • Rédigez votre CV sur un papier de Format A4, 
  • Sélectionnez une Police bien lisible, 
  • N’abusez pas des logos et icônes 
  • Laissez des marges généreuses pour aérer son contenu et favoriser des espaces entre les rubriques pour laisser le tout respirer. 

Par ailleurs de nombreux recruteurs australiens utilisent un logiciel de suivi des candidats (Applicant Tracking System) pour traiter les CV numériques. Ce logiciel est sensible aux graphiques et peut s’embrouiller lorsque des tableaux, des diagrammes ou des images sont inclus dans votre CV. Par précaution, il est préférable de ne pas inclure d’images dans votre CV, sauf si vous l’envoyez directement en PDF ou sur papier.

3. Utilisez l’anglais australien dans votre correcteur orthographique

Saviez-vous que l’anglais australien n’est pas le même que l’anglais américain en matière d’orthographe ? Par exemple, il y a une différence dans l’utilisation du  » s  » par rapport au  » z « , et du  » ou  » par rapport au  » o « . Analyse est australien, analyze est américain. Favour est australien, favor est américain, et ainsi de suite.

Votre programme de vérification de l’orthographe en anglais sera probablement automatiquement chargé de vérifier les fautes d’orthographe américaines. Lorsque vous envoyez votre CV à des employeurs australiens, assurez-vous que vous l’avez d’abord soumis à un contrôle orthographique australien.

La plupart des programmes de traitement de texte tels que Microsoft Word offrent la possibilité de passer à l’anglais australien dans votre section linguistique.

Quelques mots de vocabulaire utile pour votre CV australien

PositionRôle, poste
Full timeTemps complet
Part timeTemps partiel
Advertisement / AdAnnonce
ApplicationCandidature
To apply forPostuler pour
To be availableÊtre disponible
Customers / PatronsClients

4. Adoptez le bon ton

Lorsqu’il s’agit de faire des affaires, les Australiens sont réputés pour combiner une approche informelle avec un professionnalisme direct, de l’humour et de la modestie. Une confiance en soi terre-à-terre ou humoristique est appréciée, mais n’en faites pas trop et ne vous vantez pas trop. Dans la culture australienne, il est considéré comme vulgaire et déplaisant de parler de ses réalisations en se vantant trop.
vos réalisations en vous vantant trop.

Bien que cela puisse sembler compliquer la rédaction de votre CV, en réalité, ce n’est pas si difficile. L’important est de vous concentrer sur vos compétences et votre parcours, d’éviter d’utiliser des adjectifs pour vous décrire et de laisser votre expérience parler d’elle-même.

Un excellent moyen d’entrer en contact avec les employeurs australiens et de donner un ton informel mais professionnel à votre CV est d’y inclure un résumé. Commencez votre CV (après votre nom et vos coordonnées) par une déclaration très brève décrivant qui vous êtes, ce que vous avez à offrir et ce que vous recherchez (pensez à un « elevator pitch » de 30 secondes). Vous pouvez ensuite dresser une brève liste de vos compétences essentielles ou de vos domaines de spécialisation, comme le fait cet exemple de CV.

5. Les références avec numéro de téléphone sont importantes et les références locales sont encore mieux.

En Australie, les employeurs et les recruteurs appellent généralement vos références. Il est important qu’ils puissent parler à quelqu’un au téléphone, ce qui peut être difficile si vos références sont toutes à l’étranger. Plus vous pouvez obtenir de références locales, mieux c’est, même s’il s’agit d’un travail bénévole ou d’un stage.

6. Une adresse australienne est indispensable

Les employeurs australiens veulent savoir que vous êtes déjà ici et que vous vous êtes engagé. Ils prêteront donc attention à votre adresse de contact et verront si elle est locale. Il est très difficile de trouver du travail à l’étranger sans une adresse australienne ou la possibilité de se présenter à un entretien en personne. Si vous n’avez pas d’adresse postale permanente en Australie, vous pouvez utiliser l’adresse de votre logement universitaire ou celle d’un ami.

7. Ne pas trop s’étaler sur les détails personnels dans votre CV australien

En Australie, il est illégal pour les employeurs de vous poser des questions sur votre âge, votre statut marital, votre religion, votre orientation sexuelle et votre nationalité. Veillez à limiter vos informations personnelles à votre nom et à vos coordonnées et ne mettez surtout pas de photo de vous. Gardez cet espace sur votre CV pour quelque chose que votre employeur veut vraiment savoir !

8. Traduisez l’intitulé de votre diplôme français

Il est probable que le recruteur ne connaisse pas le nom de votre diplôme. Facilitez lui la vie en ajoutant la traduction de ce dernier à coté de l’intitulé exact.

Diplôme françaisTerme utilisé en Australie
CAPVocational training
Bac généralHigh school degree
Bac professionnelVocational high school diploma
BTS/DUTAdvanced diploma/Higher national certificate
Licence et BUTBachelor’s degree
Master 2Master’s degree
DoctoratPhD

9. Quelques certifications Australiennes utiles à faire figurer sur un CV

  • RSA, pour Responsible Service of Alcohol : Ce certificat est obligatoire pour travailler dans un lieu où de l’alcool est servi. La formation coûte quelques dollars, mais le jeu en vaut la chandelle si vous comptez travailler dans un bar ou un restaurant.
  • White card : Certificat obligatoire pour travailler dans les métiers du bâtiment et de la construction en Australie
  • WHV, pour Working holiday visa, : valable un an (2 sous conditions), ce visa rattaché au PVT offre la possibilité de faire tous types de jobs, mais pour une durée maximale de 6 mois chez un même employeur. Consultez notre article pour connaitre les 10 meilleurs jobs en PVT en Australie.

10. Envisagez-vous d’étudier et de travailler en Australie ?

Étudier dans le cadre d’un programme d’échange est une excellente occasion de s’épanouir encore plus avant de rentrer dans la vie professionnelle. Vous chercherez alors peut être un job étudiant afin de pouvoir sortir et voyager un peu plus pendant votre séjour en Australie. Pensez à vous adresser aux services destinés aux étudiants étrangers dans votre université, ils pourront sans doute vous orienter, vérifier votre CV ainsi que la rédaction de votre lettre de motivation et vous donner des conseils pour les entretiens.

Australie: Remboursement du visa pour inciter les backpackers à travailler et profiter de la destination

Broome ® Tourism Australia

Voici une nouvelle qui devrait en réjouir plus d’un voyageur, pour encourager les jeunes Français à voyager en Australie dans le cadre du programme Vacances-travail (PVT), l’Australie propose un remboursement des frais de demande de visa.

Phillipa Harrison, Managing Director de Tourism Australia, a déclaré que le coût d’une demande de visa Working Holiday Maker est actuellement remboursable pour ceux qui arrivent en Australie avant le 19 avril 2022 et qu’il s’agit d’une excellente opportunité pour ceux qui se rendent en Australie maintenant.

« Cette nouvelle mesure incitative permettra à des milliers de backpackers de commencer à travailler et à voyager en Australie plus tôt, et de plus, le remboursement des frais de demande de visa peut aider à augmenter leur budget de voyage. »

« Nous savons que les voyageurs qui prennent des vacances-travail ont tendance à rester plus longtemps, à dépenser plus et à visiter deux destinations ou plus dans le pays, car ils combinent travail et voyage – et les entreprises touristiques et hôtelières australiennes sont impatientes de les accueillir à nouveau. »

D’autres nouvelles mesures permettront aux détenteurs du visa Vacances-Travail de travailler pour le même employeur ou la même entreprise pendant plus de six mois jusqu’au 31 décembre 2022 sans avoir à demander d’autorisation.

« L’un des grands avantages de travailler en Australie dès maintenant est que si vous arrivez avant le 19 avril, vous aurez droit à un remboursement d’environ 310 € sur votre demande de visa. Utilisez ce remboursement pour faire de la plongée sous-marine dans la Grande Barrière de Corail ou pour prendre des leçons de surf sur la plage de Bondi – vous avez le choix », a déclaré Eva Seller, Regional General Manager Continental Europe de Tourism Australia.

Jusqu’en janvier 22, environ 23 000 demandes de visa australien de vacances-travail ont été accordées au niveau international.

Plus de flexibilité pour les détenteurs de visa Vacances-Travail

Le 19 janvier 2022, le Gouvernement Fédéral Australien a annoncé une série de nouvelles mesures visant à inciter les détenteurs de visas Working Holiday Maker (subclass 417 and 462) entièrement vaccinés à se rendre en Australie, afin de contribuer à remédier à la grave pénurie de main-d’œuvre causée par la pandémie actuelle de Covid-19 dans de nombreux secteurs comme le fruit picking, les métiers du bâtiment et de la construction, la restauration et l’hôtellerie …

Il a été annoncé pour les détenteurs de visa Working Holiday Maker (subclass 417 and 462):

● Les titulaires de visa qui arrivent en Australie avant le 19 avril 2022 pourront bénéficier d’un remboursement intégral de leurs frais de demande de visa d’environ 310 € (495 AUD$).

● Les titulaires du visa n’auront plus besoin de l’autorisation du Department of Home Affairs pour travailler avec le même employeur pendant plus de six mois. Jusqu’à la fin de l’année 2022, il n’y aura pas de limite à la durée pendant laquelle les titulaires de visa pourront travailler avec le même employeur.

Les remboursements pourront être effectués jusqu’au 31 décembre 2022. De plus amples informations sur les modalités de demande sont disponibles sur le site Web du the Australian Government Department of Home Affairs I Home Affairs – Getting a refund et sur australia.com

Voyager en Australie pour les titulaires de visas éligibles entièrement vaccinés

Les nouvelles mesures relatives aux visas font suite aux récentes annonces permettant aux voyageurs internationaux d’opter pour un test rapide antigénique (TRA) ou test virologique (PCR) effectué dans les 72 heures précédant le départ, un changement qui offrira une certaine souplesse aux voyageurs.

Les détenteurs de visas admissibles entièrement vaccinés, y compris les détenteurs de visa Vacances-Travail (subclass 417 and 462), peuvent venir en Australie sans avoir à demander une exemption de voyage. Pour voyager en Australie en tant que Working Holiday Maker, vous devez :

● Être titulaire d’un visa valide de Working Holiday Maker (subclass 417 and 462).

● Être entièrement vacciné d’un vaccin approuvé ou reconnu par l’administration Australia’s Therapeutic Goods Administration (TGA) et fournir une preuve du statut vaccinal.

● Présenter un test rapide antigénique (TRA) effectué dans les 24 heures avant le départ ou un test virologique (PCR) négatif effectué dans les 72 heures précédant le départ (sauf en cas d’exemption médicale).

● Arriver dans un État ou un territoire australien participant.

À partir du 23 janvier 2022, les WHM entièrement vaccinés et munis de visas éligibles pourront entrer dans tous les États et territoires sans quarantaine, à l’exception de l’Australie de l’Ouest.

Les voyageurs devront se conformer aux exigences de l’État ou du territoire de leur arrivée, et de tout autre État ou territoire vers lequel ils prévoient de se rendre. Les informations sur les conditions d’entrée sont régulièrement mises à jour, il est donc important de vérifier les dernières conditions avant de voyager. Les voyageurs sont également encouragés à vérifier les conditions d’entrée dans l’État ou le territoire où ils se trouvent.

Communiqué de Presse de Tourim Australia.

Le moyen le plus économique (et le meilleur !) pour transférer de l’argent en Australie

Lorsque vous déménagez en Australie, il est nécessaire de savoir comment accéder à votre argent une fois sur place. Il va donc falloir choisir parmi les nombreuses options différentes pour transférer de l’argent en Australie.

Mon conseil pour choisir : choisissez la méthode qui vous permet d’économiser le plus d’argent ! Voici un tour d’horizon des méthodes de transfert d’argent les plus populaires, en commençant par la méthode la moins chère pour envoyer de l’argent en Australie.

Services de transfert d’argent en ligne (le meilleur rapport qualité-prix !)

Service relativement nouveau, les services de transfert d’argent en ligne fonctionnent selon un système de pair à pair dans lequel le site web hôte ne transfère pas directement l’argent au-delà des frontières, mais réachemine les paiements entre les personnes des pays correspondants.

Ne vous inquiétez pas, ils sont tout à fait légitimes et permettent d’économiser beaucoup d’argent ! Tout ce que vous avez à faire est d’ouvrir un compte bancaire à votre arrivée en Australie et de vous connecter.

Les frais des services de transfert d’argent sont inférieurs à ceux de toute autre option pour transférer de l’argent en Australie et le taux de change indiqué correspond au « taux du marché moyen », celui que vous voyez sur les sites Web de devises en direct comme XE. C’est pourquoi les services de transfert d’argent en ligne constituent le moyen le plus économique d’envoyer de l’argent en Australie.

Wise

Cette société facture un faible pourcentage du montant total de la transaction plus des frais de transaction fixes (le montant dépend des devises utilisées).

CurrencyFair

Cette option de transfert d’argent alternative facture un faible pourcentage du montant total de la transaction plus des frais de transfert fixes de 3 euros (ou l’équivalent en monnaie locale).

Wise ou CurrencyFair ?

Wise (anciennement TransferWise) et CurrencyFair offrent des services de transfert d’argent rapides avec des taux de change excellents et des frais réduits. Ils sont tous deux très faciles et rapides à utiliser, et transfèrent l’argent sur votre compte bancaire australien en quelques jours (parfois quelques heures !).

Pour être honnête, vous ne pouvez pas vraiment vous tromper avec l’un ou l’autre. Pour ce qui est du moyen le plus économique d’envoyer de l’argent en Australie, je pense que cela dépend de votre pays d’origine et de la quantité d’argent à envoyer. Comme il n’y a pas de frais cachés, il est facile de déterminer lequel est le plus avantageux.

Wise est généralement le meilleur choix pour moi, et je l’utilise donc plus souvent. J’apprécie également le fait qu’ils me permettent d’avoir un compte bancaire « sans frontières ». Je vérifie toujours d’abord avec CurrencyFair pour m’assurer que je bénéficie de la meilleure offre.

Le moyen le moins cher d’envoyer de l’argent en Australie

Quelle que soit la société que vous choisissez, l’utilisation d’un service de transfert d’argent en ligne est certainement le moyen le plus facile et le moins cher d’envoyer de l’argent en Australie pendant votre PVT (ou à tout autre moment, d’ailleurs).

C’est aussi la méthode la plus simple à mon avis : vous n’avez même pas besoin de quitter la maison !

Cartes de monnaie prépayées

Certaines personnes connaissent les cartes à monnaie prépayées après les avoir utilisées lors de vacances à l’étranger.

C’est un bon moyen d’avoir de l’argent à portée de main à votre arrivée en Australie. Ce sont des cartes de débit Visa/Mastercard rechargeables qui permettent de faire des achats dans les magasins et de retirer de l’argent aux guichets automatiques. Le chargement de l’argent est rapide, ce qui en fait également une excellente option lorsque vous avez besoin d’argent rapidement.

Les cartes de devises prépayées varient selon les pays.

Virement bancaire

Probablement l’option la plus connue de la majorité des gens, les transferts sont disponibles via la banque en ligne de votre banque d’origine vers votre nouvelle banque en Australie.

Cela semble être le choix le plus judicieux, mais le taux de change n’est pas particulièrement bon, étant généralement inférieur de 3 à 4 % à celui des services de transfert d’argent en ligne mentionnés ci-dessus.

Les banques facturent également des frais de service fixes pour le transfert, qui prend généralement 2 à 3 jours.

Western Union

Accessible en ligne et en personne dans des milliers d’endroits, Western Union propose des transferts en quelques minutes vers tous les pays imaginables. La vitesse est excellente, mais les frais sont élevés : environ 10 % pour les petits montants, puis 1 % à partir de 1 000 euros.

Le taux de change n’est pas le meilleur, mais certainement pas le pire non plus. Western Union n’est certainement pas le moyen le moins cher d’envoyer de l’argent en Australie, loin s’en faut ! Je vous recommande de l’éviter pour transférer de l’argent en Australie.

PayPal

PayPal est souvent utilisé pour envoyer de l’argent en Australie, mais beaucoup ne réalisent pas que ce service prélève des frais élevés.

Un transfert de PayPal à PayPal peut être simple mais les frais sont multiples. PayPal facture 0,9 % à 5 % de « frais transfrontaliers » (c’est-à-dire l’envoi d’argent entre différents pays), plus 3,5 % de frais de conversion de devises.

L’utilisation d’une carte de crédit ou de débit entraîne également des frais de 3,4 %. Les taux de change qu’ils utilisent ne sont pas non plus annoncés sur le site Web. Comme avec Western Union, évitez d’utiliser PayPal pour transférer de l’argent en Australie.

Argent liquide et distributeurs automatiques

C’est peut-être vieux jeu et assez risqué, mais certaines personnes préfèrent encore traverser les frontières en emportant de l’argent liquide ou simplement retirer tout leur argent à destination.

En voyageant en Australie, vous pouvez emporter 10 000 dollars Australiens en espèces sans avoir à les déclarer. Il est toujours possible d’apporter plus que ce montant, mais il faut le déclarer à l’arrivée.

Les taux de change pratiqués par les bureaux de change et autres courtiers en devises sont généralement facilement battus par les banques ou les services de transfert d’argent.

Les frais des distributeurs automatiques de billets comprennent généralement un forfait et un pourcentage (et souvent un autre forfait) facturés par votre banque dans votre pays.

Les guichets automatiques ont aussi souvent des limites basses sur la quantité d’argent qui peut être retirée en une seule fois, par exemple 150 ou 200 dollars. Il est beaucoup plus facile d’utiliser les services de transfert d’argent en ligne et d’envoyer beaucoup d’argent en une seule fois.

Certains des liens figurant sur cette page sont des liens d’affiliation. Cela signifie que si vous cliquez sur l’un de ces services, je recevrai un petit pourcentage de la transaction, sans frais supplémentaires pour vous. Je ne recommande que les produits et services que j’ai essayé.

De quelle assurance ai-je besoin pour mon visa australien ?

De nombreux visas australiens exigent que vous ayez une assurance. Chaque visa est différent, mais en général, ils voudront voir la preuve que vous avez souscrit une couverture santé adéquate avec une couverture minimale pour les soins médicaux, l’hôpital et l’ambulance.

Ces assurances proposent plusieurs plans de couverture santé à l’étranger pour les personnes visitant l’Australie, qu’elles soient seules, en couple ou en famille. Ces plans peuvent vous aider à répondre aux exigences en matière d’assurance maladie des visas correspondants, et vous permettent de vous détendre, sachant que vous et vos proches êtes couverts en Australie.

Nous avons répondu ci-dessous à certaines questions fréquemment posées concernant les visas d’étudiant, de travailleur et de visiteur en Australie.

Visas d’étudiant

De quel visa ai-je besoin pour étudier en Australie ?

Il n’existe plus que le visa d’étudiant – sous-classe 500 – que vous veniez étudier à l’université, au TAFE ou au lycée. Si vous êtes titulaire d’un visa étudiant fermé – sous-classes 570-576 – les informations suivantes vous concernent également.

Si vous prévoyez d’étudier en Australie pendant moins de trois mois, vous avez peut-être droit à un visa de visiteur.

De quel type d’assurance ai-je besoin pour mon visa d’étudiant ?

Pour obtenir un visa d’étudiant en Australie, vous devez souscrire une assurance maladie pour étudiants étrangers (Overseas Student Health Cover, OSHC).

Certains pays ont des accords spéciaux avec l’Australie, et les personnes originaires de ces pays peuvent être exemptées de l’OSHC. Mais ce n’est pas le cas de la France, contrairement à la Belgique par exemple.

En quoi l’OSHC me couvre-t-elle ?

Au minimum, un plan OSHC doit fournir une couverture médicale et hospitalière adéquate, ainsi qu’un transport d’urgence en ambulance et une couverture pharmaceutique limitée. Ces garanties vous aideront à payer les visites chez le médecin et à l’hôpital, si vous en avez besoin. Voici une liste détaillée de ce qu’il faut rechercher dans une assurance SST.

Qu’est-ce qui n’est pas couvert par l’OSHC ?

L’OSHC ne couvre généralement pas les services tels que les soins dentaires, l’optique ou la physiothérapie. Mais si vous souhaitez être couvert pour ces services, vous pouvez souscrire une couverture auxiliaire ou supplémentaire.

Que propose Chapka assurances aux étudiants étrangers?

Chapka assurance propose une assurance personnalisable et complémentaire à l’OSHC différents pour les étudiants étrangers, à leurs proches et à leurs familles.

Visas de travail

De quel visa ai-je besoin pour travailler en Australie ?

Si vous venez pour travailler temporairement en Australie, vous devrez probablement demander un visa de travail, les types les plus courants étant le visa 482 pour pénurie temporaire de compétences, le visa 485 pour diplômés temporaires ou le visa 417 pour vacances-travail (PVT ou WHV).

De quel type d’assurance ai-je besoin pour mon visa de travail ?

Pour obtenir un visa 482 ou 485 pour l’Australie, vous devez souscrire une assurance maladie d’un niveau approprié. Chapka Assurance propose une couverture santé pour le visa de travail, qui est conforme à 100 % pour ces visas.

La souscription d’une assurance maladie n’est pas obligatoire pour les visas 417. Mais il est recommandé d’en souscrire une quand même.

Certains pays comme la Belgique mais pas la France, ont conclu des accords spéciaux avec l’Australie. Les personnes originaires de ces pays peuvent bénéficier de soins de santé subventionnés à leur arrivée. 

>> Article à lire : Ai-je besoin d’une assurance pour effectuer un PVT?

Que fournit la couverture médicale du visa de travail?

Au minimum, un plan de couverture santé pour visa de travail doit fournir une couverture pour les services médicaux en hospitalisation et une couverture hospitalière, ainsi qu’une couverture ambulance. Cela vous aidera à couvrir les coûts de certaines visites chez le médecin ou à l’hôpital, si vous en avez besoin.

Que ne couvre pas la couverture médicale du visa de travail?

La plupart des couvertures maladie des visas de travail ne couvrent pas les services tels que les soins dentaires, optiques ou la physiothérapie. Si vous souhaitez que l’un de ces services soit couvert, vous pouvez souscrire un plan de niveau supérieur, ou prendre une couverture auxiliaire ou supplémentaire.

Que propose Chapka assurances aux travailleurs?

Chapka propose différents plans en fonction de chaque situation professionnelle et quelque soit votre visa dont les visas vacances-travail pour l’Australie, la Nouvelle-Zélande ou le Canada.

>> Article à lire : Comment choisir son assurance voyage pour un PVT?

Visas visiteur

De quel visa ai-je besoin pour visiter l’Australie pour les vacances ou pour affaires?

Si vous venez en Australie pour une visite ou pour affaires, vous aurez probablement besoin d’effectuer une demande pour un visa de visiteur 600, un visa eVisitor 651 ou une autorisation de voyage électronique 601. Voici une liste complète des visas visiteur et de visiteur d’affaires.

De quel type d’assurance ai-je besoin pour mon visa visiteur?

En général, il n’est pas nécessaire d’avoir une assurance maladie pour obtenir un visa vacances ou de visiteur d’affaires en Australie. Cependant, l’Overseas Visitors Health Cover (OVHC) signifie que vous pouvez profiter de votre voyage, en sachant que votre assurance santé vous aidera à payer les traitements essentiels dont vous aurez probablement besoin en Australie.

Que propose Chapka assurances aux visiteurs?

Chapka assurance propose l’assurance maladie pour visiteurs étrangers aux personnes qui visitent l’Australie et qui n’ont pas droit à une couverture maladie dans le cadre d’un visa d’étudiant ou de travail, avec une couverture importante pour toute la famille.

Quelle assurance maladie propose Chapka assurance aux personne avec un visa visiteur

Qu’est-ce que l’assurance pour visiteurs à l’étranger ne fournit pas ?

L’assurance maladie pour visiteurs étrangers est un niveau de couverture de base et ne couvre pas les traitements médicaux généraux tels que les soins dentaires, optiques ou la physiothérapie. Pour obtenir une information sur les assurances et leurs garanties rapprochez vous de la compagnie d’assurance choisie.

Pourquoi l’assurance de ma carte bancaire ne suffit pas pour un long séjour en Australie?

En disposant d’une carte bancaire comme les Visa Premier ou les Mastercard Gold vous bénéficiez généralement de certaines assurances si vous avez effectué l’achat de votre billet d’avion avec cette carte. Cependant la plupart des couvertures le sont pour une durée maximale de 90 jours. Or, les back Packers partent en PVT pour plus de 6 mois. De plus, en général l’assurance de ces cartes ne couvriront pas les soins classiques, mais seulement les urgences et rapatriements.

Pourquoi souscrire à une assurance pour mon séjour en Australie ?

Votre besoin en assurance ne sera pas le même selon la nature de votre séjour. Mais la peur d’affronter une blessure grave à l’étranger n’est pas la seule raison de souscrire une assurance voyage. Voici quelques exemples concrets d’incidents moins graves qui peuvent survenir en voyage et pour lesquels une assurance voyage peut être utile :

  • Remboursements de frais médicaux
  • Remboursement des frais d’hospitalisation
  • Frais dentaires
  • Assistance rapatriement
  • Assurance bagages
  • Dommage matériel
  • Responsabilité civile vie privée
  • Responsabilité civile locative
  • Frais de recherche
  • Retour anticipé
  • Présence d’un proche en cas d’hospitalisation
  • Capital accident

Vérifiés ce qui est inclus dans les conditions générales des contrats d’assurances qui vous sont proposés et ne vous fiez pas qu’au prix de l’assurance. Cela vous aidera certainement à comparer et à choisir une assurance en fonction de vos besoins. La meilleure assurance ne sera pas le même selon la nature de votre séjour.

Comment faire sa déclaration ATD pour entrer en Australie?

Comment faire sa déclaration ATD pour entrer en Australie?

Voici un guide étape par étape sur la manière de remplir votre formulaire de déclaration de voyage en Australie : l’ATD (Australia declaraton Travel). Ce formulaire représente une nouvelle démarche administrative pour entrer sur le sol australien depuis le 15 décembre 2021.

En attendant que tous les voyageurs puissent revenir en Australie, si vous êtes un étudiant international ou une personne en possession d’un working holiday visa dans le cadre d’un PVT vous êtes concerné(e)s . Cela signifie que vous devrez remplir le formulaire de déclaration de voyage en Australie (ATD).

Il est important de noter que chaque État ou territoire peut avoir des conditions d’entrée et des mesures de quarantaine différentes. Les voyageurs internationaux entrant dans l’État de Victoria, par exemple, devront également remplir un Border Permit. Vous pouvez consulter le site Web du gouvernement australien pour obtenir des informations sur les voyages propres à chaque État ou territoire.

Voici un guide étape par étape sur la manière de remplir votre formulaire ATD :

Formulaire de déclaration de voyage australien : où puis-je l’obtenir ?

Vous pouvez remplir votre formulaire de déclaration de voyage en ligne sur votre ordinateur, ou télécharger l’application ATD sur Apple Store ou Google Play. Le formulaire est gratuit.

Quand dois-je remplir le formulaire ATD ?

Le formulaire ATD doit être rempli au moins 72 heures avant votre vol de départ pour l’Australie. Comme des informations sanitaires essentielles sont détaillées dans le formulaire, vous devez produire une preuve que ces informations ont été complétées avant d’embarquer sur votre vol.

Remplir le formulaire de déclaration de voyage en Australie : le guide étape par étape

Il y a cinq étapes au total pour obtenir votre formulaire ATD :

1. S’inscrire ou se connecter à son compte

Vous devez d’abord vous connecter ou créer un compte sur l’application ou le site Web du formulaire ATD. Pour les nouveaux utilisateurs, un code de vérification sera envoyé à votre adresse électronique pour activer votre compte.

Ensuite, créez un mot de passe fort pour votre compte. Un autre code de vérification sera envoyé à votre adresse électronique pour confirmer votre mot de passe, après quoi vous pourrez continuer à remplir le formulaire.

2. Remplissez les détails de votre passeport ou document de voyage

Le premier renseignement que vous devez fournir est votre passeport ou tout autre document de voyage que vous utilisez pour entrer en Australie. Vous pouvez soit le remplir manuellement, soit utiliser un document existant qui a été téléchargé sur votre compte, soit en télécharger un nouveau sur la page.

3. Complétez les détails de votre voyage

À l’étape suivante, vous devez indiquer vos dates de départ et d’arrivée, le pays de départ, le numéro de vol et le port d’arrivée.

Pour les vols multiples, votre pays de départ doit être le dernier pays de transit avant votre arrivée en Australie. Le numéro de votre vol doit être saisi dans le format correct indiqué sur le site Web.

4. Remplissez le questionnaire

C’est l’étape la plus importante du formulaire ATD, car c’est là que vous déclarerez vos informations sur votre santé et votre schema vaccinal lié au coronavirus. Vous devrez également indiquer si vous vous rendez dans un autre État d’Australie 14 jours après votre arrivée ou 14 jours après avoir quitté la quarantaine.

Vous compléterez ici les informations relatives à votre vaccination et devrez télécharger la preuve de votre vaccination. La dernière dose de vaccin anti Covid doit être prise au moins sept jours avant votre vol pour l’Australie. Vous pouvez consulter la liste des vaccins COVID-19 approuvés ou reconnus par l’Australie ici.

En tant qu’étudiant international, vous pouvez indiquer la durée de votre visa d’études dans la section « durée prévue du séjour ».

N’oubliez pas qu’avant de vous rendre en Australie, vous devez produire la preuve que vous avez été testé négatif au COVID-19, sauf exemption. Le test PCR doit être effectué 72 heures avant votre départ.

5. Vérifiez et soumettez

Une fois que tout a été rempli, vous pouvez vérifier l’exactitude de vos informations sur la page Résumé. S’il n’y a aucune modification à apporter, vous pouvez soumettre votre déclaration. Le formulaire ATD sera envoyé à votre adresse électronique.

Permis frontalier du Victoria : où faire la demande ?

Pour les voyages internationaux dans le Victoria, vous devrez également obtenir un permis frontalier supplémentaire en plus de votre ATD. Vous pouvez demander ce permis ici.

Pour consulter les dernières mises à jour du formulaire ATD, cliquez ici.

Vidéo tutoriel pour remplir l’ATD

Tous nos articles sur le Covid-19 et la situation en Australie :
Covid-19 : Quelle est la situation actuelle pour aller en Australie ? (Janvier 2022)
L’Australie autorise certains titulaires de visa à rentrer sur son territoire en décembre 2021
Covid en Australie : réouverture des frontières en Novembre 2021
Covid-19 – Quand l’Australie et la Nouvelle-Zélande réouvriront elles leurs frontières ?
COVID-19 – Remboursement et report du visa ou du WHV non utilisé en Australie
Coronavirus : L’Australie prolonge la fermeture de ses frontières jusqu’en juin 2021
Coronavirus en Australie : Comment l’Australie a fait face à la pandémie ?

Voyage en famille : la checklist avant de partir

Voyager en famille exige parfois un peu de logistique, même s’il s’agit d’un court séjour, en Australie ou ailleurs. Voyager est surtout un réel bonheur. Il s’agit en effet, d’un moment privilégié qui permet de renforcer les liens avec ses enfants en partageant de bons moments avec eux. Pour que tout se passe dans les meilleures conditions, il est cependant important de bien s’organiser.

Faites une demande de passeport pour mineur

Comme c’est le cas pour les adultes, les mineurs (y compris les bébés) ont parfois besoin d’un passeport biométrique pour voyager. Lorsque vous entreprenez de voyager avec vos enfants, l’une des premières cases à cocher sur votre checklist est naturellement celle de leur passeport et visa.

Pour vous faciliter la tâche, il est en effet conseillé d’établir ou de vérifier la validité de leur passeport avant d’entreprendre votre voyage. Cela permet d’éviter les éventuelles déconvenues une fois à l’aéroport ou à un poste-frontière.

Sinon il faudra entreprendre une demande de passeport auprès de votre mairie ou à la Préfecture de Paris. Il faudra fournir un ensemble de pièce comme un justificatif de domicile pour passeport, votre livret de famille, une autre pièce d’identité…

Quelle est la durée de validité d’un passeport pour mineur ?

Contrairement à la durée de validité d’un passeport pour adulte qui est de 10 ans, celle d’un passeport pour mineur n’est que de 5 ans. Si le mineur devient majeur avant la date d’expiration de son passeport, il peut toutefois continuer à l’utiliser jusqu’à sa date d’expiration, sans avoir besoin d’en demander un nouveau. En d’autres termes, si un mineur effectue une demande de passeport et l’obtient à 16 ans, il peut l’utiliser jusqu’à ses 21 ans.

Le retrait du passeport pour mineur s’effectue obligatoirement dans la mairie où la demande a été effectuée. Il doit être obligatoirement retiré dans les trois mois suivants sa mise à disposition. Faute de quoi, le passeport sera tout simplement détruit. Ajoutons également que la présence du mineur lors du retrait du passeport n’est pas obligatoire si ce dernier a moins de 12 ans. En revanche, la présence de l’enfant est exigée si ce dernier a plus de 12 ans.

Comment et où faire la demande d’un passeport pour mineur ?

Le lieu de demande d’un passeport pour mineur ne dépend pas du domicile du demandeur. Si votre enfant a besoin d’un nouveau passeport, il faudra faire une demande pour un mineur en vous rendant dans n’importe quelle mairie. Veillez en revanche à ce qu’elle soit équipée d’une station d’enregistrement biométrique.

Quant aux démarches permettant de bénéficier du passeport, elles peuvent se préparer en ligne. Quoi qu’il en soit, en plus de la pré-demande, vous aurez également besoin de vous rendre à la mairie pour finaliser les démarches, muni des documents et pièces justificatives.

passeport enfant

Les documents à fournir pour l’établissement d’un passeport pour mineur

La demande d’un passeport pour mineur exige la constitution d’un dossier composé de plusieurs documents originaux. Il s’agit notamment de :

  • la carte d’identité de l’enfant,
  • une photo d’identité de moins de 6 mois et conforme aux normes,
  • un justificatif de domicile,
  • un timbre fiscal qui peut être acheté chez un buraliste ou sur internet,
  • une pièce d’identité du parent qui fait la demande.

Si la carte d’identité de l’enfant est perdue ou que l’enfant n’en possède pas encore, vous devez fournir un acte de naissance de moins de 3 mois. Il peut s’agir soit d’une copie intégrale soit d’un extrait avec filiation. Si l’enfant est né à l’étranger de parents nés à l’étranger, il faudra alors fournir en plus des documents précités, un justificatif de nationalité française.

Que faire en cas de renouvellement d’un passeport pour mineur ?

Pour renouveler le passeport détérioré ou perdu d’un mineur, il suffit de faire une demande de renouvellement auprès d’une mairie. Cette demande consiste à remplir un formulaire prévu à cet effet qui sera mis à votre disposition une fois sur place. Pour gagner du temps, vous avez également la possibilité de faire une pré-demande de renouvellement sur le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS).

Les documents et pièces à fournir sont les mêmes que ceux exigés lors de votre première demande d’établissement d’un passeport pour mineur. S’il s’agit d’une détérioration, il faudra également ajouter une copie et l’original du passeport de l’enfant.

Préparez correctement les sacs de voyage

Voyager en famille ne signifie pas forcément qu’il faille emporter une tonne de sac avec vous. Préparez vos bagages. Avec un peu d’organisation, il est en effet possible de voyager léger en n’apportant que le strict minimum.

Les vêtements

Tous les scénarios doivent être envisagés lorsqu’il s’agit de choisir les vêtements pour votre voyage en famille. Dans la plupart des cas, il est conseillé de rester relativement minimaliste en favorisant les vêtements fins que vous pouvez combiner les uns avec les autres. Privilégiez également l’aspect pratique en variant les formes et en optant pour des valeurs sûres. Vous devez toujours prévoir deux tenus qui pourront vous protéger efficacement en cas de froid ou de chaleur imprévue.

Avant de rassembler vos vêtements et autres accessoires de voyage, vous pouvez vous procurer des organisateurs de voyage, afin que votre valise soit bien compartimentée et que vous puissiez mieux vous y retrouver.

Le linge

Lorsqu’on voyage en famille et que l’on ne séjourne pas dans une chambre d’hôtel, il est essentiel de réserver une place pour le linge dans vos bagages. Il faudra notamment penser au linge de lit (draps, housses, taies), aux tapis de bain et serviettes de toilette pour les grands comme pour les petits. N’oubliez pas également les grands tissus pour pique-niquer, mais aussi les serviettes de plage si vous décollez pour l’Australie.

Les utilitaires

Quelques pastilles de lave-vaisselle, des éponges et produits vaisselle ainsi qu’un ou deux rouleaux de papier toilette doivent également être présents sur votre checklist. Prévoyez aussi quelques sacs congélation, des sacs à glaçons et des sacs poubelle pour conserver vos aliments et organiser vos déchets. Une trousse de toilette comprenant vos brosses à dents, déodorants, mouchoirs en papier, gels douche, rasoirs… sera aussi nécessaire. Pour une destination exotique comme l’Australie, de la crème solaire sera également nécessaire pour vous protéger du soleil australien et également un bon répulsif anti moustique.

Côté High-tech, n’oubliez pas l’appareil photo, les téléphones, les adaptateurs de prise ainsi qu’une montre et un GPS pour vous orienter. Si vous voyagez en famille, un ordinateur portable ou une tablette éventuellement chargée de séries, de films ou de jeux sera aussi d’une grande utilité.

voyage enfants passeport

N’oubliez pas la liste spéciale pour occuper les enfants

Voyager avec les enfants peut parfois être un véritable cauchemar, surtout lorsqu’il s’agit de longues vacances. Au bout de quelques kilomètres ou après quelques heures de route, ces derniers peuvent en effet commencer à s’ennuyer. Ils peuvent se transformer en de véritables « petits monstres » si vous ne parvenez pas à les occuper.

Avant votre départ, il est alors capital de prévoir une liste spéciale réservée à l’occupation et à la distraction de vos enfants. Parmi les objets et accessoires que vous pouvez emporter avec vous, on peut citer :

  • quelques livres ludiques et amusants,
  • des carnets d’activité ou des cahiers de vacances,
  • une sélection de petits jouets comme les mini-figurines, les dinosaures en plastique ou des ustensiles de dînette,
  • un assortiment de feuilles, feutres et crayons pour le coloriage,
  • des mini-jeux de société.

Pour terminer votre liste, il est vivement recommandé de constituer une trousse à pharmacie avant votre départ. Cette mini trousse de secours doit contenir certains produits de base comme les pansements, les compresses et désinfectants, un gel antibactérien, des antidouleurs… Prévoyez aussi des traitements ponctuels contre la gastro, le mal de transports ou le mal de ventre entre autres.

Avant de commencer votre voyage en famille, vérifiez également que vous avez pris tous les documents administratifs nécessaires. Il s’agit entre autres de votre permis de conduire et des papiers du véhicule (si vous voyagez en voiture), des documents de voyage (passeport, carnet de santé, documents d’assurance), votre carte de crédit et quelques guides de voyage.

L’Australie autorise certains titulaires de visa à rentrer sur son territoire en décembre 2021

Tous nos articles sur le Covid-19 et la situation en Australie :
Covid-19 : Quelle est la situation actuelle pour aller en Australie ? (Février 2022)
Comment faire sa déclaration ATD pour entrer en Australie?
Covid en Australie : réouverture des frontières en Novembre 2021
Quand l’Australie et la Nouvelle-Zélande réouvriront elles leurs frontières ?
COVID-19 – Remboursement et report du visa ou du WHV non utilisé en Australie
Coronavirus : L’Australie prolonge la fermeture de ses frontières jusqu’en juin 2021
Coronavirus en Australie : Comment l’Australie a fait face à la pandémie ?

L’Australie va autoriser les travailleurs qualifiés et les étudiants internationaux à entrer dans le pays le mois prochain, a annoncé le gouvernement lundi. Cette décision arrive 20 mois après avoir fermé ses frontières

Elle intervient alors que le gouvernement australien est confronté à une grave pénurie de main-d’œuvre. Il cherche donc à favoriser la reprise économique avec cette mesure. A noter que 72 % du pays de la population a reçu ses 2 premières doses de vaccin.

Les étudiants et les PVT vont pouvoir revenir en Australie

Les nouvelles règles entreront en vigueur le 1er décembre, soit le début de l’été en Australie. Certaines catégories de détenteurs de visas, notamment les travailleurs qualifiés, les étudiants internationaux et les PVT détenteurs de visas vacances-travail (WHV) et mariage éventuel, seront autorisés à entrer en Australie pour la première fois depuis le début de la pandémie. Plus de 200 000 personnes entreront dans ces catégories.

« Le retour des travailleurs qualifiés et des étudiants en Australie est une étape majeure dans notre chemin de retour ». Voici la déclaration du Premier ministre Scott Morrison lundi lors d’une conférence de presse. « Les mesures que nous prenons aujourd’hui visent à sécuriser notre reprise économique ».

Objectif: relancer l’attrait de l’Australie

Au début de la pandémie de Covid-19, l’Australie a fermé ses frontières aux non-citoyens, laissant des centaines de milliers de titulaires de visas bloqués à l’extérieur du pays et contribuant à une importante pénurie de travailleurs. L’Australie s’est appuyée sur des travailleurs temporaires pour de nombreux secteurs, tels que l’hôtellerie et l’agriculture. Les restrictions de voyage ont également créé un grave déficit de financement pour les universités.

La plupart des touristes n’ont toujours pas le droit de se rendre en Australie. Il existe des exceptions pour Singapour, Corée du Sud et le Japon. Tous ces pays qui ont établi des bulles de voyage avec l’Australie.

Quelles conditions pour entrer sur le sol australien?

Les visiteurs entrant en Australie devront être entièrement vaccinés. Ils devront aussi présenter un test PCR négatif dans les trois jours suivant l’embarquement sur leur vol. À leur arrivée, ils devront respecter certaines restrictions de quarantaine, en fonction de l’État dans lequel ils arrivent.

Dimanche, les premiers avions en provenance de Singapour sont arrivés à Sydney et à Melbourne dans le cadre du nouvel accord sur les bulles de voyage. Il s’agissait des premiers touristes dans le pays depuis le début de la pandémie.

incontournables sydney

Covid en Australie : réouverture des frontières en Novembre 2021 pour les citoyens australiens vacciné

réouverture des frontières en Australie prévue pour novembre 2021

D’ici quelques semaines les Australiens vont à nouveau pouvoir voyager à l’étranger pour la première fois depuis le début de la crise du covid-19, un auto-isolement de sept jours à leur retour sera cependant encore nécessaire. En revanche si vous souhaitez partir voyager en Australie, il faudra s’armer encore d’un peu de patience.

Tous nos articles sur le Covid-19 et la situation en Australie :
Covid-19 : Quelle est la situation actuelle pour aller en Australie ? (Février 2022)
Comment faire sa déclaration ATD pour entrer en Australie?
L’Australie autorise certains titulaires de visa à rentrer sur son territoire en décembre 2021
Covid-19 – Quand l’Australie et la Nouvelle-Zélande réouvriront elles leurs frontières ?
COVID-19 – Remboursement et report du visa ou du WHV non utilisé en Australie
Coronavirus : L’Australie prolonge la fermeture de ses frontières jusqu’en juin 2021
Coronavirus en Australie : Comment l’Australie a fait face à la pandémie ?

Réouverture des frontières en Novembre 2021, quelles conséquences pour les australiens?

Il aura fallu attendre 18 mois pour que le Premier ministre australien, Scott Morrison annonce sur CNN la réouverture des frontières à partir du mois prochain (début novembre). Les Australiens justifiant d’une vaccination complète pourront rentrer chez eux et voyager à l’étranger « dans les semaines à venir » sous réserve que l’objectif de vaccination fixé à 80% soit atteint.

Même vaccinés, les australiens de retour au pays devront effectuer une quarantaine de sept jours à leur domicile. Une nette amélioration malgré tout quand on pense qu’actuellement, le gouvernement impose une quarantaine de 14 jours dans un hôtel, aux frais du voyageur.

Réouverture des frontières en Novembre, quelles conséquences pour les voyageurs?

Si cette mesure ne concerne pour l’heure que les australiens vaccinés, il semble qu’une première étape ait été franchie. Ce que confirment les déclarations de Scott Morrison qui ont suivi : « De nombreux pays du monde ont désormais rouvert leurs portes aux voyages internationaux en toute sécurité et il sera bientôt temps pour l’Australie de franchir la prochaine étape ».

Reprise des vols Quantas en Novembre 2021

Depuis l’apparition du Covid-19 en Australie, la gestion de la crise n’a jamais été très homogène sur le territoire australien. Alors qu’on enregistrait des flambées de contaminations liées au coronavirus dans le Victoria ou à Sydney, le Queensland et la Tasmanie étaient plutôt épargnés. Malheureusement le taux de vaccination est variable selon là où l’on se trouve en Australie. Les taux enregistrés à Melbourne, Brisbane ou Perth divergent fortement. C’est sans doute pour cela que certains états envisagent de continuer leur stratégie « Covid zéro » comme l’Australie occidentale ou le Queensland . Stratégie qui leur a plutôt réussi jusque là au regard du nombre de personnes contaminées sur leur sols. Mais cela risque de complexifier fortement les choses pour les autorités locales s’ils restent fermés.

Suite à l’annonce du premier ministre australien, Qantas a annoncé la reprise de ses vols. Dans un premier temps à destination et en provenance de Londres et Los Angeles dés le 14 novembre. 

Il n’y a cependant pas eu de ruer sur les billets d’avion au moment de l’écriture de ces quelques lignes. Les australiens craignant une flambée des prix des billets d’avion mais surtout un nouveau changement des règles de voyage ou pire un nouveau confinement.

Même si cette déclaration ne lève pas encore tous les doutes sur les conditions à venir pour voyager en Australie, il s’agit du signe le plus positif envoyé par le gouvernement australiens ces derniers mois. La question sur la réouverture des frontières australiennes ayant déjà été repoussées de nombreuses fois.

Le visa, tout ce qu’il faut savoir sur les visas et les demandes de visa

Le visa, tout ce qu'il faut savoir pour voyager dans le monde

Qu’est-ce qu’un visa?

Un visa est un document officiel qui permet à son détenteur d’entrer légalement dans un pays étranger. Le visa est généralement tamponné ou collé dans le passeport du titulaire. Il existe plusieurs types de visas, chacun conférant au titulaire des droits différents dans le pays d’accueil.

Qu’est-ce qu’un visa de voyage/tourisme?

Les visas de voyage permettent à leur détenteur d’entrer dans un pays étranger à des fins touristiques et de loisirs uniquement et d’y rester pendant une durée prédéterminée. Ils ne permettent pas à leur titulaire de travailler ou de s’engager dans des activités commerciales dans le pays d’accueil.

Qu’est-ce qu’un visa de travail?

Les visas de travail sont nécessaires pour les personnes qui souhaitent occuper un emploi ou exercer des activités commerciales dans le pays d’accueil. Il existe plusieurs types de visas de travail. Ils dépendent de la nature du travail et de la durée du séjour. Par exemple, ils permettent aux personnes de prendre temporairement un emploi tout en voyageant dans le pays.

Qu’est-ce qu’un visa d’affaires?

Un visa d’affaires permet à son détenteur d’entrer dans le pays d’accueil et d’y exercer des activités commerciales sans pour autant rejoindre le marché du travail de ce pays. Par exemple, une personne peut avoir besoin d’un visa d’affaires si elle se rend dans un pays pour faire des affaires avec une autre entreprise ou si elle participe à une conférence d’affaires. Le visiteur doit généralement prouver qu’il ne reçoit pas de revenus du pays.

Qu’est-ce qu’un visa d’étudiant?

C’est un type de visa de non-immigrant. Il permet à son détenteur de s’inscrire dans un établissement d’enseignement postsecondaire (universités …) du pays d’accueil. Les étudiants étrangers participant à un échange scolaire doivent généralement obtenir un visa de résidence temporaire.

Qu’est-ce qu’un visa de réfugié/asile?

Les visas de réfugié et ceux d’asile peuvent être accordés aux personnes qui fuient les persécutions, la guerre, les catastrophes naturelles et d’autres situations dans lesquelles leur vie est menacée.

Qu’est-ce qu’un visa vacances-travail?

Les visas vacances-travail permettent à leur détenteur d’occuper un emploi temporaire dans un pays qu’il traverse. Tous les pays ne proposent pas un programme vacances-travail. L’Australie a le programme PVT le plus populaire.

Qu’est-ce qu’un visa de conjoint?

Les visas de conjoint permettent aux partenaires de se rendre mutuellement visite lorsque le couple n’est pas originaire du même pays.

Qu’est-ce qu’un visa de transit?

Les voyageurs peuvent parfois avoir besoin d’un visa de transit. Il leur permet de passer dans un pays qui n’est pas leur pays de destination. Ils sont généralement requis si vous avez une escale de plus de quelques heures dans un pays.

Qu’est-ce qu’un visa électronique?

Un visa électronique est un visa numérique. Il est stocké dans une base de données plutôt que d’être tamponné ou collé dans le passeport de son détenteur. Le visa électronique est lié au numéro de passeport de la personne concernée. Les demandes se font généralement par Internet. Le demandeur reçoit ensuite un document papier à présenter lors de son voyage.

Visas d’immigrant et de non-immigrant

Les visas de voyage peuvent être divisés en deux catégories : les visas d’immigrant et les visas de non-immigrant. Les visas d’immigrant permettent à leur détenteur de résider de façon permanente dans le pays d’accueil. Tandis que les visas de non-immigrant permettent à leur détenteur d’entrer dans le pays d’accueil à titre temporaire.

Pourquoi ai-je besoin d’un visa pour voyager?

Les visas sont nécessaires si vous souhaitez vous rendre dans un pays qui n’a pas de politique de visa en vigueur avec votre pays d’origine.

De nombreux pays ont des politiques et des accords en matière de visas. Ils permettent à leurs citoyens de voyager librement entre eux sans avoir besoin d’un visa. Par exemple, les Canadiens et les Américains n’en ont pas besoin pour se rendre dans leur pays respectif,. Ils ont seulement besoin de documents de voyage valides. Toutefois, les Français ont besoin d’un visa pour se rendre au Bhoutan. En effet il n’existe pas d’accord sur les visas entre les deux pays.

À quoi ressemble un visa?

Les visas traditionnels peuvent être soit tamponnés, soit collés dans votre passeport. Si votre visa est collé dans votre passeport, il s’agit généralement d’un petit document qui comprend votre nom, votre numéro de passeport, votre lieu de naissance, le motif de votre voyage et la date d’expiration. Les visas tamponnés comportent généralement moins d’informations. Ils ne comportent généralement que la destination et la date à partir de laquelle le visa est valable, ainsi que des instructions officielles indiquant le nombre de jours de validité du visa.

Qu’est-ce qu’une politique des visas?

La politique de visa d’un pays est une règle qui indique qui peut ou non entrer dans le pays. La plupart des politiques en matière de visas sont bilatérales, ce qui signifie que deux pays autorisent les citoyens de l’autre pays à voyager sans, mais ce n’est pas toujours le cas.

Il n’existe pas de règle absolue pour les pays lorsqu’ils déterminent leur politique en matière de visas. Toutefois, les relations diplomatiques avec l’autre pays, l’historique, le cas échéant, de l’immigration illégale en provenance du pays, les facteurs liés au coût et au tourisme, et bien d’autres éléments, font partie des considérations habituelles.

Pourquoi certains pays imposent-ils des restrictions?

Les pays appliquent des restrictions en matière de visa afin de vérifier et de contrôler le flux de visiteurs entrant et sortant du pays et d’empêcher l’immigration illégale et d’autres activités criminelles. Le fait d’obliger les voyageurs à demander un visa permet aux autorités de contrôler les visiteurs potentiels. Par exemple, des personnes peuvent tenter de se rendre dans un pays offrant de meilleures opportunités économiques afin d’y travailler illégalement.

Quand ai-je besoin d’un visa ?

Le moment où vous en avez besoin dépend de l’endroit où vous souhaitez vous rendre. Si votre pays d’origine a conclu un accord sur les visas avec le pays dans lequel vous avez l’intention de vous rendre, vous n’aurez probablement pas besoin de demander un visa au préalable. En revanche, si votre pays d’origine n’a pas conclu d’accord avec le pays de destination, vous devez demander un visa avant de partir.

Demande de visa

Comment faire une demande de visa?

Trouvez le site officiel de l’immigration du gouvernement du pays que vous avez l’intention de visiter. Une fois que vous avez trouvé et lu toutes les informations, y compris les conditions pour votre demande, remplissez le formulaire de demande de visa de voyage requis. Il se peut que vous puissiez envoyer le formulaire par voie électronique ou que vous deviez l’envoyer par courrier.

Si votre destination exige un visa à l’arrivée, vous n’avez pas à vous soucier de demander un visa de voyage au préalable. Dans ce cas, une fois arrivé à destination, vous devrez peut-être remplir un formulaire et payer les frais applicables. Vérifiez les exigences auprès du site web ou du consulat concerné, car vous devrez peut-être aussi apporter une photo d’identité.

Quelles sont les conditions d’obtention d’un visa?

Chaque pays a ses propres exigences en matière de demande de visa. Renseignez-vous auprès du site web du gouvernement de votre pays de destination pour les connaître. Les exigences comprennent généralement le fait de remplir le formulaire de demande de visa, de fournir votre passeport pour qu’il soit tamponné si nécessaire, une photo et des documents supplémentaires tels que votre itinéraire de vol, votre réservation d’hôtel ou une lettre d’invitation.

De nombreux pays ont également des directives en matière d’inadmissibilité lorsqu’il s’agit de délivrer des visas. Les visiteurs potentiels peuvent être jugés inadmissibles si, par exemple, ils ont un casier judiciaire, présentent un risque pour la sécurité, ont un grave problème de santé, ont de graves problèmes financiers, etc.

Si vous ne remplissez pas les conditions d’obtention du visa pour le pays que vous avez l’intention de visiter, il est fort probable que votre demande soit rejetée et que vous ne soyez pas autorisé à entrer dans le pays.

Quelles sont les pièces justificatives requises pour les visas de visiteur?

Lorsque vous déposez votre demande de visa auprès de l’ambassade du pays que vous comptez visiter, il vous sera demandé de joindre des documents justificatifs à la demande de visa principale. Voici une liste des documents justificatifs les plus couramment demandés :

  • Lettre d’invitation.
  • Une photocopie de la page d’information de votre passeport.
  • Une ou deux photographies d’une taille spécifique déterminée par le bureau des visas.
  • Une preuve de soutien financier pendant le voyage.
  • Une assurance voyage.
  • Billets d’avion.
  • Une preuve du but du voyage.
  • Les frais de demande de visa.

Qu’est-ce qu’une lettre d’invitation?

Certains pays, comme le Canada et les États-Unis, peuvent exiger que le visiteur joigne une lettre d’invitation à sa demande de visa de voyage. Une lettre d’invitation est une lettre officielle de la personne que vous avez l’intention de visiter. Elle indique qu’elle vous invite à lui rendre visite dans ce pays. Les lettres d’invitation aident les autorités chargées des voyages à contrôler les visiteurs potentiels en s’assurant qu’une visite temporaire est bien la véritable nature de la demande de visa. Consultez le site web du gouvernement de votre destination pour savoir ce que doit contenir une telle lettre.

À quoi faut-il s’attendre lors d’un entretien de visa?

Une fois que vous avez déposé votre demande de visa, le pays que vous avez l’intention de visiter peut vous demander de vous soumettre à un entretien. La plupart des demandes sont approuvées ou refusées sans qu’un entretien soit nécessaire, mais l’agent des visas peut en demander un. Voici les questions courantes qui peuvent vous être posées lors d’un tel entretien :

  • Pourquoi voulez-vous vous rendre dans le pays X ?
  • Pourquoi voulez-vous vous rendre à ce moment précis ?
  • Avez-vous un casier judiciaire ?
  • Voyagez-vous avec quelqu’un d’autre ?
  • À qui allez-vous rendre visite ?
  • Quelle sera la durée de votre séjour ?
  • Où allez-vous séjourner ?
  • Avez-vous réservé des billets d’avion ?
  • Avez-vous une assurance maladie pour ce voyage ?
  • Si vous êtes actuellement employé, avez-vous un congé approprié de votre lieu de travail pour la durée du voyage ?
  • Allez-vous retourner dans votre pays d’origine après votre visite ?

Quels sont les frais d’obtention d’un visa?

Chaque pays a des frais différents pour l’obtention d’un visa. Consultez le site Web de l’immigration du gouvernement de votre destination prévue pour connaître les coûts. Par exemple, les frais de demande de visa pour les États-Unis commencent à 160 USD.

Quels sont les délais de traitement des visas?

Chaque pays traite les demandes de visa à un rythme différent. Assurez-vous de consulter le site web du gouvernement du pays que vous avez l’intention de visiter pour savoir à quelle vitesse ils traitent les demandes de visa. Par exemple, le traitement des demandes pour visiter la Russie pour un Français prend environ 10 jours. Tandis qu’il est conseillé aux Français qui souhaitent se rendre en Inde de soumettre leur demande au moins 15 jours à l’avance.

Quels services de visa une ambassade offre-t-elle?

Les ambassades offrent généralement des services de demande de visa, une assistance et des informations à jour concernant les exigences en matière de visa et de voyage. Il est toujours bon de se renseigner auprès de l’ambassade de votre pays de destination pour savoir comment y voyager.

Autres questions sur les visas

Dans quels pays puis-je me rendre sans visa?

Actuellement, les Émirats arabes unis sont les plus accessibles avec 175 pays, tandis que l’Afghanistan est le pays le moins accessible avec seulement 30 pays.

Quelles sont les restrictions américaines en matière de visa?

Les États-Unis appliquent plusieurs restrictions en matière de visa qui influent sur l’octroi d’un visa de tourisme à un visiteur potentiel. Les demandes peuvent être refusées pour des raisons de santé, de casier judiciaire ou d’autres raisons de sécurité. Par exemple, toute personne souffrant d’une maladie contagieuse importante ou d’un trouble de la santé physique ou mentale qui constitue une menace pour la sécurité ne sera pas autorisée à entrer aux États-Unis.

Comment les visas de voyage sont-ils liés à mon passeport?

Pour demander un visa de voyage, les demandeurs doivent avoir un passeport valide. Il est effet généralement tamponné ou collé dans le passeport. Dans le cas des eVisas, la liaison se fait via votre numéro de passeport dans la base de données des voyages du pays.

Quels sont les pays que je peux visiter avec un visa Schengen?

La zone Schengen comprend 26 pays en Europe. Un visa Schengen permet à son détenteur d’entrer dans un pays Schengen et de voyager librement dans le reste de la zone. Voici la liste de tous les États membres de l’espace Schengen :

Autriche, Allemagne, Luxembourg, Slovénie, Belgique, Grèce, Malte, Espagne, République tchèque, Hongrie, Pays-Bas, Suède, Danemark, Islande, Norvège, Suisse, Estonie, Italie, Pologne, Liechtenstein, Finlande, Lettonie, Portugal, France, Lituanie, Slovaquie.

Quand le premier visa a-t-il été délivré?

La première mention de ce que l’on peut considérer comme un visa se trouve dans le livre biblique de Néhémie, datant d’environ 450 avant Jésus-Christ. Un prophète a reçu une lettre de « sauf-conduit » du roi perse Artaxerxès lui demandant de se rendre en toute sécurité en Judée.

Les 10 meilleurs jobs en Australie pour les PVT

Trouver un job en pvt en Australie

Partir en Australie et trouver un job dans le cadre de son PVT offre aventure, liberté et dépaysement. Mais il vous donne aussi la possibilité de voyager et de travailler en Australie tout en acquérant de nouvelles compétences. Des emplois dans le commerce, l’hôtellerie, la restauration, le tourisme, l’agriculture et bien d’autres domaines sont facilement accessibles aux backpackers et porteurs d’un visa Working holyday. Cela permet de gagner un peu plus d’argent pour voyager et d’acquérir une expérience concrète. Tout cela en parcourant un pays regorgeant de destinations étonnantes et d’aventures inspirantes. Voici les meilleurs jobs pour les PVT en Australie :

1. Hôtellerie et restauration

Devenir Barmaid en Australie

Les emplois de « base » sont vraiment faciles à obtenir. Parmi ces jobs en Australie on trouve les postes de Barmaid, de cuisinier, de plongeur et de serveur. Le travail dans le domaine de l’hôtellerie et la restauration peuvent être lié au tourisme. En effet il existe de nombreux postes à pourvoir dans l’hôtellerie et la restauration dans les zones touristiques et dans les grandes villes comme Sydney ou Melbourne. Les avantages de ce type de boulot c’est qu’il y a des postes à pourvoir, il favorise les contacts humains et vous pouvez recevoir des pourboires. N’oubliez pas que vous devrez obtenir votre certification RSA en ligne pour travailler dans des restaurants ou des bars. Mais cela vaut le cout pour faire l’un des meilleurs jobs en Australie.

>> Article à lire : PVT en Australie, le guide complet du programme vacances-travail

2. Garde d’enfants

faire de la garde d'enfant pendant son PVT en Australie

Travailler comme nounou ou comme jeune fille au pair en Australie peut vous permettre d’économiser beaucoup d’argent. En effet le logement et les repas sont fournis. De nombreuses familles vous fourniront également gratuitement le WI-FI et l’utilisation d’une voiture. Si vous êtes doué avec les enfants, cela peut être l’un des meilleurs jobs que vous trouverez en Australie. Beaucoup de familles paieront même pour que vous voyagiez avec elles s’ils partent en vacances! Le seul inconvénient est que vous n’avez généralement pas beaucoup de temps libre.

3. Travailler dans une ferme

travailler dans une ferme pendant son PVT

Saisonnier et fruit picking

Cela peut impliquer de travailler en tant que saisonnier dans les fermes céréalières, de coton et toutes sortes de fruits et légumes. Le travail dans ce secteur comprend la conduite d’engins (tracteurs, collecteurs) et la récolte proprement dite des aliments. Vous pouvez même obtenir des emplois en préparant des repas pour les travailleurs ! On trouve ce type de jobs un peu partout en Australie mais surtout dans le Queensland, le Victoria et la Nouvelle-Galles du Sud. C’est probablement le travail le plus populaire parmi les voyageurs en PVT. Probablement parce que la seule véritable exigence est que vous soyez suffisamment en forme pour faire le travail ! Attention, le travail peut être dur et fatigant. Mais la bonne nouvelle est que vous vous ferez des amis et dans certains cas vous pourrez obtenir votre visa pour une deuxième année.

le WWOOfing

Le concept de « WWOOFing » (Willing workers on Organic Farms) consiste à travailler en échange de nourriture et de logement. Dans la plupart des cas, l’accord sera de travailler 4 heures par jour, 5 jours par semaine en échange de nourriture et d’un logement. Nous avons entendu parler de tous les types de travaux effectués pendant le WWOOFIng. Du jardinage, de la coupe de bois, la garde d’une île, la coupe de glaces ou même à l’élevage de moutons. C’est une façon originale de découvrir vraiment ce qu’est l’Australie. Vous vous intégrerez dans une famille Aussie, serez traité comme tel et participerez à tous les aspects de leur vie.

Pour trouver des jobs en WWOOFing pendant votre PVT en Australie, vous devrez vous inscrire auprès d’une organisation WWOOFing. Mais la somme modique demandé pour l’inscription en vaut la peine. Car vous vivrez vraiment comme un habitant de la région tout en économisant de l’argent.

La plupart des emplois de WWOOF se déroule en extérieur et nécessite de pratiquer une activité physique. Ce n’est peut-être pas un emploi idéal pour les personnes qui ne sont pas des adeptes du plein air.

Il existe de nouvelles initiatives moins contraignantes que le WWOOFing comme celle proposer par Adopt a Backpacker par exemple. Consultez notre article à ce sujet pour en savoir plus.

4. Travailler dans le commerce

Trouver un boulot dans le commerce de détail pendant un PVT est populaire auprès des backpackers en Australie. Il s’agit généralement d’être caissier ou vendeur selon le type de magasin.

Un emploi dans le commerce de détail vous permettra d’acquérir plus que de simples compétences en matière de service à la clientèle. Par ailleurs vous n’avez pas forcément besoin de justifier d’une expérience préalable dans ce secteur pour être embauché. Souvent, vous recevrez une formation à votre arrivée sur les politiques du magasin.

Si on peut trouver des jobs dans le commerce de détail toute l’année en Australie, il existe un plus grand nombre de postes disponibles avant les vacances de Noël. Augmentez vos chances de trouver un emploi en postulant pour des emplois dans le commerce entre septembre et novembre.

5. Travailler dans une auberge de jeunesse

Sydney-Harbour-YHA

De nombreuses auberges de jeunesse en Australie offrent à leurs clients la possibilité de travailler à temps partiel. En échange il propose un logement gratuit. Généralement il s’agit de faire du nettoyage, de s’occuper de la réception, des navettes ou de travailler dans le bar ou le restaurant de l’auberge. Le mieux, c’est que vous pouvez travailler dans un environnement agréable et rencontrer d’autres voyageurs du monde entier! De plus, s’ils ont un restaurant, vous pouvez aussi bénéficier de repas gratuits!

6. Faire du télémarketing

Telemarketing en Australie

Il existe de nombreux postes à pourvoir dans les domaine du service client, du telmarketing et commercial. Les entreprises australiennes et invitent les titulaires d’un visa vacances-travail à postuler. En tant que télévendeur ou assistant au service clientèle, vous devrez servir, consulter ou aider vos clients par téléphone.

C’est peut-être l’un des jobs les plus simples de gagner de l’argent dans un bureau confortable en Australie. Par opposition à la cueillette des fruits ou au nettoyage de la maison. Toutefois, la plupart des employeurs préféreront engager des personnes qui parlent couramment l’anglais ou qui ont une expérience du télémarketing.

Inconvénient : Avec le temps, vous pouvez vous retrouver coincé dans la même routine au travail et cela peut vous ennuyer. En outre, vous avez moins de flexibilité dans votre emploi du temps en raison des horaires fixes. Ce qui peut réduire le temps que vous consacrez aux voyages.

7. Travailler dans l’administration

Si vous êtes sympathique, organisé et capable d’accomplir plusieurs tâches à la fois, un emploi de réceptionniste ou d’assistant administratif pourrait vous convenir parfaitement. Les personnes en PVT qui travaillent apprécient souvent les avantages offerts par les jobs dans l’administration en Australie. On pense aux horaires de travail standard et la disponibilité de ces postes toute l’année.

Aucune expérience préalable ne soit nécessaire pour décrocher un emploi de réceptionniste ou dans l’administration. Mais si vous n’avez pas d’expérience préalable, pensez à ajouter quelques compétences à votre CV australien, comme PowerPoint et Excel. Les employeurs australiens potentiels y verront un avantage.

N’oubliez pas que les visiteurs titulaires d’un visa vacances-travail ne peuvent travailler que pour un seul employeur pendant six mois.

8. Trouver un job dans le bâtiment et la construction

Vous pouvez trouver un job de débutant en tant qu’ouvrier si vous n’avez pas de qualification. Mais le salaire n’est pas toujours élevé et le travail est nettement plus exigeant physiquement que si vous êtes un ouvrier qualifié et expérimenté.

L’avantage de travailler dans le bâtiment et la construction en Australie est que vous pouvez obtenir un visa vacances-travail pour une deuxième année si vous remplissez certaines conditions.

9. Travailler dans le Tourisme

Avec tant de destinations différentes à découvrir, des visiteurs du monde entier viennent chaque année en Australie. Cela offre de nombreuses opportunités aux personnes en PVT de trouver un job dans l’industrie du tourisme. Dans ce secteur on trouve tout type de jobs en Australie. Des tâches telles que la prise de réservations pour une agence de voyage locale, le transport des clients vers et depuis les points de rencontre ou même l’organisation de voyages. Il existe aussi des opportunités d’emploi dans les centres de plongée en tant que dive master notamment du coté de Cairns et la Grande Barrière de Corail.

Pour un poste de débutant dans un voyagiste, attendez-vous à gagner environ le salaire minimum mais vous vivrez une expérience enrichissante. Selon le poste que vous occupez, vous pourrez même être amené à suivre des circuits touristiques.

La disponibilité de ces emplois dépend de l’activité et de la période de l’année. Les emplois dans les champs de neige du Victoria sont disponibles avant l’hiver et pendant les mois les plus froids. Tandis que les circuits le long de la Great Ocean Road sont plus populaires pendant les mois les plus chauds. D’autres circuits, comme les excursions d’une journée au départ de Sydney et les visites d’art de rue à Melbourne, fonctionnent toute l’année.

10. Rejoindre l’industrie de la pèche

trouver un job sur un bateau de pèche en australie pendant son PVT

Si vous préférez travailler en pleine mer, un emploi dans l’industrie de la pêche ou de la perliculture pourrait vous convenir. Vous trouverez des emplois dans le secteur de la pêche au large des côtes de presque tous les États australiens. Et vous n’aurez pas besoin de compétences particulières pour postuler(crevettes, poisson, coquilles Saint-Jacques…), vous trouverez probablement des bateaux de pêche opérant toute l’année dans différentes régions du pays.

C’est à Broome, en Australie occidentale, que l’industrie perlière australienne est la plus active, mais le Territoire du Nord et l’extrême nord du Queensland se vantent également de posséder des perles. Bien que vous puissiez rencontrer des emplois occasionnels dans le secteur de la perle tout au long de l’année, vous trouverez de nombreuses entreprises qui embauchent de l’aide supplémentaire avant et pendant la saison de pêche qui s’étend d’avril à octobre.

Soyez prêt à faire face à des horaires de travail irréguliers. Certains postes peuvent vous obliger à vivre à bord du bateau, mais vous serez récompensé par la possibilité d’observer une incroyable vie marine et de rencontrer d’autres voyageurs en cours de route.

Comment trouver un emploi quand on est un backpacker?

Une fois votre working holiday visa en poche et obtenu votre tax file number, la meilleure façon de trouver un job dans les villes australienne est d’employer la vieille méthode. A savoir imprimez des CV et partez à pied les distribuer! Il est facile d’ignorer un e-mail ou de prétendre ne jamais l’avoir reçu. Mais si vous vous tenez devant un employeur potentiel en souriant pour lui dire : « Hé ! je suis là et je suis prêt à travailler ! Il verra que vous êtes confiant et enthousiaste. C’est une excellente occasion de faire une impression positive et durable.

>> Article à lire : PVT Australie: comment obtenir le Working Holiday Visa (WHV)

Personnellement, j’ai trouvé la plusieurs petits boulots en Australie grâce au bouche à oreille. Des amis et des backpackers qui ont séjourné dans la même auberge de jeunesse que moi m’ont faire part de leur « bons plans ». Alors bavardez et renseignez-vous. L’adage « ce n’est pas ce que vous savez mais qui vous connaissez » est tout à fait vrai surtout pour trouver un job en Australie.

Vous pouvez faire des recherches en ligne sur les sites d’offres d’emploi pour backpackers ou vous approchez des agences pour l’emploi. Elles sont généralement prêtes à vous aider car elles prélèvent une petite commission sur votre salaire en échange de votre recherche d’emploi. Certains de ces emplois ne sont peut-être pas très glamour, mais si vous avez un loyer à payer, vous les accepterez peut être !

Maintenant que vous savez quels emplois rechercher, il est préférable de commencer à préparer votre candidature et de préparer tous vos documents avant que le plaisir ne commence. Il vous faudra aussi choisir où vous voulez tenter votre chance. Melbourne, Sydney, Brisbane, Cairns, Perth, Byron bay ou encore Adélaïde, chaque ville australienne a ses propres atouts. Nous vous souhaitons bonne chance et le meilleur voyage de votre vie !

Faire un PVT en Australie, le guide ultime étape par étape

L’Australie, l’un des plus beaux pays du monde, attire les jeunes et les audacieux, les jeunes diplômés et les personnes en transition à la recherche d’une aventure. Le programme vacances travail (PVT) constitue la première étape pour envisager une année de travail et de voyage en Australie. C’est une destination idéale pour les voyageurs expérimentés et les novices. Voici quelques conseils pour préparer votre PVT en Australie? ce qu’il faut savoir une fois sur place mais aussi à la fin de votre aventure.

Avant de partir en PVT en Australie

Le départ en Australie se prépare aussi. Il y a certaines démarches à faire pour obtenir votre visa working holiday et pour rassembler les documents nécessaires pour l’immigration.

1. Obtenir votre working holiday visa (WHV)

Pour pouvoir faire un PVT en Australie, il vous faudra un visa. Le visa dédié au programme vacances travail et le working holiday visa (WHV).

C’est peut-être une évidence, mais la première étape pour obtenir votre WHV Australie est d’en faire la demande !

Il s’agit d’un visa électronique (ce qui signifie que vous n’aurez pas besoin d’un papier dans votre passeport), mais apportez une copie imprimée de la confirmation à l’aéroport, au cas où.

Pour faire une demande, vous devez créer un compte auprès du ministère australien des affaires étrangères et remplir le formulaire en ligne. Veillez à bien noter le type de visa auquel votre pays de résidence a droit (sous-classe 417 ou 462). Avec votre visa de travail et de vacances, vous pouvez rester et travailler jusqu’à 12 mois.

>> Article à lire : Tout ce qu’il faut savoir pour demander son working holiday visa

2. Disposer du budget suffisant

Assurez-vous d’avoir une preuve que vous avez le budget suffisant pour financer votre séjour vacances-travail. Techniquement, pour entrer en Australie avec un WHV, vous ne pouvez pas arrivé démuni. Vous devez être en possession des trois choses suivantes

  • Un relevé bancaire prouvant que vous avez accès à un minimum de 5 000 dollars australiens (entre 3 000 et 4 000 euros)
  • Une carte de crédit en cours de validité
  • Un billet d’avion pour votre vol de retour

En imprimant ou en apportant un relevé bancaire, votre billet retour avec vous lorsque vous partirez pour l’Australie, vous pourrez alors facilement passer les contrôles à l’aéroport.

3. Bien choisir sa destination

Sydney-Harbour-YHA

Une partie du plaisir d’un séjour en Australie et de pouvoir décider où l’on souhaite s’installer. Les villes et régions de ce pays sont tellement différentes les unes des autres.

Pour faire un PVT efficace, installez-vous dans quelques endroits différents pendant une période prolongée. Voici les endroits les plus populaires où vous pourrez profiter de votre PVT en Australie :

  • Sydney n’est peut-être pas la capitale, mais c’est certainement la ville la plus dynamique du pays. Bondi et Manly sont des quartiers branchés où les jeunes voyageurs sont nombreux. Vous pouvez également facilement vous échappez dans des endroits plus naturelles comme les Blue Mountains.
  • Melbourne est le centre culturel de l’Australie. Avec des tonnes de musique live, de spectacles, de nourriture, et une ambiance inégalée par toute autre ville. C’est également à proximité que se trouve la Great Ocean Road, l’un des meilleurs road trip au monde.
  • Brisbane est petite et intime par rapport aux autres villes, mais elle est suffisamment moderne pour que les choses restent intéressantes, et sa situation centrale vous permet de vous rendre facilement dans toutes les autres régions du pays.

>> Article à lire : Les villes à visiter en Australie

Pendant votre séjour PVT en Australie

Une fois que vous avez fait suffisamment d’économies, que vos documents sont en ordre, que vos vols sont réservés et que vous avez une liste de destinations australiennes à visiter, vous pouvez partir ! Voici quatre choses que vous devez savoir pour commencer et maintenir une expérience positive en matière de programme vacances-travail.

1. Liste des choses à faire à l’arrivée

Une fois arrivé en Australie, il est préférable de lutter contre l’épuisant décalage horaire et de s’assurer que ces articles sont faits dès votre arrivée.

  • Ouvrez un compte bancaire : La première chose à faire à votre arrivée est d’ouvrir un compte bancaire. Parmi les bonnes options, citons ANZ, Commonwealth et Westpac. Les travailleurs qui se rendront éventuellement en Nouvelle-Zélande apprécieront d’utiliser ANZ, car il est disponible dans les deux pays.
  • Obtenez un nouveau numéro de téléphone : Il existe quelques grands réseaux de téléphonie mobile en Australie, dont Telstra, Vodafone et Optus. Ne vous embêtez pas à vous procurer un nouvel iPhone dès votre arrivée. En Australie, l’électronique coûte cher. Si vous avez un budget serré, apportez plutôt un smartphone non verrouillé de chez vous et achetez juste une carte SIM sur place.
  • Trouvez un logement : En Australie, le loyer est payé à la semaine et non au mois. Pour une chambre de base, comptez environ 130-150 dollars australiens par semaine. Les chambres plus spacieuses, qu’elles soient plus grandes ou mieux situées, coûtent généralement entre 190 et 230 dollars australiens par semaine. Consultez les tableaux d’affichage dans les auberges de jeunesse pour trouver des annonces. Des personnes chercheront toujours des colocataires.
  • Demandez votre numéro d’identification fiscale (TFN) : vous en aurez besoin pour tout emploi que vous réussirez à décrocher. C’est ainsi que le bureau des impôts australien suit l’évolution de vos finances. Pour faire une demande, il suffit d’envoyer un formulaire en ligne – utilisez l’adresse de votre logement actuel lorsqu’on vous demande une adresse.

2. Trouver un emploi avec votre WHV

Une fois que vous êtes bien installé, vous pouvez alors vous concentrer sur la recherche d’un job sur le sol australien. Techniquement, votre WHV vous permet de travailler à n’importe quel poste. En pratique, la plupart des entreprises sont bien conscientes du double objectif des voyageurs qui choisissent de faire un PVT en Australie. Certaines hésitent les embaucher à des postes clés. Ainsi, les voyageurs privilégient certains jobs qui offre la flexibilité recherchée:

  • Restaurants, cafés et bars : ces établissements recherchent toujours du personnel. C’est aussi l’un des rares secteur où votre accent français est un atout. Il vous permettra d’engager la discussion et peut-être de recevoir des pourboires (pas obligatoires).
  • Dans le commerce et agences de voayge : Si de nombreux grands magasins et entreprises hésitent à embaucher des voyageurs, ce n’est pas le cas de tous. Les boutiques des zones fréquentées et touristiques font souvent appelle à du staff issus des backpackers. Les tours opérateurs peuvent également employer temporairement des voyageurs pour diverses missions.
  • Les auberges de jeunesse : Les emplois dans une auberge impliquent généralement un service de réception ou de ménage. Attention à ces formules de travail. Elles exigent généralement quelques heures de travail par jour en échange de la gratuité du loyer. Ce n’est pas idéal pour gagner de l’argent et vous risquez de perde en flexibilité pour saisir d’autres opportunités.
  • Porte à porte et télémarketing : Qu’il s’agisse de télémarketing ou de porte-à-porte, ces secteurs adorent les voyageurs. Méfiez-vous des personnes qui promettent un salaire uniquement à la commission.
  • Travail saisonnier/agricole : Il s’agit d’un travail éreintant, mais qui rapporte aussi beaucoup. La paye peut également inclure le logement et la nourriture. Par ailleurs il permet dans certaines conditions de pouvoir prolonger son visa WHV.

>> Article à lire : Quels sont les meilleurs jobs pour les voyageurs en PVT en Australie?

Les recommandations personnelles, les sites dédiés aux PVTs et à l’emploi et les affiches dans les vitrines sont souvent le meilleur moyen de trouver un emploi en Australie. Pour en savoir plus sur les salaires consultez notre article à ce sujet.

3. Découvrir l’Australie

voyager en van pendant son WHV en Australie

L’Australie est un pays immense et très différent de l’Europe. Il serait vraiment dommage d’être là bas et ne pas en profiter pour l’explorer. Se déplacer peut être un peu pénible, mais vous avez des options:

  • L’avion n’est pas toujours la meilleure option budgétaire et écologique, mais il est nécessaire se rendre dans certaines villes. Surtout si vous essayez de vous rendre rapidement quelque part.
  • Les bus avec des billets ouverts sont une bonne idée. Vous achetez un billet pour une destination, et vous obtenez un certain nombre de stops où vous pouvez vous arrêter de quelques heures à plusieurs jours. Il vous suffit de leur faire savoir quand vous monterez dans le bus, et vous êtes libre d’explorer la route qu’il suit.
  • Louez ou achetez une voiture : C’est la meilleure façon pour explorer le pays. Vous pourrez vous arrêter partout où cela vous chante. Si vous optez pour un Van ou un camping car, vous n’aurez même pas besoin de réserver un logement.

Selon la partie de l’Australie que vous souhaitez voir, vous pouvez choisir l’une de ces options ou les combiner.

4. Prendre des vacances pendant son PVT

Vous ne pouvez pas partir en Australie avec un visa vacances-travail si vous renoncez à la partie « vacances », n’est-ce pas ? L’Australie est un pays formidable à explorer et il y a tellement de choses à faire ! Voici quelques destinations passionnantes à découvrir pendant votre séjour :

  • La côte Est : De loin l’itinéraire le plus populaire à explorer en Australie, qui comprend le Queensland et la Nouvelle-Galles du Sud. La côte Est est pleine de belles plages et de gens adorables. Ajoutez à votre itinéraire Cap Tribulation, la Grande Barrière de Corail et les Atherton Tablelands.
  • Le Centre Rouge : Commencez à Adélaïde et continuez vers le nord à travers les célèbres mines d’opale et le désert avant d’atteindre Uluru/Ayer’s Rock.
  • La côte ouest : Peu de voyageurs parviennent à s’éloigner autant des plages de l’Est. Mais si vous arrivez sur la côte gauche, vous pourrez voir une autre facette de l’Australie.
  • Tasmanie : La Tasmanie est la dernière frontière de l’Australie. Avec des beautés naturelles comme la baie de feu, Cradle Mountain et Wineglass Bay, vous pouvez explorer pendant des semaines et avoir encore plus à voir. Sans oublier que le Musée d’art ancien et nouveau (MONA) de Hobart est l’un des meilleurs musées du monde.

Que faire quand votre visa vacances travail (WHV) australien va expirer

Ce sera sans doute la partie la plus difficile de votre séjour de travail, mais toutes les bonnes choses doivent avoir une fin (pour faire place à d’autres bonnes choses, bien sûr). Voici ce qu’il faut faire à la fin de votre PVT en Australie.

1. Encaissement

Si vous avez travaillé vous avez gagné de l’argent pour financer vos projets mais aussi payé des taxes. Bien que les lois budgétaires australiennes évoluent, les titulaires d’un visa vacances-travail peuvent réclamer le remboursement de certains impôts qu’ils ont payés au cours de l’année (Tax return).

Pour le faire quand vous quittez le pays, ou avant votre départ, vous devez remplir une déclaration d’impôts. Cette déclaration peut être faite avant la fin de l’année fiscale. Il vous suffira de télécharger le formulaire sur le site des bureau des visas et de l’envoyer par la poste.

Une fois parti d’Australie vous pouvez alors récupérer l’argent de votre superannuation l’équivalent de vos cotisations retraites.

2. Prolonger votre séjour en Australie

Est-il possible de prolonger votre visa si vous ne voulez pas partir ? Bien sûr! Voici quelques moyens de prolonger votre séjour en Australie :

  • Obtenir une deuxième ou une troisième année de PVT: Cela est possible à des conditions bien particulières. Pour savoir comment prolonger votre PVT, consultez notre article à ce sujet.
  • Visa d’étudiant : L’Australie possède des universités et des écoles exceptionnelles. En vous inscrivant à des cours dans une école, vous pouvez obtenir un visa d’étudiant. Idéalement, vous l’utiliserez avant même d’envisager le visa vacances-travail. Ce visa vous liera à un endroit précis pendant un certain temps. Alors assurez-vous que vous voulez vraiment y rester.
  • Visa de facto : Celui-ci est le plus difficile à obtenir… et pas seulement à cause de la paperasserie. Le visa de facto fait référence au « conjoint de facto ». Il signifie que vous êtes engagé dans une relation à long terme avec un australien ou une australienne. Ce dernier ou cette dernière est si désespérément amoureux de vous qu’il ne peut vous voir partir. Vous n’avez pas besoin d’être marié, mais vous devez absolument être en couple. Le gouvernement attendra des documents sur votre relation du début à la fin, ainsi que des témoignages de vos proches.

Il existe également d’autres visas que vous qui peuvent vous permettre de rester en Australie. Consultez notre article à propos des différents visas australiens.

Faire un PVT en Australie c’est non seulement une chance de travailler et de voyager en Australie, mais aussi de vous découvrir, de sortir de votre zone de confort, dans un pays qui vaut vraiment la peine d’être découvert.

Le permis de conduire international, qu’est ce que c’est? Comment l’obtenir?

Si vous souhaitez conduire pendant votre séjour en Australie, vous devez obtenir au préalable votre permis de conduire international. Sans ce document vous serez en infraction sur les routes australiennes. De toute façon il vous sera probablement impossible de louer une voiture sans ce précieux sésame.

>> Article à lire : Tout ce qu’il faut savoir pour conduire en Australie

Qu’est ce que le permis de conduire international?

Il s’agit tout simplement d’une traduction officielle de votre permis national donc pas d’inquiétude vous n’avez pas à repasser le code.

Le permis de conduire international est gratuit. Il est délivré pour une période de 3 ans ou pour la durée de validité de votre permis de conduire français si cette durée est inférieure à 3 ans.

Attention sans un permis de conduire national valable, le permis international n’a aucune valeur, il est donc impératif d’avoir les 2 sur soi. Le permis international autorise la conduite des mêmes catégories de véhicules (auto, moto…) que celles de votre permis français. En France, le permis international n’a aucune valeur.

>> Article à lire : Louer une voiture en Australie: Bons plans, conseils et astuces

Comment obtenir mon permis de conduire international pour l’Australie?

Il suffit d’en faire la demande avant son départ. Exceptées sur Paris, les préfectures gèrent toutes les demandes de permis international. (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R33870). La demande se fait par courrier uniquement. Pour les parisiens, la demande de son permis international se fait par courrier également, au bureau des permis de conduire de la préfecture de police de Paris. Le délai de délivrance est variable selon les périodes, l’attente peut durer jusqu’à trois mois. Il faut alors pensez à bien faire votre demande à l’avance.

permis de conduire international
Permis de conduire international ® DR

Premièrement, il faut effectuer sa pré-demande en ligne, via téléservice . Vous avez besoin des documents suivants (photographiés ou numérisés) :

  • Justificatif d’identité
  • Permis de conduire
  • Justificatif de domicile

Une fois la pré-demande faite, il faut envoyer sa demande par courrier. Voici les documents à fournir :

  • Attestation de dépôt de demande en ligne
  • Photo d’identité récente et conforme aux normes
  • Enveloppe pré-affranchie tarif lettre suivie 50 g format « prêt à poster », libellée à vos nom, prénom et à l’adresse d’envoi souhaitée (les recommandés ne sont pas acceptés)
  • Vous devez envoyer les documents par courrier dans les 2 mois à partir de votre pré-demande en ligne. Passé ce délai, votre dossier est automatiquement rejeté.
  • Les dossiers envoyés par voie postale, sans passer par la pré-demande en ligne, ne peuvent pas être instruits et vous seront directement renvoyés.

Comment choisir son visa pour travailler en Australie?

Sydney ® Pixabay

Posséder un visa pour travailler en Australie est d’une importance capitale pour tout migrant qui désire s’établir et travailler légalement dans ce pays.

Bien sûr, plusieurs possibilités sont offertes par la législation australienne. Cependant, il peut être assez compliqué de se retrouver parmi les multiples visas existants.

Cet article fait le point des caractéristiques et paramètres à prendre en compte afin de faire un choix judicieux de visa pour travailler en Australie.

Pourquoi travailler en Australie ?

Chaque année, l’Australie accueille plus d’une centaine de milliers de migrants en provenance du monde entier. Ces migrants sont, pour la plupart, des travailleurs, venus s’établir dans le pays.

L’Australie est en effet, un des pays avec les taux de chômage les plus bas au monde. L’environnement de travail et l’économie australienne offrent aux travailleurs de nombreuses possibilités et opportunités.

Avec un revenu moyen mensuel de 4 519 $, les salaires offerts en Australie sont des plus conséquents au monde. Ces différentes conditions font de l’Australie une destination prisée par les personnes à la recherche d’un meilleur emploi à l’extérieur.

Cependant, pour travailler légalement en Australie, il faut nécessairement un visa de travail, à moins d’être un citoyen australien.

Qu’est-ce qu’un visa de travail australien ?

Un visa est un document officiel décerné par un pays à un visiteur étranger, pour l’autoriser à y séjourner et/ou à y travailler légalement.

En ce qui concerne l’Australie, il existe différents types de visa qui sont décernés, selon l’objet et la durée du séjour dans le pays. Ces visas peuvent toutefois être catégorisés en plusieurs grandes familles, avec entre autres :

  • Le visa de tourisme ;
  • Le visa étudiant ;
  • Le visa de travail.

Le visa de travail, plus particulièrement, confère, à celui qui le possède, l’autorisation pour séjourner et travailler légalement sur le territoire australien. Il s’agit donc d’un visa pour travailler en Australie de façon légale, contre rémunération, durant une période de temps déterminée.

Comment choisir son visa pour travailler en Australie ?

Il existe différents types de visa de travail. Chacun d’eux conditionne de façon spécifique, les termes du séjour de travail.

Il est donc essentiel de choisir avec minutie le type de visa de travail qui convient, avant de faire une demande de visa.

Généralement, le visa de travail à choisir dépend de plusieurs paramètres, avec entre autres :

  • La nature du travail à effectuer (petit job ou un emploi qualifié) ;
  • La demande de main d’œuvre qualifiée pour le travail à effectuer ;
  • La zone de travail ;
  • La durée du travail ou du séjour.

Ces différents paramètres sont à prendre en compte au moment de faire une demande de visa pour travailler en Australie.

Selon la durée du séjour notamment, on distingue les visas de travail temporaire et les visas de travail permanent. Comme leur nom l’indique, les visas de travail temporaire autorisent à s’établir et de travailler en Australie durant une période de temps limitée (généralement, moins de 5 ans).

À contrario, les visas de travail permanent sont destinés aux travailleurs qui désirent s’établir définitivement sur le territoire australien.

Quel visa pour travailler en Australie de façon temporaire ?

Bien que les conditions de travail soient très avantageuses en Australie, de nombreuses personnes choisissent surtout un visa pour travailler en Australie de façon temporaire.

Le Working Holiday Visa

Le Working Holiday Visa est une autorisation de séjour en Australie destinée aux jeunes ressortissants de certains pays de l’Union Européenne, ayant entre 18 et 35 ans.

Ce visa valide 1 an et renouvelable deux (02) fois sous conditions, autorise le détenteur à travailler jusqu’à 6 mois chez le même employeur pour financer son séjour au cours d’un PVT, programme vacances travail.

Le Student Visa

Le Student Visa est destiné aux migrants qui font des études en Australie. Valable jusqu’à 5 ans, il leur octroie le droit de travailler en dehors des cours, pendant environ 40 heures maximum par quinzaine, dans le but de financer leurs études.

>> Article à lire : Pourquoi partir étudier en Australie?

Le Temporary Skilled Shortage Visa

Ce visa apparu en 2018 autorise un travailleur qualifié à vivre et à travailler en Australie pour une durée de deux ans, renouvelable une fois, soit un maximum de quatre ans.

Pour obtenir ce visa, il faut au préalable être sponsorisé par une société qui offre un emploi par manque de main d’œuvre qualifiée.

Quel visa pour travailler en Australie de façon permanente ?

Malgré le grand nombre de migrants qu’elle accueille chaque année, l’Australie est un pays qui donne la priorité à l’immigration professionnelle.

Ainsi, les qualifications professionnelles sont le principal paramètre à considérer pour espérer obtenir la résidence permanente dans le pays. Le visa de travail permanent est généralement valable pour une durée de 5 ans, renouvelable plusieurs fois.

Comme les visas de travail temporaire, il existe de nombreux types de visas de travail permanent. Pour découvrir tous les types de visas de travail permanent, cliquez ici.

Parmi les plus demandés, il faut retenir notamment :

  • Le Employer Nomination Sheme ;
  • Le Skilled Independant Visa ;
  • Le Skilled Nominated Visa.

On peut les classer en deux catégories : Les visas indépendants et les visas sponsorisés.

Les visas sponsorisés s’adressent aux postulants dont les qualifications sont requises par une société ou un Etat australien. Les bénéficiaires de ce type de visa sont généralement sélectionnés via une procédure nommée SkillSelect.

Pour être éligible, il faut soumettre une Expression of Interest (EOI). Le postulant doit alors fournir des renseignements sur ses qualifications professionnelles et se voit attribuer un score en fonction de celles-ci.

La candidature du postulant est ensuite visible dans SkillSelect pendant 24 mois, maximum. Les sociétés et institutions australiennes peuvent ainsi repérer et sponsoriser le postulant. Lorsque le postulant n’est pas sponsorisé, il peut postuler pour un visa indépendant.

Le Employer Nomination Visa

Ce visa pour travailler en Australie s’adresse aux personnes qui bénéficient d’une offre d’emploi de la part d’une société australienne. Il est ainsi tout à fait indiqué, pour les migrants possédant déjà un Temporary Skilled Shortage Visa, qui veulent continuer leur séjour en résidence permanente.

Le Skilled Independant Visa

Pour ceux qui n’ont pas d’offre d’emploi en Australie, le Skilled Independant Visa est la solution parfaite pour espérer obtenir un visa pour travailler en Australie.

L’obtention de cette autorisation est basée sur un système de point. D’autre part, il est nécessaire d’avoir une des qualifications mentionnées sur une liste officielle nommée Skilled Occupation Liste (SOL). Pour consulter cette liste, cliquez ici.

Le Skilled Nominated Visa

Le Skilled Nominated Visa est destiné aux migrants possédant une qualification professionnelle, et sponsorisés par un Etat ou un territoire australien qui manque de main d’œuvre qualifiée. Ce visa pour travailler en Australie a aussi la spécificité d’être attribué sur la base d’un système de point.

voyage en australie

COVID-19 – Remboursement et report du visa ou du WHV non utilisé en Australie

L’annonce du gouvernement australien sur le remboursement du visa face à la crise du COVID-19

La nouvelle tant attendue pour tous les voyageurs qui n’ont pas pu partir en Australie à cause du COVID-19 est arrivée. Les visas non utilisés vont pouvoir être remboursés!

Le 7 Octobre 2020, le gouvernement australien a profité de la présentation du budget fédéral pour faire une annonce. Il a indiqué qu’il acceptait de rembourser le visa des personnes qui n’on pas pu se rendre en Australie à cause du COVID-19. Ces mêmes voyageurs peuvent aussi choisir de reporter leur demande de visa en cours sans frais supplémentaires.

Cette mesure concerne les personnes munies de l’un des visas suivants :

  • visa de tourisme
  • visa de travail temporaire
  • working holiday visa.

Concrètement cela signifie que si vous avez pu reporter votre projet d’aller en Australie pour y travailler temporairement dans le cadre d’un PVT ou en voyage, vous n’aurez pas à payer pour un nouveau visa. Ni de frais supplémentaires. Dans le cas contraire vous pouvez demander un remboursement de votre visa pour cause de COVID-19.

Comment faire sa demande de remboursement ou de report de son visa pour l’Australie?

Le détail de la procédure à faire pour demander le remboursement ou le report de son visa pour l’Australie n’a pas encore été précisée par les autorités. Néanmoins les conditions d’éligibilités sont déjà connues.

Tout d’abord il ne faut pas être entré sur le sol australien avec son visa pour que votre demande soit valable. Les demande de remboursement ou de report ne concernent que les visa non utilisés.

Seul les visas temporaires, visas de tourisme ou WHV valides lorsque les frontières australiennes étaient fermées sont concernés.

En revanche, il faudra belle est bien attendre pour partir en Australie selon le visa que vous avez. Si vous avez un visa WHV ou un student visas par exemple il est possible de retourner en Australie depuis le 15 Décembre 2021

Et pour renouveler son visa?

Des mesures exceptionnelles ont été prise du fait de la crise liée au Covid-19L. Si vous travaillez dans un « secteur critique » et que votre Working Holiday Visa expire dans quelques semaines, vous pouvez faire faire une demande de Temporary Activity Visa (subclass 408). Ce visa vous permettra de rester en toute légalité dans le pays tout en continuant à travailler.

Tous nos articles sur le Covid-19 et la situation en Australie :
Covid-19 : Quelle est la situation actuelle pour aller en Australie ? (Février 2022)
Comment faire sa déclaration ATD pour entrer en Australie?
L’Australie autorise certains titulaires de visa à rentrer sur son territoire en décembre 2021
Covid en Australie : réouverture des frontières en Novembre 2021
Coronavirus : L’Australie prolonge la fermeture de ses frontières jusqu’en juin 2021
Coronavirus en Australie : Comment l’Australie a fait face à la pandémie ?

Travailler comme saisonnier en Australie

Trouver un emploi de saisonnier en Australie

L’Australie est un lieu idéal pour les personnes qui recherchent un emploi saisonnier, notamment dans le domaine agricole, où l’offre ne semble jamais faiblir.

La facilité d’accéder à ces jobs sans qualification ou presque, la rémunération plutôt attractive et la flexibilité (temps de travail, localisation) font que de nombreux étudiants en et voyageurs étrangers en PVT en Australie y postulent pour financer leurs études ou leurs voyages sur place.

>> Faire une demande pour un visa pour l’Australie

Attention pour trouver n’importe quel job en Australie, il faudra néanmoins que vous soyez en possession d’un visa qui vous permette de travailler et que vous disposiez d’un TFN. Pour vous donner plus de chance customisez votre CV français en mode CV australien.

>> Article à lire : Tout savoir sur le Tax File Number (TFN)

Fruit picking et fruit packing

Travail saisonnier Australie
Fruit picking

Tout au long de l’’année vous trouverez assez facilement des opportunités de travail. Notamment dans le domaine agricole avec la cueillette des fruits ou légumes appelée fruits picking mais aussi pour les empaqueter : fruit packing.

>> Article à lire : Travailler en Australie

Il est possible de travailler dans de nombreuses fermes australiennes. Elles proposent la cueillette des : oranges, framboises, pommes, canne à sucre, cerises, poires, ail, raisin …

Les régions agricoles et les vignobles se situent dans les vallées de Goulburn et Murray, le Victoria, Le South Australia, la Tasmanie et l’Etat du Western Australia. Dans le Queensland on trouve d’immenses cultures de tabac, de canne à sucre et d’agrumes. Ces dans ces zones qu’il y aura le plus de poste à pourvoir.

Renseignez vous sur les saisons de récoltes car ces dernières peuvent êtres permanentes (Queensland) ou temporaire (Victoria). Mais vous devriez être à même de trouver une occupation tout au long de l’année.

Les périodes qui offrent le plus d’opportunités d’emploi pour les saisonniers sont les mois d’été (octobre à avril).

Autres petits boulots en Australie

Si le fruit picking ne vous tente que moyennement, il existe en Australie un tas d’autres secteurs qui recrutent des étudiants ou des voyageurs en WHV pour des petits boulots. Néanmoins certains postes peuvent nécessiter un bon niveau d’anglais notamment si vous êtes en contact avec la clientèle.

>> Article à lire : Quels sont les meilleurs jobs pour les voyageurs en PVT en Australie?

Il est par exemple possible de travailler dans la restauration. Il y a des postes de serveurs, barmaids, livreurs, ou chef si vous avez les qualifications requises. Les Fast foods et les cafés font également appel à cette de main d’œuvre et offrent des contrats assez flexibles.

Si vous avez l’âme commerçante et le contact facile avec le client, proposez vos services pour être vendeur en boutique ou donner un coup de main dans une auberge de jeunesse (Accueil de la clientèle, ménage, navette). Les auberges de jeunesses proposent régulièrement des petits boulots à leurs hôtes.

>> Article à lire : Tout savoir sur le working holiday visa (WHV)

Et pourquoi pas devenir déménageur ou livreur à vélo (Uber eats) dans les grandes villes? Si votre condition physique le permet, les salaires peuvent être intéressants grâce aux pourboires.

Logiquement c’est dans les grandes villes comme Sydney, Melbourne, Brisbane ou encore Perth que l’on trouve le plus d’offres d’emplois. La concurrence y est parfois rude avec les autres voyageurs en WHV du monde entier et les jeunes australiens à la recherche d’un job d’appoint.

Mode de rémunération en Australie

Deux modes de rémunération existent pour les saisonniers. Etre payé à la quantité de travail effectué (ou poids) ou à l’heure.

>> Article à lire : Budget et argent en Australie

Quand on parle du fruit picking, un problème revient souvent. Il est généralement lié aux fermes ou aux entreprises et aux salaires. En effet on peut constater des disparités assez fortes dans ce secteur. Un salaire horaire (hourly rate) acceptable en Australie pour un travail de saisonnier est d’environ 20 AUD$. En dessous continuez de rechercher un autre emploi mieux payé.