Accueil

Les attaques de crocodile les plus impressionnantes en Australie

En moyenne, une seule personne par an est tuée par une attaque de crocodile en Australie. Alors que trois personnes par an meurent de piqûres d’abeilles, et des milliers de personnes meurent du tabac et d’accidents de voiture. Tant que vous prenez des précautions raisonnables, vous n’avez pas à vous inquiéter qu’une attaque de crocodile puisse ruiner vos vacances en Australie.

crocodile marin en Australie

La plupart des attaques de crocodile se produisent entre fin septembre et janvier. A cette période les crocodiles sont affamés après la saison sèche et se préparent à se reproduire. La plupart des victimes étaient sous alcoolisées et se sont baignaient dans des zones réputées dangereuses.
Les crocodiles sont capables de mordre avec une force de 30 tonnes par centimètre carré. Leur morsure est donc plus puissante celle du légendaire dinosaure, le Tyrannosaurus ou Trex !

>> Article à lire : Tout savoir sur les crocodiles en Australie

Bien que le bilan annuel moyen des attaques de crocodiles ne soit que d’un seul décès, il y a eu un pic d’attaques de crocodiles en 2005, lorsque de fin août à début octobre, trois personnes ont été tuées et une fille blessée.
Dans le nord du Queensland, la situation a commencé à devenir peu à peu incontrôlable depuis 2017. Depuis on constate une augmentation du nombre d’observations et d’attaques de crocodiles, et un changement de leur comportement. Alors que le gouvernement de l’État du Queensland continue de dire aux habitants du nord de faire preuve de prudence à l’égard des crocodiles et de se tenir loin de l’eau, ce n’est pas une solution très pratique pour les habitants du nord tropical avec ses étés chauds.

Janvier 2021, à proximité de Cairns dans le Queensland

Un homme de 44 ans se baignait au Lake Placid, point d’eau situé un parc à proximité de la ville de Cairns, lorsqu’il a été attaqué par un crocodile marin de 2 mètres environ.

Il a été conduit à l’hôpital avec de multiples « lacérations mineures ». Les autorités ont déclaré que l’homme avait eu de la chance de s’en sortir sans blessures plus graves.

« Il a soudain senti quelque chose étreindre le sommet de sa tête et a compris que c’était un crocodile », a raconté Paul Sweeney, qui travaille pour les services de secours du Queensland. « Il a mis ses mains dans la mâchoire (du crocodile) pour dégager sa tête, la mâchoire du crocodile s’est alors refermée sur son index gauche ». La victime a ensuite du nager une grande distance avec la peur de se faire de nouveau attaqué par le crocodile avant de regagner le bord. L’ambulancier Paul Sweeney a déclaré que l’homme était « remarquablement calme » lorsque les secours sont arrivés sur les lieux jeudi.

Cet homme a déclaré qu’il nageait dans ce lac trois fois par semaine depuis plusieurs année et qu’il « s’aventurerait probablement à nouveau dans ces eaux pour faire de l’exercice« .

Le ministère de l’environnement du Queensland a déclaré qu’il envoyait des agents de protection de la faune à Lake Placid « pour obtenir des informations supplémentaires sur la nature de l’attaque et toute autre mesure de gestion nécessaire ».

Mars 2017 dans L’extrême nord du Queensland

En quelques jours, il y a eu une série d’incidents impliquant trois chiens et deux hommes.
Le vendredi 17 mars, Graeme Draper promenait son chien Jazzie sur la plage de Cow Bay dans le parc national de Daintree. C’est alors qu’un salty de 4,5 mètres a surgi hors de l’eau et lui a enlevé son chien adoré.
Le même jour, un chien a été attaqué par un crocodile dans un barrage sur une propriété privée près de Wonga. Cette nuit-là aussi, Craig Brown promenait son chien Jedda sur Four Mile Beach à Port Douglas vers 23 heures. Un crocodile de 2,5 mètres a alors attaqué son chien. Craig savait que soulever la queue d’un crocodile peut les faire lâcher leur proie. Alors il a suivi ce conseil et ça a marché ! Le chien a survécu et a pu être emmené chez le vétérinaire.

Un jour suivant, le samedi 18, des adolescents d’Innisfail étaient en train de s’amuser sur un quai. L’un d’eux, Lee De Paauw, 18 ans, voulait impressionner une fille et a sauté dans la rivière. C’est alors qu’un crocodile marin lui a instantanément attrapé le bras et l’a presque tué. Suite à cet attaque le jeune homme a donné une interview rémunéré. Au cours de cette interview il n’a exprimé aucun remord sur sa prise de risque. Cela a créer une controverse ou de nombreuses voix s’élevaient pour qu’il donne l’argent obtenu aux sauveteurs qui lui étaient venus en aide.

Moins chanceux, Warren Hughes, un pêcheur de 35 ans, dont le bateau a été retrouvé abandonné. Il avait été tué par un crocodile de 4,5 mètres alors qu’il était en train de pêcher. Le crocodile était si territorial qu’il a chargé un bateau de police qui a dû battre en retraite.

Crocodiles - animaux dangereux australie

Gare de Marrakai, Territoire du Nord en janvier 2008

On peut dire que vous passez une mauvaise journée lorsqu’un crocodile vous attaque et que vous vous faites tirer dessus dans la même journée.

Jason Green, 30 ans, était en train de ramasser des œufs de crocodile à Marrakai station, à 120 km à l’est de Darwin.
Au moment où Jason s’est approché du nid, le propriétaire s’en ai pris à lui. Le crocodile a saisi son bras et a essayé de le traîner sous l’eau, mais heureusement, l’ami de Jason, Zac Fitzgerald, était là avec un pistolet. Manque de chance avec toutes les éclaboussures généré par le combat entre le crocodile et l’homme, le coup de feu a également touché Jason au coude droit.
Jason a été transporté par hélicoptère à l’hôpital de Darwin pour y être soigné pour des morsures de crocodile, une blessure par balle et une fracture présumée du bras. Lorsque le médecin en a eu fini avec lui, Jason lui a indiqué qu’il ne pensait pas être au travail avant quelques jours.

Territoire du Nord en juillet 2007

Bill Egan, un routier de Melbourne de 71 ans, était en vacances dans le Territoire du Nord. Il en profitait pour aller pêcher avec sa femme Benita sur la rivière Carrington, près de Borroloola. Certaines de ses lignes de pêche se sont emmêlées autour de l’hélice du bateau. Alors qu’il essayait de les libérer, il est tombé par-dessus bord et a disparu sous l’eau. Sa femme a lancé une corde, mais il n’a jamais refait surface. Il a probablement une attaque de crocodile

Terre d’Arnhem en juillet 2006

Une fillette aborigène de huit ans est allée chercher de l’eau dans la rivière Blythe alors qu’elle pêchait avec sa famille. C’est alors qu’un crocodile l’a attaquée. Les gardes forestiers et la police ont commencé à rechercher la fillette disparue. Mais il a fallu environ trois semaines avant que les habitants du coin ne tuent un crocodile de cinq mètres de long près Gadji station. Une fois son corps ouvert, ils ont découvert des restes humains et un short.

Cape Tribulation en novembre 2006

Le touriste belge Stefaan Van Turnhout, 24 ans, aujourd’hui mondialement connu sous le nom de Stupid Stefaan. Il était en vacances à Cape Tribulation et s’est promené sur la plage de Myall. À l’extrémité nord de la plage, il est arrivé à Mason Creek où vit Allan, un crocodile d’eau salée de 2 mètres de long, bien connu des locaux.

Il y avait de nombreux panneaux d’avertissement pour sensibiliser les gens à la présence du crocodile dans la crique. Mais Stupid Stephaan voulait prendre une belle photo du crocodile. Appareil photo dans une main, et bâton dans l’autre pour frapper la surface de l’eau et attirer le crocodile plus près.
Cette technique s’est avérée extrêmement efficace et le crocodile s’est approché très rapidement de très près.

Tandis qu’un groupe de six personnes regardait le crocodile s’élancer vers Stupid Stephaan et le mordre au genou gauche. Lune personne d’entre elle est partie prévenir les autorités à Cape Tribulation. Lorsque le Belge blessé est arrivé, il est devenu évident que sa morsure n’était pas si grave que ça.

morsure croco

Suite à cet incident, les habitants de Cape Tribulation étaient furieux du comportement du Belge. Il a pénétré le territoire du crocodile et l’a ennuyé en tapant sur le bâton dans l’eau. A cause de son comportement les agents de Queensland Park and Wildlife ont du attraper le salty local, Allan, et le vendre à une ferme de crocodiles où il sera tué.

Pour l’anécdote Stupid Stephaan avait déjà été mordu par un singe dans un précédent voyage. Aussi ayant oublié d’enlever l’obturateur de son appareil photo il n’a même pas pu prendre sa photo du crocodile de près.

Territoire du Nord, avril 2006

Après le passage du cyclone Monica sur le Territoire du Nord en avril 2006, quelques arbres étaient tombés. Fred Buckland est donc allé au parc de Corroboree, pour enlever un arbre tombé contre l’enclos d’un crocodile nommé Brutus. À sa grande surprise, le crocodile de 4,5 mètres a surgi à grande vitesse et lui a arraché la tronçonneuse des mains! Il n’était pas clair si le crocodile avait réellement essayé d’attaquer Fred ou s’il était simplement gêné par le bruit. Car après que Fred se soit échappé, le crocodile a continué de mâcher la tronçonneuse pendant plus d’une heur.

Septembre 2005, Péninsule de Cobourg, Territoire du Nord

Russell Butel, 55 ans est un plongeur très expérimenté. Il collectait des poissons et des coraux pour son entreprise d’aquariophilie à Washon Head, dans le Territoire du Nord, en septembre 2005.
Un crocodile de 5 mètres de long a serré ses mâchoires massives autour de la tête de Russel et lui a écrasé le crâne. Il était probablement près de la surface de l’eau au moment de l’attaque. C’est son ami Nick Sherwood se trouvait dans un canot pneumatique à proximité et a signalé sa disparition. Un ranger des parcs nationaux a ensuite retrouvé le corps à environ 2 km du lieu de l’attaque de crocodile. Comme il s’agissait d’une région éloignée et que le plongeur savait qu’il y avait un risque élevé d’attaque, le crocodile a conservé la vie sauve.

Doubtful Bay, côte de Kimberley, 3 octobre 2005

Chantal Burnup, 10 ans, de Busselton, W.A., était en vacances dans le nord de l’Australie occidentale. Elle est allée nager en début d’après-midi avec son père Richard et son frère Simon. Ils étaient dans un billabong quand soudain Chantal a été tirée sous l’eau par un crocodile de trois mètres. Son père l’a traînée jusqu’au rivage avec le crocodile encore attaché autour de son torse. Tandis que son frère de 14 ans donnait des coups de poing au crocodile pour le faire lâcher prise. L’attaque de ce crocodile lui a causé de graves blessures aux bras et à la partie supérieure du corps. En raison de l’éloignement de la région, elle n’a pas pu être transportée à l’hôpital. Un hélicoptère l’a transportée jusqu’à la station d’élevage la plus proche, pour être soignée par un médecin.

attaque de Crocodile

Groote Eylandt, 24 septembre 2005

Russell Harris, 37 ans, travaillant dans le Territoire du Nord, est allé faire de la plongée un samedi après-midi avec un ami sur une plage populaire au sud d’Umbakumba. Pendant la plongée, chacun a suivi son propre itinéraire. Mais lorsque son ami ne l’a pas trouvé quelques heures plus tard, l’alarme a été donnée.

La police et la population locale ont fouillé la zone avec un avion et des bateaux sans succès. Le dimanche matin, les recherches se sont poursuivies. Ils ont alors rapidement trouvé le corps de l’homme, à plus d’un kilomètre de l’endroit où il a été vu pour la dernière fois. Les blessures sur son corps indiquaient qu’il avait été déchiqueté par un crocodile. Peu après un crocodile marin de quatre mètres de long a été repéré dans la zone. Ce qui en faisait le suspect le plus probable.

Lakefield, près de Cooktown, Qld, 16 août 2005

Barry Jefferies, 60 ans, et sa femme Glenda campaient dans le parc national de Lakefield. Ils ont décidé d’aller pêcher dans leur canoë à Midway Waterhole sur la rivière Normanby. Vers le crépuscule, Barry a attrapé un poisson, mais un crocodile de 400 kg a essayé de s’en emparer. Barry a voulu le repousser avec sa pagaie. Mais le monstre s’est précipité sur lui, a serré ses mâchoires massives autour de son bras. Puis il l’a traîné dans l’eau.

Le canoë s’est renversé mais la femme de Barry a pu nager jusqu’à la rive. Elle a alors conduit 20 minutes jusqu’au poste de garde forestier pour donner l’alerte. Malgré des recherches intensives, le corps de Barry n’a pas été retrouvé. Le crocodile lui a été localisé et abattu. Cependant, aucun reste humain n’a été trouvé dans ce crocodile. Il n’est donc pas certain que les rangers ait tué le bon croco.

Cairns, Queensland du Nord en décembre 2004

Drew Ramsden, 18 ans, prenait quelques verres avec des amis lorsqu’il s’est dirigé vers la rivière Barron vers 22h30 pour se rafraichir. Ses amis qui ont vu le reptile de 2,5 mètres approcher, criaient CROC !, CROC ! Ils ont également lancé des pierres pour tenter d’effrayer le crocodile. Au même moment où Drew a entendu l’alerte, il a senti le coup de mâchoire du crocodile lui frapper la tête. Le croc ne parvint pas à bien saisir sa tête. Si bien que Drew parvint à remonter la rive, avec seulement quelques plaies et des marques de dents sur la tête et le menton nécessitant juste quelques points de suture.

La rivière où cela s’est produit n’est séparée que par 1 km de rapides de Lake Placid, un lieu de baignade très populaire pour les habitants de Cairns, mais l’endroit a été déserté après cet événement.

La technique d’attaque des crocodiles

attaque de Crocodiles

Les crocodiles ont perfectionné leurs techniques de chasse et d’attque depuis environ 200 millions d’années. Ils peuvent nager sous l’eau à 30 km/h sans ondulation à la surface. Puis ils surgissent et, sur une courte distance, peuvent distancer un cheval. Si une proie résiste trop longtemps, ils font le « death roll » pour la déséquilibrée. Ils sautent même hors de l’eau pour attraper des oiseaux volant à basse altitude. Vous pouvez le voir lors des « Jump crocodile tour » dans le Territoire du Nord. Ils se soulèvent alors hors de l’eau. Ils se « tiennent » sur leur queue pendant quelques secondes pour attraper un morceau de viande.

Les crocodiles sont connus pour observer leur proie. Ils cherchent à apprendre leurs habitudes pour pouvoir lancer une attaque et être assurés de réussir. Les crocodiles préfèrent éviter de gaspiller leur énergie. Si vous vivez près d’une rivière et que vous devez aller chercher de l’eau, modifiez vos habitudes. Car le crocodile vous observera et apprendra votre routine.

Les proies que préfère attaquer les crocodiles

De nombreux crocodiles sont assez grands pour attraper et tuer des animaux aussi gros que des vaches et des chevaux. Les femelles peuvent atteindre 4 mètres de long, les mâles 7 mètres de long et peser plus de 1 000 kg. En moyenne, une personne par an est tuée en Australie, généralement en ignorant certaines des règles de sécurité de bon sens.

Lorsque le crocodile a tué sa proie et qu’il n’est pas capable de l’avaler en un seul morceau, il déchire sa proie en secouant sauvagement la tête et le cou. Le corps de la victime est maintenu au-dessus de la surface de l’eau et littéralement mis en pièces. Lorsqu’il s’agit d’une victime de grande taille, les bras, les jambes et parfois même la tête sont séparés du corps. Ensuite, le crocodile mange les morceaux. Les personnes qui recherchent une victime de crocodile trouveront souvent des restes choquants: des parties du corps et des vêtements gisant sur le sol et parfois même dans les arbres environnants…

Bien que les crocodiles mangent parfois des charognes, ils se nourrissent surtout de viande fraîche de proies récemment capturées. La théorie selon laquelle les crocodiles stockent un cadavre sous un rondin jusqu’à ce que la viande commence à pourrir n’est guère étayée.
Le meilleur moment pour voir des crocodiles lors d’une croisière en bateau est la saison sèche (hiver), lorsque l’eau est froide et que les reptiles à sang froid sortent de l’eau pour absorber la chaleur du soleil. Soyez prêt à rencontrer d’énormes crocodiles et même quelques crocodiles sauteurs si vous avez de la chance !

Comment voir des crocodiles?

Ne vous attendez pas à voir des crocodiles chaque fois que vous vous rendez sur une rivière du nord de l’Australie. Ils sont passés maîtres dans l’art de se cacher et seuls les yeux dépasseront de la surface. Le reste du corps est immergé.

Je me souviens d’une sortie dans le Territoire du Nord. Nous avons navigué pendant trois heures à la recherche de crocodiles sans rien apercevoir. Il faisait aussi très chaud cet après midi là, donc la tentation d’aller se baigner était grande. C’était une bonne idée de ne pas céder à cette tentation. Plus tard dans la nuit, nous avons navigué de nouveau dans la même zone de la la rivière. On pouvait alors voir de nombreuses paires d’yeux, se reflétant dans la lumière du projecteur. Les crocodiles nous entouraient et observaient chacun de nos mouvements. Ils sont expert dans l’art du camouflage.